Page complète du livre audio gratuit :


LOUVET DE COUVRAY, Jean-Baptiste – Les Amours du chevalier Faublas (Tome 03)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 24min | Genre : Romans


Les Amours du chevalier de Faublas

Suite des aventures (ô combien libertines) du chevalier de Faublas de Jean-Baptiste Louvet de Couvray (1760-1797).

Le début de la troisième partie : « Plaignez, belles dames, plaignez un jeune homme à qui l’on ne peut reprocher que son excessif amour pour vous : par quel temps et dans quel costume il est réduit à faire, de jardin en jardin, la plus pénible des promenades ! Celle-ci dura plus longtemps que je n’aurais voulu, car je me vis, au bout du vaste enclos des magnétiseurs, arrêté par une grille qui le fermait. Aussitôt je pris mon parti, j’empoignai joyeusement mon épée, et d’estoc et de taille je me mis à espadonner contre les barreaux, de manière à tout renverser s’il était possible. »

> Écouter un extrait : Chapitre 20.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Amours du chevalier de Faublas (Tome 03).zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Romans, ,

 

Page vue 2 401 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Frederik le 21 juin 2019

    Samedi dernier…ce fut fête, le nouveau Faublas est arrivé !
    -Aussi les invités qui défilèrent le Dimanche furent-ils gardés moins longtemps : Le temps est trop court quand on aime, et je vous retrouvai en écoute le soir arrivant.
    Là tout est surprises et artifices comme aux magiques décors du célèbre « Drottningholm Slottsteater », décors de bois et cartons découpés, rochers de papier-maché …mais le coeur est vrai et la voix douce.
    Impossible d’y échapper, je ré-écoute cette dernière parution, à nouveau, de suite ! Avec une immense gratitude et un grand sourire.

  2. DanielLuttringer le 21 juin 2019

    Tout ça pour moi, Frederik !?
    Allons, ce n’est pas raisonnable, j’en ristourne une bonne partie à l’auteur !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.