Page complète du livre audio gratuit :


MALOT, Hector – Zyte (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 10h 23min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Jeanne Samary (1878)

Hector Malot a écrit ce roman en 1886.

Zyte est une jeune comédienne qui, avec ses parents et une petite troupe, sillonnent les environs de Paris dans deux roulottes. Ils gagnent péniblement leur vie.
Gaston est le fils d’un riche propriétaire, qui, après avoir fait fortune, désire être reçu dans un milieu social plus élevé que le sien. Il a marié sa fille à un duc ruiné et rêve pour son fils d’un brillant mariage.
Gaston découvre Zyte au cours d’une représentation. Il tombe follement amoureux d’elle et souhaite en faire sa maîtresse. Mais Zyte, quoique lui rendant son amour, est une honnête fille et ne se donnera qu’à son mari.
Monsieur Chamontain père n’accepte pas ce mariage avec une comédienne ambulante. L’amour sera-t-il le plus fort?

- Partie 01
- Partie 02
- Partie 03

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Jeanne Samary (1878).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 601 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 16 janvier 2021

    Vous avez fait vite ! Merci chère Cocotte ! J’adore aussi ce tableau de Renoir. Je vous souhaite un bon week-end. Faites bien attention à vous. Bien amicalement. 🌹

  2. Cocotte le 16 janvier 2021

    Chère Claryssandre
    Un très chaleureux merci pour votre aimable commentaire. Oui, les audio lecteurs ont envie de connaître le dénouement de l’histoire le plus vite possible et j’essaie de les satisfaire. Je suis très heureuse que ce roman vous ait plu. Vous vous doutez que, comme vous, j’aime beaucoup Renoir.
    Prenez bien soin de vous, chère Claryssandre. Vos commentaires sont très précieux.Passez un bon week-end, peut-être sous la neige…
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.