Page complète du livre audio gratuit :


MARX, Karl – Travail salarié et capital

Donneuse de voix : Albatros | Durée : 2h | Genre : Histoire


Père Peinard - Capital et travail

« Maintenant que nos lecteurs ont vu se développer la lutte de classe en l’année 1848 sous des formes politiques colossales, il est temps d’approfondir les rapports économiques eux-mêmes sur lesquels se fondent l’existence de la bourgeoisie et sa domination de classe ainsi que l’esclavage des ouvriers.

Nous chercherons à faire un exposé aussi simple et populaire que possible, et sans supposer connues à l’avance les notions les plus élémentaires de l’économie politique. Nous voulons être compréhensible pour les ouvriers. »

« Quelle est donc la loi générale qui détermine la hausse et la baisse du salaire et du profit dans leurs relations réciproques ? Ils sont en rapport inverse. La part du capital, le profit, monte dans la mesure même où la part du travail, baisse, et inversement [...] les intérêts du capital et les intérêt du travail salarié sont diamétralement opposés.

Même la situation la plus favorable pour la classe ouvrière, l’accroissement le plus rapide possible du capital, quelque amélioration qu’il apporte à la vie matérielle de l’ouvrier [...] profit et salaire sont, après comme avant, en raison inverse l’un de l’autre. [...] l’abîme social qui le sépare du capitaliste s’est élargi.

[...] Toute réforme sociale reste une utopie jusqu’au moment où la révolution prolétarienne et la contre-révolution féodale se mesureront par les armes dans une guerre mondiale. » (Karl Marx, Travail salarié et capital)

Avec une introduction de Friedrich Engels, 1891.

Traduction : Charles Longuet (1839-1903) et Eduard Bernstein (1850-1932).

> Écouter un extrait : Introduction de Friedrich Engels.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Travail salarié et capital.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Histoire, Société, , ,

 

Page vue 75 170 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ahmed le 30 avril 2015

    Bonsoir Chère Albatros ,

    Merci de retourner sur l histoire du travail et un bon choix à cette occasion .En retour , accepter un vase de muguet , plein de santé , bonheur .

    Cordialement
    Ahmed

  2. Albatros le 1 mai 2015

    Cher Ahmed,

    Merci pour votre gentillesse.

    Je profite de votre évocation du muguet, pour peut-être, rappeler l’origine de la tradition de porter, ce jour-là une fleur, alors une fleur… d’églantine, rouge.

    Le 1er mai 1891, la répression de la première manifestation instaurée ce jour-là par la seconde Internationale pour revendiquer la réduction de la journée de travail à 8h, a fait 9 morts à Fourmies.

    Le 1e mai 1892, les travailleurs ont alors tous porté, en hommage aux morts de Fourmies, une fleur locale (du Nord) rappelant le sang versé : une fleur rouge d’églantine.

    Plus tard, en particulier sous Pétain, le rouge de l’églantine a été changé en blanc du muguet. Et la journée de lutte et de grève en journée, fériée, de fête.

    Mais, en dépit de ces déformations, le 1er mai demeure, partout dans le monde, une journée ou les travailleurs du monde peuvent affirmer qu’ils ont des intérêts communs à défendre face à leurs exploiteurs.

    Merci de votre intérêt au texte que j’ai proposé ici et d’une façon générale aux textes si généreusement proposés sur ce site par les lecteurs bénévoles -j’y vois vos commentaires partout ;-)

    Lire, c’est bien le seul moyen de s’enrichir sans exploiter personne.

    Bien cordialement,
    Albatros

  3. ahmed le 1 mai 2015

    Chère Albatros ,

    Suis trés touché par votre remarque et ce détail d informations qui s’ajoute à mes connaissances et heureux de vous écouter sur d autres sujets .

    Merci infiniment,
    Ahmed

  4. Dadou le 9 août 2015

    Albatros, vous avez fait un très bon travail de lecture sur ces deux livres. Votre diction impeccable permet une bonne compréhension des théories et raisonnements de Marx, et on en a bien besoin. C’est le seul endroit sur le web où l’on peut trouver « Travail salarié et capital » et » La Guerre civile en France 1871  » en audio. C’est peu dire à quel point c’est précieux. Merci, Albatros.

  5. Albatros le 9 décembre 2015

    De rien – avec un peu de retard ;-)

  6. athena le 10 décembre 2015

    merci

  7. Alexandre le 21 février 2016

    Merci pour votre travail formidable.

  8. Brice le 4 décembre 2018

    Merci beaucoup pour ce livre que je ferai découvrir a mon entourage la valeur historique de ce livre est inestimable

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.