Page complète du livre audio gratuit :


MANZONI, Alessandro – Les Fiancés

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 30h 39min | Genre : Romans


Alessandro Manzoni - Les Fiances

Le jour prévu pour leur mariage, Renzo et sa fiancée Lucia découvrent que le cruel seigneur Don Rodrigo, épris de la jeune fille, a menacé leur curé Don Abbondio afin d’empêcher cette union. Contraints d’abandonner leur village près de Lecco et de se séparer, les fiancés vont se réfugier, Lucia dans un couvent à Monza, Renzo à Bergame après quelques malheureuses aventures à Milan. De nombreuses péripéties les attendent et ils vont croiser des personnages hauts en couleurs : le père Cristoforo, la Signora, le Cardinal Frédéric Borromée, l’Innommé et bien d’autres… Parviendront-ils à se retrouver enfin et à se marier ?

Fresque monumentale d’une Lombardie ravagée par la disette, la guerre et la peste, dans la première moitié du XVIIème siècle, Les Fiancés, ouvrage publié dans sa version définitive en 1827, est considéré comme le premier roman moderne italien et eut une influence décisive sur la définition d’une langue nationale italienne.

Traduction : Jean-Baptiste-Jacques-Gui-Thérèse, Marquis de Montgrand (1776-1847).

Illustration : Lucia, Renzo, et différentes scènes des Fiancés, d’après les illustrations de Giacomo Mantegazza (1853-1920).

Attention : La Préface sur Alexandre Manzoni, de grand intérêt pour connaître l’auteur, dévoile toute la trame et le dénouement de l’histoire…

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.



> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Préface sur Alexandre Manzoni.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Préface sur le Marquis de Montgrand.mp3
Introduction de l’auteur.mp3
Chapitre 01.mp3
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3
Chapitre 07.mp3
Chapitre 08, Première Partie.mp3
Chapitre 08, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 09, Première Partie.mp3
Chapitre 09, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 10, Première Partie.mp3
Chapitre 10, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 11.mp3
Chapitre 12.mp3
Chapitre 13.mp3
Chapitre 14.mp3
Chapitre 15.mp3
Chapitre 16.mp3
Chapitre 17.mp3
Chapitre 18.mp3
Chapitre 19.mp3
Chapitre 20.mp3
Chapitre 21.mp3
Chapitre 22.mp3
Chapitre 23.mp3
Chapitre 24, Première Partie.mp3
Chapitre 24, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 25.mp3
Chapitre 26.mp3
Chapitre 27, Première Partie.mp3
Chapitre 27, Deuxième Partie.mp3
Notice biographique sur les personnages cités au Chapitre 27.mp3
Chapitre 28, Première Partie.mp3
Chapitre 28, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 29.mp3
Chapitre 30.mp3
Chapitre 31, Première Partie.mp3
Chapitre 31, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 32, Première Partie.mp3
Chapitre 32, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 33, Première Partie.mp3
Chapitre 33, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 34, Première Partie.mp3
Chapitre 34, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 35.mp3
Chapitre 36, Première Partie.mp3
Chapitre 36, Deuxième Partie.mp3
Chapitre 37.mp3
Chapitre 38, Première Partie.mp3
Chapitre 38, Deuxième Partie.mp3



> Références musicales :

Hector Berlioz, Harold en Italie, Op 016, 03 Sérénade, interprété par William Primrose et l’ensemble Boston Symphony Orchestra, dirigé par Charles Münch (1956, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Aventure, Histoire, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 19 209 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Robert le 29 juin 2011

    Près de 31 heures ? Vraiment ? Le livre ne m’avait pas paru si épais…
    N. B. A rectifier: «La Préface sur Alexandre Manzoni, de gran [grand] intérêt pour connaître l’auteur, dévoile toute la trame et la fin de l’histoire…»

  2. Christine le 30 juin 2011

    Bonjour Robert :)

    La coquille est corrigée. Merci de me prévenir !!!

    L’exemplaire que j’ai utilisé (celui de Gallica – voir le lien vers la version texte ci-dessus) fait un peu plus de 600 pages, très denses et bien remplies ;) !!!

    Plusieurs chapitres, certes très intéressants du point de vue historique, n’apportent pas grand chose à l’intrigue proprement dite et il doit exister de nombreuses éditions « simplifiées » de ce roman…

    Très belle journée !!

    Ch.

  3. Robert le 30 juin 2011

    Bonjour, Christine, merci pour ces informations. Je vais télécharger le livre. Bonne journée à vous aussi.

  4. marie le 12 mars 2012

    Après avoir écouté le magasin d’antiquités, je suis en train d’écouter ce roman et encore une fois vous y avez tout mis : de la vie, du rythme, vous avez ce don par votre diction de nous transporter dans une autre époque et de vivre avec les personnages.
    Comment vous remercier de toute l’énergie que vous donnez pour notre plus grand plaisir. Seul inconvénient : je ne peux plus m’arrêter!!!!!
    Je ne connaissais pas cet auteur : quel talent!!!
    Ce livre est une petite merveille et vous également chère Christine pour l’avoir choisi et pour le lire avec autant de verve!!!

  5. Christine Sétrin le 19 mars 2012

    Votre commentaire, chère Marie, me fait doublement plaisir :)
    D’une part, parce que « Le Magasin d’antiquités » vous a donné envie de venir en ma compagnie du côté de la Lombardie, et d’autre part parce que vous avez l’air d’apprécier le voyage…

    Les aventures pleines de rebondissements de Lucia et Renzo mais aussi les digressions historiques de l’auteur – même si parfois elles sont un peu longues ; il s’en excuse lui-même de temps en temps :D – font de ce roman un texte passionnant et très enrichissant.
    J’ai pris beaucoup de plaisir à l’enregistrer…

    Je vous souhaite une bonne continuation dans votre lecture, chère Marie, ainsi que de nouvelles belles découvertes sur notre site !!!!

    À bientôt,

    Ch.

  6. Christiane d'Arthenay le 9 mai 2012

    je ne connaissais pas non plus cet auteur, merci de me l’avoir fait decouvrir et votre voix sied tout à fait à l’intrigue italienne, une jolie diction… merci

  7. Jaffe le 19 mai 2012

    Chère Madame,
    J’ai découvert en même temps ce roman si beau et votre lecture.. que j’aurai plus de difficulté à qualifier, car elle possède toutes ensembles des nuances de plusieurs rares qualités : la distinction, la géométrie, la minutie, la sobriété et l’intelligence.
    Le tout dégage une poésie, une grandeur qui m’ont émue et par moments, portée.
    Merci beaucoup,
    Jaffe

  8. marie José le 10 octobre 2015

    Merci Madame de me permettre d’avoir accès à cette œuvre, de voyager dans le pays et l’histoire de mes ancêtre. J’aime beaucoup votre diction et votre voix. Marie José.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.