Page complète du livre audio gratuit :


LOTI, Pierre – Le Roman d’un enfant

Donneuse de voix : Nicole Delage | Durée : 5h 57min | Genre : Romans


Le Roman d'un enfant

Dans ce roman, Pierre Loti revient au monde clos de sa province natale, aux relations étroites avec sa famille, aux descriptions nostalgiques d’une vie sans aventure.

Il raconte comment Julien Viaud, fils trop sage et trop choyé d’un employé municipal de la ville de Rochefort, est devenu Pierre Loti, navigateur et écrivain célèbre.

> Écouter un extrait : Introduction.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Roman d’un enfant.zip




Référence musicale :

Claude Debussy, Rêveries, interprétées par Marc McCarthy.

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 13 126 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Victoria le 18 juin 2009

    Merci Nicole pour cette lecture !

  2. smerdia le 16 juillet 2009

    Bravo et merci.C’est toujours un plaisir de vous écouter.

  3. nicky le 17 juillet 2009

    Merci Smerdia.
    C’est un plaisir partagé, j’en prends beaucoup en lisant, encore plus en pensant à tous ceux qui ont la gentillesse de m’écouter.
    Amitiés.
    Nicole

  4. laurent le 11 novembre 2009

    merci , ce fut un plaisir de vous écouter,5/5

  5. Nicole Delage le 16 janvier 2010

    Merci beaucoup Laurent, désolée de répondre si tardivement mais j’avais un peu décroché, je reviens, c’est promis.
    Amicalement.
    Nicole

  6. Flavie le 11 juin 2010

    Vos lectures me manquent Nicole ! Je ne vous pousse pas au charbon, je comprends qu’il s’agit à chaque fois d’un énorme travail, mais tout de même ! Je tenais à le dire ! ;)
    Amicalement,

  7. gaumondie le 31 octobre 2010

    Bonjour, SUPERBE ! Et belle voix, diction parfaite… MERCI PASCALE GAUMONDIE

  8. Gilles le 26 septembre 2011

    Merci à Madame Delage pour cette belle lecture.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.