Page complète du livre audio gratuit :


LUCIEN DE SAMOSATE – Prométhée, ou Le Caucase

Donneuse de voix : Eurydice | Durée : 26min | Genre : Mythologie


Promethee

Dans cette œuvre de Lucien de Samosate, c’est un autre personnage de la mythologie grecque qui est mis en scène.

On connait Prométhée grâce à de nombreux récits de la mythologie. Prométhée est le titan qui vole aux dieux le feu sacré de l’Olympe et le donne aux hommes. Prométhée est le créateur de l’humanité, qu’il modèle à partir de la boue. Prométhée enfin est celui qui fut enchaîné à un rocher et dont le foie, dévoré par un aigle, repousse quotidiennement.

Ce mythe a inspiré de nombreuses œuvres artistiques et littéraires, comme Prométhée mal enchaîné d’André Gide. Ce dialogue de Lucien, peu connu, est cependant plein d’intérêt : on découvre ici un Prométhée condamné qui plaide en sa faveur auprès de Mercure et Vulcain, et qui justifie sa création des hommes, le vol du feu, le partage des viandes, sous l’écriture toujours vive et érudite de Lucien.

Traduction : Eugène Talbot (1814-1894).

Prométhée, ou Le Caucase.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Mythologie, , ,

 

Page vue 8 470 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 17 janvier 2014

    Bonsoir ,

    Je vous remercie de s interesser à LUCIEN de SAMOSATE et priere revoir l enregistrement .

    Cordialement,
    Ahmed

  2. Eurydice le 18 janvier 2014

    Dites moi où se situe exactement l’erreur sur la piste que je puisse la reprendre?

  3. Ahmed le 18 janvier 2014

    Bonjour ,
    il y a quelques arrêts vers la fin …je vais réécouter l enregistrement…

    Cordialement,

    Ahmed

  4. Eurydice le 18 janvier 2014

    très bien je redemanderai à envoyer un fichier mp3 modifié

  5. Ahmed le 18 janvier 2014

    Bonsoir ,

    Merci infiniment ,
    Ahmed

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.