Page complète du livre audio gratuit :


MALOT, Hector – La Petite Sœur (Tome 01, Parties 01 et 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 8h 17min | Genre : Romans


Auguste Renoir - Jeunes Filles au piano (1892)

Depuis quelques jours, personne n’a vu M. Passereau, le locataire d’une chambre meublée dans un immeuble de Montmartre. Inquiète, sa voisine, Angélique, une repriseuse, va aux nouvelles et le découvre presque mort de faim et de froid. Elle le ramène chez elle, le réconforte, le nourrit, le réchauffe. L’amitié ne tarde pas à naître entre eux, et Angélique finit par tomber amoureuse de ce bel homme qu’elle fait vivre.

Mais M. Passereau est, en réalité, le comte de Mussidan qui, après avoir dilapidé deux héritages importants, s’est trouvé réduit à la misère, ayant épuisé son crédit auprès de tous ses amis et fournisseurs. « Un homme comme lui ne travaille pas ! »

Illustration : Auguste Renoir, Jeunes Filles au piano (1892).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Partie 01.zip
Partie 02.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio : Tome 01, Tome 02.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, ,

 

Page vue 2 682 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

23 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Isabelle le 8 mars 2018

    Merci pour cette lecture ! Je la rajoute à mon programme du week end.

    Je vous suis très reconnaissante de nous faire découvrir des oeuvres peu connues d’auteurs pourtant célèbres : il y a de vraies pépites ! (je pense notamment à « la petite paroisse » de Daudet que j’écoute et ré-écoute régulièrement).

  2. Cocotte le 8 mars 2018

    Cher Isabelle

    Quel plaisir me fait votre commentaire! Merci d’avoir pris le temps de me le poster.
    Je vais terminer le plus vite possible le second tome de « La petite sœur ». Il faut bien que vous sachiez, et moi aussi, comment finit cette histoire. Je me dépêche.
    Trois romans de Malot sont prévus… mais il me faudrait des journées de 48 heures, et encore… Ils arrivent, lentement mais sûrement.
    Passez un excellent Week-end! le printemps arrive.
    Amitiés. A bientôt!
    Cocotte

  3. Catherine le 8 mars 2018

    Chère Cocotte,
    Je tenais à vous remercier pour cette lecture mais aussi pour toutes les autres. Je vous écoutais lors de mes longues marches en forêt et au bord de la mer. Vous m’avez accompagnée sans le savoir et grâce à vous je n’étais pas seule. Aujourd’hui je ne peux plus sortir et vous êtes toujours là. Vous n’imaginez pas à quel point votre travail peut réconforter ceux qui vous écoutent. Vous ne vous contentez pas de lire un texte, vous savez le rendre vivant.
    Merci encore,
    Amitiés
    Catherine

  4. Cocotte le 8 mars 2018

    Chère Catherine
    Votre message m’a mis les larmes aux yeux. Je suis désolée que vous ne puissiez plus sortir et que vous soyez privée de vos belles marches au bord de la mer et en forêt. J’ai été si heureuse de vous accompagner. Et c’est une grande joie pour moi d’être encore près de vous et de vous aider dans les moments difficiles.
    Merci beaucoup pour ce beau message qui m’a beaucoup touchée. Ces « retours » sont notre meilleure récompense, à nous, tous les donneurs de voix. Ils nous réchauffent le cœur et nous encouragent, plus que vous ne pourriez imaginer.
    Amitiés. A bientôt pour le dénouement.
    Cocotte

  5. Isabelle le 8 mars 2018

    Je rejoins Catherine : les donneurs de voix entrent dans nos vies et nous apportent un peu (ou beaucoup) de bonheur dans un quotidien qui n’est pas toujours rose. C’est un plaisir constant de retrouver ces voix qui deviennent familières au fil des lectures et qui permettent d’oublier nos petites et grandes misères. Pour moi et pour les autres, ces lectures sont un vrai cadeau.

    Un très très grand merci à toutes celles et tous ceux qui donnent de leur temps pour nous faire découvrir des oeuvres parfois méconnues mais toujours passionnantes. Sachez que votre travail colossal dont je ne réalise sans doute pas toute l’étendue, est vraiment apprécié pour la joie qu’il nous donne.

  6. Francine du Québec le 9 mars 2018

    Bonjour ma très chère Cocotte
    Je suis contente de vous retrouver avec ce roman d Ector Malot. Je commence à l’écouter ce soir. Comment allez-vous chère Cocotte? Le printemps approche et je vous avoue que j’ai trouvé l’hiver très dure cette année. Je vieillit que voulez-vous. 😊 Mais, vous écoutez, m’apporte beaucoup de réconfort dans ma vie remplie de hauts et de bas. Je sais que nous avons tous nos petits tracas, mais quand j’écoute la littérature sur litterature.com cela m’amène dans des rêves et des mondes que j’adore. Surtout en votre compagnie. En cette journée du 8 mars : journée de la femme, j’en profite pour vous souhaitez bonne fête Cocotte, vous qui êtes si dévoué sur ce site. Vous êtes une femme qui donne l’exemple par tout le travail que vous avez fait et que vous continuez de faire, jour après jour. Bonne fin de semaine chère amie et à très bientôt.
    Francine

  7. Cocotte le 9 mars 2018

    Ma très chère et fidèle amie Francine
    Quel bonheur de vous retrouver. Votre silence commençait à m’inquiéter, mais, heureusement, seul l’hiver rigoureux en était la cause! Ah! Nous vieillissons tous, hélas, mais c’est le prix à payer pour savourer encore tout ce que la vie nous donne.
    Merci pour votre chaleureux commentaire, qui m’a fait un très grand plaisir.
    J’espère que, vous aussi, avez passé une bonne et belle « journée de la femme ». Je suis ravie de vous tenir compagnie encore pour quelques heures.
    Amitiés
    Cocotte

  8. Cocotte le 9 mars 2018

    Un très grand merci, chère Isabelle, pour votre si chaleureux et encourageant message, de ma part personnellement, et aussi de la part de tous les donneurs de voix de Littérature Audio. Nous sommes tous très heureux de vous avoir apporté quelques heures de bonheur, loin des soucis et des difficultés du quotidien. Ce fut le but des fondateurs du site de Littérature audio, et c’est le nôtre aujourd’hui, but de toute l’équipe.
    Amitiés
    Cocotte

  9. elisabeth le 11 mars 2018

    Grand merci pour cette lecture, chère Cocotte. Cette oeuvre me plaît beaucoup, et c’est grâce à vous,à votre façon de la faire vivre.. Allez-vous lire la suite ?

    Amitiés

    elisabeth

  10. Cocotte le 11 mars 2018

    Chère Elizabeth
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire. Je viens de terminer la 3ème partie. Il reste la dernière. Je crois tout de même préférable de terminer le roman avec la prochaine publication. Il me faudra une dizaine de jours environ, impossible d’aller plus vite.
    A bientôt, j’espère
    Amitiés
    Cocotte

  11. elisabeth le 12 mars 2018

    Formidable ! Merci !

  12. Paola le 15 mars 2018

    Chère Cocotte,
    Formidable, oui! Avec quel talent vous enchantez vos lecteurs!
    Je ne connaissais pas ce roman et je guette la suite…
    Avec ma sympathie et mon admiration,
    Paola

  13. Cocotte le 15 mars 2018

    Chère Paola
    Quel plaisir me fait votre commentaire! Je suis ravie que vous aimiez Hector Malot. C’est aussi un de mes auteurs préférés. J’ai presque fini le dernier chapitre.
    Merci d’avoir pris la peine de poster ce message, qui me fait chaud au cœur.
    Amitiés
    Cocotte

  14. Régnier Colette le 18 mars 2018

    Chère Cocotte,
    Je sais mieux écouter qu’écrire. Je pense beaucoup de bien de vous. Vos réponses aux commentaires montrent que vous êtes une personne sensible qui a de la compassion et de l’empathie pour votre prochain. Je vous remercie pour vos belles lectures. Je vous exprime ma reconnaissance, que j’ai aussi pour les autres lecteurs. Je vous ambrasse. Colette dit Coco

  15. Cocotte le 18 mars 2018

    Chère Coco
    J’ai été très touchée de votre commentaire. Merci pour la bonne opinion que vous avez de moi. En effet, je suis très sensible aux difficultés que peuvent avoir les si aimables audio lecteurs et cela me fait un grand plaisir de pouvoir les aider un peu, ou leur faire oublier leurs problèmes, le temps d’une lecture. Merci de l’avoir compris et d’avoir bien voulu me le dire.
    Si vous avez aimé le début de « la Petite sœur », vous serez certainement contente d’apprendre que la fin de ce beau roman sera publiée après-demain à 17 heures. J’ai fait aussi vite que possible pour le terminer, pour ne pas faire attendre trop longtemps les audio lecteurs qui ont aimé de début de l’histoire.
    Je vous embrasse, chère Coco
    Cocotte

  16. Christiane le 19 mars 2018

    Merci, chère Cocotte, je joins ma voix au concert de louanges bien méritées, et j’en profite pour demander : « En-co-re ! » en attendant la suite ; plus calmement, pour vous dire que j’ai beaucoup apprécié ce récit plein d’esprit et tellement romanesque… Oh ce marquis ! Quel phénomène digne de Molière, figure fantoche de ces nobles d’époque arrogants, jouisseurs et gaspilleurs, aux valeurs nulles, seulement disposés à croquer la vie à pleines dents …Et cette pauvre Angélique, la bien nommée, qui n’a jamais vu un pareil OVNI, scotchée devant son bellâtre et qui le bade pendant toute l’histoire !! (A son ami qui suspecte le marquis d’être un peu bête, elle oppose un vif démenti, mais lui nous dévoile là le fin mot de l’affaire.lol)..Il y a tant de choses à dire, dont je vous fais grâce -car ce n’est pas ici le lieu pour faire des commentaires de textes- simplement, j’ajoute et c’est le plus important, que votre façon de lire si coquine souvent et toujours si expressive quand vous rendez ces belles pages, contribue à en renforcer le piment et à conduire l’analyse de celui qui écoute là où elle doit aller. Un beau tour de force de l’interprète que vous êtes. Bien amicalement. Christiane

  17. Cocotte le 19 mars 2018

    Chère Christiane
    Quel beau commentaire que voici!
    Oui, vous avez bien raison, ces nobles oisifs, qui ne daignent pas travailler, vivent aux crochets de leurs proches, de leurs amis, de toutes leurs connaissances. Bien souvent, en lisant ce roman, je me suis dit : « Mais pourquoi Angélique se laisse-t-elle non seulement exploiter, mais encore mépriser? Pourquoi accepte-t-elle d’entretenir un tel bellâtre? » Hélas, parce qu’il a reconnu sa fille et serait bien capable de la lui enlever.
    Et puis, les femmes de ce temps avaient l’habitude de courber la tête et de supporter… beaucoup.
    Vous aurez demain la fin de cette histoire.
    Merci beaucoup pour ce si encourageant commentaire, qui m’a fait très plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

  18. Isabelle le 20 mars 2018

    j’achève la lecture du tome 1. Cette lecture est passionnante et prenante, impossible de m’arrêter tant que je n’ai pas fini.

    Le comte de Mussidan est proprement odieux …. j’espère que la situation d’Angélique et sa petite fille s’arrange !

    Merci beaucoup pour cette lecture très vivante, comme toujours. Et vivement que je sache comment cela se termine !

  19. Cocotte le 20 mars 2018

    Chère Isabelle
    Tout à fait d’accord avec vous, ce comte de Mussidan est odieux!
    La fin du roman vient de sortir. On va voir comment se terminent les espérances de cet antipathique personnage. Vous n’aurez pas eu longtemps à attendre.
    Angélique m’agace aussi par sa passivité, sa résignation à tout accepter de son mari, supporter les humiliations, et cependant travailler jour et nuit pour l’entretenir.
    J’espère que la conclusion ne vous décevra pas.
    En tout cas, j’ai eu beaucoup de plaisir à enregistrer ce roman, tout en le découvrant au fur et à mesure.
    Amitiés
    Cocotte

  20. Isabelle le 21 mars 2018

    Angélique m’irrite un peu mais pas autant que son mari qui reproche aux autres ses propres défauts !

    Ah qu’il ne faisait pas bon être soumise à un homme pareil, injuste, lâche, faible et profiteur !

  21. Cocotte le 21 mars 2018

    Oh oui, ce comte de Mussidan m’irrite beaucoup, en effet. S’il était mon mari, il y aurait longtemps que j’aurais refusé de l’entretenir et que je l’aurais envoyé chercher une autre poire ailleurs!
    Hélas, à cette époque, les maris avaient un moyen de pression : l’enfant. Et, en plus d’être orgueilleux et méprisant, il a dominé sa femme depuis le début. Les femmes soumises, battues, qui n’osent pas se plaindre, existent encore, malheureusement !

  22. Geraldine le 30 juin 2018

    Chère Cocotte, voici un an que je n’ai plus écouté de livre audio, et je vous reviens pour écouter ces deux tomes lus par vos soins. L’an dernier, j’avais savouré toute la série des Pardaillan, et d’ailleurs, j’ai baptisé mon chat, né le 20 août dernier PARDAILLAN en souvenir de ce personnage que vous m’avez fait découvrir. Merci pour tout le bonheur que vous apportez autour de vous.

  23. Cocotte le 1 juillet 2018

    Chère Géraldine
    C’est avec plaisir que je vous retrouve au bout d’un an. Cela m’amuse beaucoup que vous ayez appelé votre chat Pardaillan! Faites-lui une douce et tendre caresse de la part de sa… un peu marraine.
    je suis très heureuse également de voir que « La petite sœur » a plu aux audio lecteurs. Ce sont eux qui guident mes choix de lectures.
    Merci beaucoup pour votre amical commentaire qui a embelli ma journée.
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.