Page complète du livre audio gratuit :


MALOT, Hector – Les Amours de Jacques

Donneur de voix : Samuel | Durée : 11h 50min | Genre : Romans


Hector Malot

« À Jules Levallois

Un goût vif pour les lettres, une vieille amitié profondément inaltérable nous unissent et nous soutiennent, mon cher Jules. Souvent nous avons puisé à ces sources des inspirations cordiales et de douces consolations. Aujourd’hui et en ta personne je rends à notre alliance ce témoignage mérité. En te priant d’accepter ce roman, je désire à la fois consacrer le souvenir de notre intime association de sentiments et de pensées, et remercier autant qu’il est en moi mon fidèle et vaillant compagnon dans la vie et dans l’art.

Hector Malot

Moiselles, 1er septembre 1860 »

« À Lïat, Claudie et Claryssandre.

Cette lecture vous est dédiée, vous qui en êtes à l’origine. Merci pour votre demande, en espérant que cette écoute vous apporte satisfaction, autant qu’il m’en a été donnée en lisant ce beau roman d’Hector Malot.

Rouans, 18 décembre 2020 »

> Écouter un extrait : Dédicace.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Amours de Jacques.zip





> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 10 007 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

57 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 18 octobre 2020

    Bonjour Samuel ! Je vois que vous nous proposez cette lecture par chapître. Personnellement, j’attendrai la totalité du roman pour vous écouter. Pouvez vous m’indiquer le nombre de chapîtres ? Encore merci pour ce choix de lecture. Bonne journée et prenez bien soin de vous. 🌹

  2. Samuel Martin le 18 octobre 2020

    Bonjour Claryssandre,

    merci pour votre message.

    Ce roman comprend 28 chapitres.
    Il sera à présent publié
    par groupe de 5 chapitres,
    mais toujours sur le même billet.

    Étant donné mon rythme d’enregistrement
    (assez lent car j’aime prendre le plaisir de lire, réécouter, corriger ce qui me plait moins, dans les meilleurs conditions possibles, très tôt le matin ou très tard le soir… la nuit)
    j’espère que vous pourrez écouter la totalité
    du roman, comme vous le souhaitez,
    avant ce Noël 2020.

    En espérant que ce présent vous arrive en avance…
    d’ici là portez vous bien, profitez des présents
    que la vie nous offre lorsque l’on s’ouvre à l’instant.

    Agréable fin de journée 🌹

    Samuel

  3. Dorothée le 18 octobre 2020

    Très heureuse, Samuel, de retrouver votre belle voix vibrante et sensible pour la découverte de ce roman autobiographique. La narration des premiers souvenirs paraît prometteuse, une éducation corsetée et ingrate enchantée par les héros romanesques et aventureux des lectures secrètes (des oeuvres à redécouvrir !), l’initiation à la vie de pension, les touches d’humour de l’adulte… Bravo pour la qualité de la lecture, les jeux de voix, les subtiles variations de tonalité. Je vais vous suivre avec bonheur.

  4. Samuel Martin le 18 octobre 2020

    Merci Dorothée
    pour votre message.

    Ravi de vous retrouver comme auditrice,
    vos commentaires sur la lecture
    me vont droit au cœur,
    et me motive pour la suite.

    À bientôt

    Samuel

  5. Lïat le 18 octobre 2020

    Cher Samuel,
    Vous nous faites une grande joie en prêtant votre voix
    à une nouvelle lecture.

    Quel immense talent vous possédez: une bonne fée
    a dû se pencher sur votre berceau ٩(˘◡˘)۶

    🌻 Merci de nous dévoiler Les amours de Jacques !

  6. Samuel Martin le 20 octobre 2020

    Lïat,

    cette joie est partagée alors,
    et vos mots sur ma voix
    m’envoûte et m’invite
    à vous dévoiler la suite
    au plus vite.

    Samuel

  7. Laurence le 21 octobre 2020

    Très belle voix qui met en relief l élégance naturelle du texte

  8. Samuel Martin le 23 octobre 2020

    Merci Laurence
    pour l’élégance
    de votre message
    qui participe au plaisir du voyage
    au beau pays des mots d’Hector Malot
    que ma voix visite avec chance.

    Au plaisir

  9. Francine du Québec le 25 octobre 2020

    Bonjour cher Samuel
    Je suis si heureuse de vous découvrir pour une belle lecture d’un roman de Hector Malot que j’aime beaucoup. Et en plus j’adore votre belle voix. Un gros merci et à bientôt.
    Francine

  10. Samuel Martin le 27 octobre 2020

    Enchanté Francine
    Ravi de faire entendre chez vous ce roman de
    Hector Malot, et que cela vous plaise.
    Je savoure votre merci important.
    À bientôt pour la suite…

  11. Lïat le 13 novembre 2020

    Très contente de vous retrouver pour ces chapitres attendus avec hâte ! 😉
    Merci beaucoup !

  12. Francine du Québec le 24 novembre 2020

    Bonjour
    À quand la suite ? 😊😊
    J’adore ce roman, merci beaucoup 😊

  13. Samuel le 27 novembre 2020

    Lïat, votre enthousiaste message me fait très plaisir, merci pour votre retour !

    À très bientôt pour la suite…

  14. Samuel le 29 novembre 2020

    Bon jour Francine

    Je suis heureux de vous faire partager
    ce roman et que vous l’adoriez, je prends
    un grand plaisir à le lire aussi,
    tant de justesse et de finesse dans l’écriture…

    Pour la suite… c’est maintenant !

    Agréable écoute de la fin de la première partie

  15. Beautemps le 1 décembre 2020

    Bonsoir Samuel,
    je viens de télécharger ce livre et je vous remercie d’avance pour la lecture! Je suis ravie de découvrir ce roman le prochain temps!
    Bien cordialement avec tous mes remerciements,
    Katja

  16. Samuel le 6 décembre 2020

    Bonsoir Katja,

    quelle délicate attention de m’indiquer le téléchargement de ce livre ! Cela me fait très plaisir qu’avant même de l’écouter vous me remerciez pour sa lecture, c’est très généreux à vous.

    J’espère que cela vous plaira, j’ai beaucoup aimé lire cette première partie, puisse ce plaisir être partagé.

    Il y a une deuxième partie (chapitres 17 à 28),
    que j’enregistre également et qui paraitra à la suite…

    Agréable fin de journée Beautemps-Katja

  17. beautemps le 6 décembre 2020

    Bonsoir Samuel,
    merci pour votre aimable réponse! J’ai envisagé de vous écrire mes impressions du texte que je viens d’écouter prsque entièrement entre-temps sous forme de P.S., mais comme un nouveau commentaire. Quand tout a disparu par une faute de frappe, votre réponse est arrivée une heure après, et cet incident m’inscite à recommencer tout de suite.

    J’ai bien aimé votre facon de lire plusieurs personnages. Elle donne un peu de distance à la lecture ce que j’ai bien appréciée! Aussi le caractère d’Emile me semble plus « complête » comme cela.
    Je n’ai pas compris dÄailleurs que Jacques, qui – suite à l’accident répété du verre – a terrorisé toute la pension avec des mots blessants comme des flêches n’a pas réussi à faire taire son ancien camerade de la pension quand il l’a rencontré quelques années plus tard dans la vie.
    En ce qui concerne les camerades de la pension, il y a un élève qui est charactérisé uniquement par son bonnet composite. Cela m’a rappelé Charles Bovary entrant dans sa nouvelle classe. Il y est introduit un peu à la manière d’un « chevaler », on lui porte le pupitre etc., on ne peut donc pas comparer directement les deux scènes, mais tout le Charles se montre dans cette scène et la description de son bonnet difforme et composite. La phrase finale de la déscription minutieuse m’a vraiment fait grand pitié: « Elle était neuve, la visière brillait. » Malot a bien probablement connu ce roman de Flaubert, écrit trois ans plus tôt.

    A vous aussi une agréable soirée, Samuel et grand merci pour préparer la suite!

    Katja-Beautemps

  18. Samuel le 8 décembre 2020

    Quel intéressant commentaire !

    Merci Katja pour toutes ces remarques.

    Curieux, j’ai été cherché cette référence à Charles Bovary et j’ai trouvé cette intéressante analyse :

    https://www.dubrevetaubac.fr/page/bac-de-francais/litterature-bac-2016/analyse-litteraire-de-l-incipit-de-madame-bovary-la-casquette-de-charles.html

    La comparaison que vous faites me semble pertinente,
    d’autant que Flaubert a écrit Madame Bovary en 1857,
    soit 3 ans avec Les amours de Jacques d’Hector Malot.

    Je trouve aussi étonnant que Jacques n’ai pas réussi à faire taire son camarade étant donné ce qu’il avait été capable de faire auparavant.

    Je sui ravi que vous ayez aimé la façon de lire les différents personnages ; ce que j’ai fait avec beaucoup d’implication et de plaisir aussi ;
    et pour vous il semble que j’ai réussi ce que je voulais : apporter à l’auditeur, (l’auditrice, en l’occurrence) une facilité d’écoute par une certaine distance à la narration…
    J’ai cela dit pris le risque de choisir « une » voix qui corresponde à « ma façon » d’imaginer chaque personnage… ce qui ne conviendra peut-être pas à d’autres auditrice-auditeurs préférant se l’imaginer eux-même… nous verrons s’il y d’autres avis sur le sujet…

    J’ai hâte de publier les derniers chapitres (en début de semaine prochaine je pense) pour que nous puissions continuer d’échanger sur ce beau roman que je trouve très touchant…

    Au plaisir Katja-Beautemps

  19. Beautemps le 13 décembre 2020

    Merci, Samuel, pour votre réponse et le lien que j’ai lu avec grand intérêt!
    Je trouve très originale la facon dont vous inventez toutes ces voix et j’apprécie beaucoup les quelques petits sons intégrés dans l’enregistrement. Et aussi quand il y a des murmures de plusiers personnages! En ce qui concerne la pauvre femme si gentille et/mais si naive c’est un peu comme si on se moquait, mais i lest peut-être difficile pour un homme de la lire tout naturellement… Le texte est beau, il est vrai, mais il faut aussi un peu de recul car – peut-être malheureusement – on ne se parle plus d’un tel ton aujourd’hui et de toute facon le ton ne serai jamais authentique …

    En ce qui concerne les deux bonnets: Le bonnet est d’ordre composite chez les deux auteurs, cela les unie, aussi est-il un élement central de la charactérisation des deux héros. Il y a un autre aspect qui les distingue. Chez Flaubert le proviseur entre, le garcon de classe le suivit avec le grand pupitre comme pour introduire un chevalier suivi de son valet par exemple, mais l’ordre est inverse, le „valet“ passe devant, le héros (Charles) restant dans l’angle de la porte semble bien hésiter d’entrer en scène. Le proviseur parle de son „casque“, il est question aussi de la „visière“ qui brillait. Mise-en- scène peu commune pour le début d’un roman à cette époque.
    Je suis bien ravie d’écouter la suite. L’adaptation aux voix multiples est également „peu commune“ dans le sens le plus positif du terme.
    Avez-vous amusé vos camarades de classe ainsi..?
    Une très agréable soirée à vous!
    Katja-Beautemps

  20. Samuel le 14 décembre 2020

    Ravi de vous retrouver, Katja-Beautemps !

    Quelle joie que vous appréciiez les petits sons intégrés dans l’enregistrement ainsi que les chœurs de « murmures de plusieurs personnages » – j’espérais que cette idée plaise au moins à une personne, c’est vous, j’en suis comblé.

    Pour la voix de « la pauvre femme si gentille », je vous remercie pour votre franchise… en la faisant parler je tentais d’être comme je l’imaginais, avec empathie, mais vous avez raison, ma voix d’homme n’a sans doute pas su trouver une voix de femme qui ne soit pas « caricaturale »… la passion m’a emporté dans cet exercice qui me dépassait et m’a empêché d’entendre l’impression de moquerie que cette interprétation pouvait donner… l’idéal serait qu’une femme enregistre ces répliques…

    Vous êtes une brillante analyste littéraire, et votre comparaison des deux passages, de leurs points communs et de ce qui les distingue est vraiment précise et intéressante, merci.

    Pour répondre à votre question, enfant je tentais de faire rire mes camarades, non en faisant différentes voix, mais par d’autres pitreries…
    maintenant je suis plus réservé, cependant il semblerait que j’ai gardé cette envie de transmettre des émotions en glissant ma voix sous les beaux-mots-marionnettes d’auteurs en essayant de leur donner vie, tout en espérant que cela soit apprécié par des oreilles attentives comme les vôtres… merci encore pour votre écoute et vos retours.

    N’hésitez pas à m’écrire si des choses vous déplaisent, j’apprécie les critiques qu’elles soient positives ou négatives, cela apporte aussi.

    Agréable fin de journée Katja-Beautemps !

    Samuel

    PS : J’ai envoyé les derniers chapitres de ce roman, leur publication ne devrait pas tarder j’imagine… au plaisir de vous retrouver pour échanger sur la fin de cette histoire

  21. Claryssandre le 18 décembre 2020

    Merci pour la dédicace. Je suis extrêmement touchée par l’attention ! J’ai hâte de vous écouter. Probablement d’ici la Noël. Ces jours ci, nos chers DDV se sont montrés si généreux en nous offrant leurs nombreuses lectures que je ne sais plus où donner de l’oreille ! Mais quel plaisir de ne plus connaître l’ennui des heures interminables ! Grâce aux commentaires je vois que l’écoute des premiers chapîtres de votre lecture sucitent admiration et enthousiasme, sentiments partagés dès l’écoute du premier extrait. J’en suis très heureuse pour vous. Je vous remercie très chaleureusement pour ce cadeau ! Bonne soirée et prenez bien soin de vous. 🌹

  22. Gordon le 20 décembre 2020

    Je me permets un commentaire différent mais bien intentionné.
    Vous avez une très belle voix, mais il est dommage que vous
    en changiez pour chaque personnage; elles ne sont pas vraiment harmonieuses.
    Cela a gâché mon plaisir.
    Je me faisais une joie d’écouter ce roman car j’aime beaucoup H.Malot.
    Je l’ai tristement abandonné. Désolé.

  23. Samuel le 20 décembre 2020

    Bonsoir Gordon, merci pour votre message bien intentionné.
    J’apprécie d’avoir des retours, quels qu’ils soient, et je comprends tout à fait que vous ne trouviez pas harmonieuses les différentes voix des personnages. Je n’avais pas eu l’intention première de changer de voix, mais cela m’est venu pour simplifier la compréhension auditive.
    Je suis désolé pour vous d’avoir gâché votre joie d’écouter ce roman d’H. Malot que j’aime beaucoup également. Merci encore pour votre commentaire, agréables autres écoutes sur le site et joyeuses fêtes !

  24. Samuel le 20 décembre 2020

    Claryssandre, je suis heureux pour vous que vous ayez l’embarras du choix pour vos écoutes et que cela vous efface votre ennui ! Votre empathie pour ma joie à lire les commentaires la rend encore plus grande, merci beaucoup pour cette délicate attention. Prenez votre temps avant cette écoute, c’est un cadeau pour Noël, mais vous avez le droit de l’ouvrir et de le consommer plus tard…
    Joyeuses fêtes !

  25. Beautemps le 20 décembre 2020

    Bonjour Samuel,
    merci beaucoup pour votre message que j’ai lu avec grande appréhension. Je m‘excuse que je n’ai pas pu répondre plus tôt, je n’ai pas été contente de moi, mais j’ai un travail oú je suis partagée entre l’ordinateur et la loupe, très fatigant pour les yeux. Mais aujourd’hui on est dimanche :-) . Je suis très heureuse qu’il y a ce site-ci oú on peut toujours découvrir de nouveaux romans tout en se reposant les yeux. Avant la situation actuelle je suis allée de temps en temps au théâtre et votre facon de lire m’a rappelé spontanément des adaptations oú un seul acteur réussit à se mettre dans plusieurs rôles. J’ai hâte de connaître la suite. Je vous souhaite une très agréable soirée! A la prochaine ou plutôt: au prochain (commentaire)! Katja-Beautemps

  26. Samuel le 21 décembre 2020

    Bonsoir Katja-Beautemps,
    j’espère que vous avez bien profité de ce dimanche pour vous reposer les yeux (que votre travail ne les fatigue pas trop) et que vos oreilles ont pu découvrir sur ce site de nouveaux romans qui vous ont plu.
    Ravi d’avoir réveillé en vous le souvenir d’une pièce de théâtre où un acteur jouait plusieurs rôles, cela m’émeut que ce soit ma lecture qui vous ait ramené spontanément cette réminiscence.
    J’ai hâte d’avoir vos nouveaux retours, quels qu’ils soient, sur la suite de ce roman.
    Au prochain !

  27. Serena le 21 décembre 2020

    Bonjour Samuel,
    Gordon a osé le dire et je suis de son avis.
    Même déception, même abandon.Je n’aime pas le théâtre amateur.
    Vous avez pourtant une si belle voix naturelle.
    J’espère avoir le plaisir de l’écouter en entier bientôt.

  28. Samuel le 22 décembre 2020

    Bonjour Serena,
    ce que vous écrivez me donne envie de faire une version 2 en conservant ma voix naturelle lors des dialogues. Merci en tout cas pour votre commentaire et j’espère à bientôt.
    Agréable fin de journée et joyeuses fêtes de fin d’année !

  29. Serena le 23 décembre 2020

    Mais non Samuel ! Ne reprenez surtout pas ce texte. Lisez-nous plutôt un autre roman de Hector Malot avec votre voix naturelle. Je suis certaine que d’autres personnes seront de mon avis.

  30. Jean-Pierre Baillot le 23 décembre 2020

    D’accord avec Serena.
    Envisager deux fois de suite 11h50 ?! Seriez-vous un profond pervers, Samuel ?

  31. Claryssandre le 23 décembre 2020

    Cher Samuel, n’ayant pas encore eu le temps de vous écouter , je regrette de ne pas pouvoir vous donner mon bien modeste avis. Toutefois, je me permets d’intervenir pour dire que la solution de Serena semble être un bon compromis. Les audio lecteurs pourront vous faire part de leur préférence, en espérant pour vous qu’un avis bien tranché émergera. S’il y a autant de choix pour l’un ou l’autre votre décision ne sera pas aisée. Personnellement je pense que la lecture doit être et rester un plaisir : lisez donc ce qui vous plait, comme il vous plaît. Je tenais surtout à vous faire part de ma sincère et profonde admiration pour la façon dont vous recevez les « critiques », il est vrai, ici formulées sans acrimonie ni méchanceté. Quels flegme, patience, compréhension, tolérance, bienveillance… Une belle grandeur d’âme en pleine adéquation avec l’esprit de Noël ! Passez de bonnes fêtes ! 🌹

  32. Samuel le 23 décembre 2020

    Serena, merci beaucoup d’avoir donné suite à cet échange. Je vais tenir compte de votre idée, et je penserai bien à vous lors de ma prochaine lecture.
    Passez de joyeuses fêtes !

  33. Samuel le 23 décembre 2020

    Jean-Pierre Baillot, vous êtes la voix de la sagesse semblerait-il ! Je vous remercie d’avoir donné votre avis éclairé. Et sous cette illumination je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année !

  34. Samuel le 23 décembre 2020

    Claryssandre, merci d’avoir pris part à cet échange avec votre éternelle bienveillante générosité (que chacun.e a pu savourer ce jour en lisant votre mot dans le livre d’or)…
    J’espère que sous son emballage « Lecture d’un roman d’Hector Malot » mon présent ne vous décevra pas trop , mais que s’il ne vous convient pas vous aurez la sincérité (avec votre délicatesse habituelle) de me dire ce que vous en avez pensé, afin de mieux connaitre ce qui vous plait.
    Dans l’attente de vos nouvelles quelles qu’elles soient, je vous souhaite de douces et belles fêtes de fin d’année !

  35. Lïat le 24 décembre 2020

    Bonjour Samuel,
    Je suis très contente d’avoir lu des commentaires unanimes à propos de l’attrait de votre voix.
    J’ai été étonnée de lire Gordon et Serena qui ont osé vous donner un honnête avis à propos des différentes modulations que vous utilisez selon les personnages.
    Je dois vous avouer que je partage leur point de vue.
    J’ai délaissé l’écoute des «Amours de Jacques»
    après quelques chapitres seulement.
    Je serais désolée d’être privée d’une autre lecture « à une seule voix »,
    mais cependant ravie de vous entendre lire un des titres
    que je vous avais suggérés le 31 août dernier.
    (voir mon commentaire sur la page «Chants de la pluie et du soleil»).
    Portez-vous bien !
    ◑.◑-Meilleurs vœux pour les « fêtes confinées ». ❄️

  36. Cocotte le 24 décembre 2020

    Bonjour, cher Samuel
    C’est seulement maintenant que j’ai eu le temps de lire ce roman. Il m’a absolument ravie! SURTOUT, NE CHANGEZ RIEN à votre façon de lire. Je l’ai beaucoup, beaucoup appréciée! le changement de voix pendant les dialogues est le bienvenu. Il permet de bien distinguer le texte de chaque personnage. L’histoire est rendue très vivante.
    Évidemment, les goûts des lecteurs sont différents, mais vous connaissez la fable du meunier, son fils et l’âne! Il est impossible de plaire à tout le monde! Même si les impôts étaient supprimés, la mesure soulèverait les critiques… de ceux qui n’en paient pas!
    Votre lecture est excellente ainsi! J’y ai pris un très grand plaisir. Votre voix est très belle et votre interprétation parfaite! D’ailleurs, mon avis est partagé par la grande majorité des audio-lecteurs.
    La principale qualité de Littérature audio est la grande variété des lectures qui sont proposées et des donneurs de voix, très différents eux aussi!
    Je me réjouis d’écouter vos procha

  37. Cocotte le 24 décembre 2020

    Je me réjouis à l’idée d’écouter vos prochaines publications. J’espère qu’elles arriveront bientôt!
    Je vous souhaite de belles fêtes, les meilleures possible.
    A bientôt j’espère!
    Très amicalement
    Cocotte

  38. Samuel le 24 décembre 2020

    Lïat, merci pour votre retour sur la lecture de ce roman qui vous était en partie dédiée.
    J’aurai été déçu de ne pas savoir si vous l’aviez écouté ou non.
    Je connais mieux vos goûts ainsi et je ne manquerai pas de consulter votre commentaire sur « Les Chants de la Pluie et du Soleil » d’Hugues Rebell pour envisager une autre lecture.
    Passez d’excellentes fêtes de fin d’année !

  39. Samuel le 24 décembre 2020

    Chère Cocotte, quel honneur de recevoir un commentaire de la grande donneuse de voix que vous êtes ! Même si je comprends tout à fait que le style de lecture que j’ai choisi pour ce roman puisse ne pas plaire (et que j’apprécie la sincérité de toutes les personnes qui m’ont gentiment fait part de leur avis), votre avis me comble de joie et me rassure sur mon intention première qui était de distinguer les différents personnages (tout en m’amusant à choisir une voix pour chacun d’eux je l’avoue).
    Merci encore Cocotte, et passez de merveilleuses fêtes de fin d’année.

  40. Cocotte le 24 décembre 2020

    Cher Samuel
    Merci pour votre réponse qui m’a fait très plaisir. Je suis contente que vous suiviez votre intention première, qui est exactement ce que j’apprécie le plus. Nous, les donneurs de voix, sommes assez nombreux et différents
    pour que chaque audio lecteur choisisse ceux qu’il préfère.
    Les fêtes de fin d’année seront un peu moins belles que les années précédentes, mais heureusement , nous pourrons réunir quelques proches et nous savourerons encore plus leur présence. J’ai une pensée chaleureuse pour tous ceux qui souffrent et pour tous les soignants qui passeront ces jours de fête à se dévouer pour les malades.
    Je vous souhaite de passer cette fin d’année le mieux possible, avec ceux que vous aimez.
    Tous mes vœux de bonne et heureuse année… et de superbes lectures!
    Amitiés
    Cocotte
    Je suis en train d’enregistrer Zyte, de Malot, puis Cara et Conscience, qui ne sont pas dans la longue liste de Lïat, et je me réjouis d’avance d’écouter vos choix.

  41. Samuel le 24 décembre 2020

    Chère Cocotte
    vos pensées bienveillantes sont les bienvenues en ces temps de fêtes tellement particuliers.
    Pensons forts à toutes ces personnes dont vous parlez qui souffrent où se dévouent pour elles.
    Merci pour vos vœux, je vous souhaite à vous également une belle et heureuse année, avec des lectures qui vous comblent.
    Vos précisions sur vos enregistrements en cours anticipent ce que je voulais vous demander, je vous remercie de la délicate attention que vous avez eue d’aller voir la liste que Lïat proposait, c’est très aimable de votre part.
    Au plaisir

  42. Claryssandre le 25 décembre 2020

    Cher Samuel, la curieuse et impatiente que je suis n’a pas pu attendre pour ouvrir son cadeau de Noël. J’ai écouté plus d’un tiers du roman et je ne résiste pas au plaisir de vous assurer que non seulement je ne suis pas déçue mais je me régale ! 👏👍 A la lecture de certains messages je craignais le pire… Je ne comprends pas que certains aient été dérangé au point d’interrompre la lecture. C’est un mystère pour moi. Mais personne n’est maître de son ressenti, toujours subjectif et rarement explicable, et chacun est libre de l’exprimer. Cela est parfois constructif. Le changement des voix me paraît superflu pour la compréhension du texte et le suivi de l’intrigue mais cela ne me gène absolument pas. L’exercice était risqué et je trouve que vous avez relevé le defi haut la main. Une exagération « théâtrale » (dans le mauvais sens du terme), outrancière et caricaturale aurait pu rendre les dialogues grotesques et indigestes, briser la fluidité et l’unité de la narration. Vous avez évité habilement ce piège. Les changements de voix sont subtils, exécutés avec finesse, mesure et modération. Cocotte a raison, vous ne ferez jamais l’unanimité. Impossible de plaire à tous, de nous contenter tous, d’autant que finalement les commentaires sont toujours trop peu nombreux au regard des téléchargements pour refléter une véritable et juste opinion. Faites vous donc plaisir, sans prise de tête inutile. Lisez comme vous en avez envie, comme cela vous vient. Ceux qui apprécient, certainement nombreux, écouteront, pour les autres…tant pis. Si malgré tout vous désirez faire un essai sans changement de voix, peut être devriez vous choisir une lecture plus courte. J’espère surtout que vous ne vous découragerez pas. Je suis très heureuse de votre arrivée sur le site et j’espère vous écouter souvent ! Votre voix, la diction, le rythme de la lecture, sont très agréables et professionnels. Je vous remercie encore et vous souhaite un très bon Noël, une bonne fin d’année. Faîtes attention à vous. 🌹

  43. Samuel le 25 décembre 2020

    Très chère Claryssandre
    Merci beaucoup pour votre cadeau qui me comble : votre message !
    Je suis ravi de ne pas vous avoir déçu avec le mien, et que vous poursuiviez votre écoute.
    J’espère que vous apprécierez la fin pour laquelle j’ai ajouté une petite touche personnelle…
    Au plaisir, prenez soin de vous.

  44. beautemps le 31 décembre 2020

    Bonjour Samuel,
    merci beaucoup pour la lecture! Je viens d‘écouter le roman. Je me demande pourquoi Jacques a voulu savoir jusqu’oú il avait „du pouvoir“ sur sa fiancée en lui demandant de rester à la maison un certain jour tout au début de leur relation. En même temps il a été extrèmement jaloux même des copines de Caroline et lui avait montré maintes fois ouvertement sa méfiance. Puis il avait ébranlé la foi de sa fiancée en récitant à celle-ci les tout le paquet de doutes et de craintes suggérés par son ami (voix de la raison, voix de l’auteur) pendant des mois entiers. Comment endurer cela seulement deux jours de suite? Peut-être Jacques, toujours facile à ébranler par les propos de son „fidel ami“ n’a pas de confiance en soi-même et donc pas aux autres.
    Pourquoi l’épouse de Jaques est-elle décrite presque belle qu’un un seul petit moment dans le roman? Parce que c’est l‘occasion à laquelle elle est triste et „devouée“. Le reste du temps, p. ex. quand elle se révolte car son mari aime visiblement une autre elle est décrite laide et indulgente. (Caroline finit par être „fânée“, il manque d’espace ici pour en dire d’avantage.) La sympathie de l’auteur est avec Jacques, qu‘ il dote d‘un physique assez favorable. Les rôles des deux sexes sont fixes et plutôt décrits par qualités qui „font défaut“ que par qualités manifestées: La femme n’est pas ou finit par ne plus être „dévouée“ et „soumise“, l’homme n’est pas ou plus le „maître chez lui“. Je trouve intéressant d’étudier les livres du 19ème siècle, mais volontiers avec un peu de recul. J’éspère bien que vous ne pensez pas que ces remarques s’adressent à vous car je trouve nécessaire de lire beaucoup pour arriver à mieux en juger et c’est vous qui offrez ce recul par votre style. Vous ne m’avez d’ailleurs pas rappelé une pièce particulière de théatre mais même plusieurs car à Viennes il y a parfois des pièces d’auteurs contemporains (comme Schimmelpfennig) où un acteur se met dans plusieurs rôles. Je trouve cela un agréable contraste. J’éspère bien que vous passerez de très agréables jours de fête du nouvel an et une belle nouvelle année!
    Au prochain!

  45. Beautemps le 1 janvier 2021

    Bonjour Samuel,
    j’ai oublié d’ajouter que j’écouterai naturellement avec plaisir vos interprétations n’importe si ils sont lus avec votre belle voix naturelle ou si ingénieusement en voix „différentes“. Je vous remercie encore d’avoir lu ce roman si divertissant qui donne à réfléchir! C’est pour parler un peu de la littérature elle-même, des impressions que celle-ci m’a fait que j’ai écrit le commentaire ci-dessus.
    Aux prochains (livres et commentaires), j’éspère!

  46. Samuel le 3 janvier 2021

    Merci Katja pour vos passionnants commentaires sur cette histoire ! J’aime bien avoir votre retour sur cette littérature du XIXème, le recul qu’il apporte sur l’évolution de la qualification du rôle de la femme et de l’homme… je suis heureux aussi que vous ayez trouvé ce livre en même temps divertissant. Merci pour tous vos commentaires, j’ai beaucoup apprécié avoir ces échanges sur cette lecture, cela me donne envie d’en offrir d’autres. Il faudra sans doute attendre que je trouve le temps pour poursuivre, mais je vais le faire avec plaisir…
    Je vous souhaite en attendant une très agréable année 2021, pleine de belles écoutes et autres joyeuses découvertes !
    Aux prochains (livres et commentaires) je le souhaite !

  47. Beautemps le 3 janvier 2021

    Bonjour Samuel,
    merci beaucoup pour votre commentaite si gentille! J’éspère bie que vous trouverez un jour le temps de poursuivre la lecture! Je me suis pas mal amusée, aussi du fidel ami de Jacques. A mon avis Jacques n’aurait jamais du l’écouter et la seule faute qu’il a fait est peut-être celle de se laisser ébranler. Je dois penser à Imre Kértesz qui a vécu dans une situation semblable si son livre „Fiasco“ décrit les faits fidèlement: Sa femme a travaillé dans un bistrot pendant qu‘il a essayé d’écrire un livre dans leur appartement. Chaque jour elle le démandait: „Est-ce que tu as fait des progrès avec ton livre?“ Il a toujours répondu: „Je lui ai donné une poussée.“ C’était après la mort de sa femme seulement qu’il a gagné le prix nobel pour son livre „Etre sans destin“. La vie n’est pas toujours facile. Est-ce que Jacques a bien fait „d’avertir“ Caroline…? Je vous souhaite une merveilleuse année, pleines de beaux moments et j’espère vous retrouver „aux prochains“!
    Katja-Beautemps

  48. Martin Deminiere le 4 janvier 2021

    Incroyable ce Victor Malo, qu’elle richesse !
    Ambiance Dostoïevski où le drame est supportable
    Chapeau au lecteur

  49. Samuel le 4 janvier 2021

    Martin Deminiere, quelle joie que votre commentaire ! Et quelle belle synthèse en quelques mots… L’auteur lui-même n’y retrouve plus son prénom et devient Victor ;) (peut-être pensiez-vous à Hugo ?) Et pour finir merci pour votre « Chapeau », le souffle de son mouvement me touche beaucoup. Passez une agréable et libérante année 2021…

  50. Bachir le 31 mars 2021

    Je pense également que votre voix naturelle est bien supérieure à vos voix d’emprunt, ce qui crée un effet de rupture qui me faisait presque toujours sortir de l’œuvre au moment des changements de voix (même si l’intérêt du récit fait qu’on s’y habitue) ; mais pour ajouter une autre suggestion à celles précédemment exprimées à partir de cette observation, et du fait que je pense qu’il est effectivement plus intéressant de jouer les personnages le plus possible, pourquoi n’envisageriez-vous pas de travailler davantage ces voix secondaires? Car une voix, vous le savez, ça se travaille (c’est un chanteur qui vous le dit) et des résultats satisfaisants peuvent être obtenus par l’exercice, la répétition et la persévérance. Et je ne doute pas, compte tenu de votre talent véritable de lecteur qu’une belle victoire pour vous serait à la clef en explorant cette « voie ».

  51. Bachir le 31 mars 2021

    (Post criptum) Pour plus de précisions concernant les voix que vous donnez aux différents personnages, je dirai que certaines voix masculines sont à mon oreille, assez réussies (Emile, Chaise-Martin), d’autres moins convaincantes mais acceptables (Jacques, Marais). Mais le domaine qui m’a posé le plus de « problèmes », ce sont les voix féminines, qui pour un homme, sont évidemment les plus difficiles obtenir (on tombe vite dans des effets caricaturaux, ou dans des voix de personnages de dessins animés) surtout pour une voix comme la votre, grave et pleine et je dirai « mâle ».
    J’espère que ces quelques remarques seront bien accueillies car elles sont faites en toute bien veillance.

  52. Samuel le 1 avril 2021

    Bachir, merci beaucoup pour la bien veillance et la justesse de vos remarques (à mon oreille). Tout ce que vous écrivez me parle beaucoup et je me retrouve tout à fait dans votre critique (au sens constructif du terme) de mes différentes voix. Cela m’a fait très plaisir d’avoir votre retour qui me pousse a persévérer, c’est très enthousiasmant pour moi. Au plaisir Bachir

  53. Lïat le 1 avril 2021

    Cher Samuel,
    Quand allons-nous avoir le plaisir de vous entendre dans une nouvelle lecture ?

  54. Samuel le 3 avril 2021

    Chère lïat,

    ravi que vous posiez cette question… mais je dois vous avouer que le seul temps que je consacre à l’enregistrement de livre en ce moment est pour une parution en janvier 2022, dans une danse à deux voix, avec Esperiidae sur « La symphonie pastorale » d’André Gide… d’ici là peut-être réussirai-je à consacrer du temps à un autre enregistrement… je l’espère et vous tiendrais au courant…

    Portez-vous bien et savourez de belles écoutes Lïat

  55. Claryssandre le 3 avril 2021

    Samuel et Esperiidae… Janvier 2022. Rdv noté !😉 Joyeuses fêtes de Pâques et prenez bien soin de vous ! 🌹

  56. Samuel le 3 avril 2021

    Claryssandre, joyeuses fêtes de Pâques également ! Merci pour votre message… portez-vous bien d’ici là !

  57. Lïat le 3 avril 2021

    ⏳ Eh bien, cher Samuel, on vous attendra !
    D’ici là, portez-vous bien et soyez heureux🌸

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.