Page complète du livre audio gratuit :


MALOT, Hector – Corysandre

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 30min | Genre : Romans


Corysandre

« Le duc de Naurouse connaissait trop bien cette société cosmopolite qu’on rencontre dans toutes les villes d’eaux à la mode pour le regarder avec curiosité et l’étudier avec intérêt ; pendant son absence ce monde n’avait pas changé, il était toujours le même.

Cependant, quoiqu’il ne promenât sur cette assemblée qu’un regard nonchalant et indifférent, ses yeux furent tout à coup irrésistiblement attirés et retenus par la beauté d’une jeune fille, si éclatante, si éblouissante qu’elle le frappa d’une sorte de commotion et l’arrêta sur place. Alors il la regarda longuement : elle paraissait avoir dix-sept ou dix-huit ans ; elle était blonde, avec des yeux bruns ombragés par des sourcils pâles et soyeux ; l’expression de ces yeux était la tendresse et la bonté ; elle était de grande taille et se tenait noblement, dans une attitude modeste cependant et qui n’avait rien d’apprêté, naturelle au contraire et gracieuse ; près d’elle était assise une femme jeune encore, sa mère sans doute, pensa le duc de Naurouse, bien qu’il n’y eût entre elles aucune ressemblance, la mère ayant l’air aussi dur que la fille l’avait doux. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Chapitres 01 à 14.zip
Chapitres 15 à 28.zip
Chapitres 25 à 43.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 7 020 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Bouchon 42 le 11 juin 2015

    Cocotte ! Ce jour sera un très grand jour je ne connaissais pas
    Le père de ‘Sans famille’ mais je suis tombée en amour sur ces trois romans et, la lectrice y est pour une part importante.
    Un grand merci.

  2. Cocotte le 11 juin 2015

    Chère Bouchon, je savais que la suite des aventures du duc de Naurouse vous ferait plaisir. Je suis heureuse de ne pas m’être trompée.
    Je vais maintenant enregistrer le tome 3 des Pardaillan, qui est attendu avec impatience, et je commencerai une autre saga de Malot, aussi intéressante que celle-ci.
    Toutes mes amitiés et merci pour votre commentaire.
    Cocotte

  3. Paruline le 13 juin 2015

    Chère Cocotte,
    Le beau cadeau que voilà !

    Non seulement vous avez fait un heureux choix de texte, mais l’illustration est vraiment magnifique!

    Encore de longues heures agréables à passer en votre compagnie :
    GRAND MERCI !

    Salutations amicales,
    Paruline

  4. Cocotte le 13 juin 2015

    Chère Paruline
    Quel plaisir de vous retrouver, encore une fois!
    Je suis heureuse que la saga du duc de Naurouse vous ait plu. J’espère que nous passerons d’autres bons moments ensemble, avec mes prochaines longues lectures!
    Merci pour avoir apprécié l’illustration. Je m’efforce toujours de trouver de belles images qui donnent envie de découvrir le texte qui va avec. Ce n’est pas toujours facile, mais je fais pour le mieux!
    A bientôt!
    Amicalement
    Cocotte

  5. Martine le 21 juillet 2015

    Merci beaucoup pour cette trilogie. Je me suis attachée au duc de Naurouse grâce à votre lecture si vivante. Avec vous j’ai passé de belles heures à Paris , Bad ou Varage avant de m’endormir. Merci !

  6. Cocotte le 22 juillet 2015

    Chère Martine
    Je suis très heureuse que vous ayez aimé cette trilogie.
    J’envisage d’en lire une autre, dès que j’aurai un peu vidé ma liste de lectures en cours.
    Ce sont les suggestions d’une audio lectrice, que je remercie au passage, qui m’ont fait redécouvrir Hector Malot.
    Merci d’avoir pris la peine de poster cet aimable commentaire qui m’a fait un grand plaisir.
    A bientôt!
    Cocotte

  7. Florent le 27 août 2015

    Un grand merci Cocotte pour cette trilogie et pour la qualité d’interprétation. Les péripéties de ce duc m’auront tenu en haleine tout l’été.
    Bien amicalement.

  8. Cocotte le 28 août 2015

    Un grand merci à vous, cher Florent, pour votre aimable commentaire qui m’a fait très plaisir.
    J’envisage la lecture d’une autre trilogie d’Hector Malot, bientôt, espérant que vous l’aimerez aussi. Cet auteur, que je découvre grâce à une audio lectrice, est un peu oublié de nos jours, mais ses œuvres ont beaucoup de charme.
    Bien amicalement
    Cocotte

  9. Photine le 29 septembre 2015

    Merci, chère Cocotte, à la voix désormais si familière. Cette saga est une découverte: quelle surprise de trouver des accents et un univers balzaciens chez Hector Malot. Malgré son pessimisme et sa fin un peu abrupte, j’ai été captivée par ce roman et votre lecture.

  10. Cocotte le 30 septembre 2015

    Chère Muriel
    Je suis très heureuse que vous partagiez mon plaisir à écouter Hector Malot, un peu oublié à notre époque.
    Vous avez raison, ses personnages sont un peu abrupts, mais les romans ont leur charme quand même.
    J’ai prévu la publication de la tétralogie: L’auberge du monde. J’espère que vous aimerez ces quatre romans.
    Merci pour votre aimable commentaire.
    Bien cordialement
    Cocotte

  11. Cocotte le 30 septembre 2015

    Chère Photine
    Oups! Je suis désolée. Mon mail de remerciements s’adressait à vous. Je me suis trompée d’adresse.
    Je vous présente toutes mes excuses.
    Cocotte

  12. veronique le 15 septembre 2017

    Merci chère Cocotte pour cette passionnante trilogie rendue bien vivante par votre belle diction .
    On est tout à fait dans l’ambiance de ce feuilleton et j’ai passé de délicieuses heures à vous écouter.
    Quel travail!
    A bientôt, car, après avoir écouté « sans famille », le dernier livre d’Hector Malot, je vais vous retrouver avec Jane Austen.
    Bien cordialement chère Cocotte

  13. Cocotte le 16 septembre 2017

    Quel plaisir m’a fait votre si aimable et encourageant commentaire, chère Véonique.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce Malot et je suis contente que ce plaisir soit partagé.
    J’ai encore deux romans de Malot, très intéressants, que je me propose d’enregistrer au plus tôt.
    Merci encore et à bientôt!
    Amicalement, chère Véronique
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.