Page complète du livre audio gratuit :


MAUPASSANT (de), Guy – Le Docteur Héraclius Gloss

Donneur de voix : Gustave | Durée : 1h 34min | Genre : Nouvelles


Guy de Maupassant

Cette farce est l’une des premières nouvelles de Maupassant, écrite vers sa vingt-cinquième année, durant l’hiver 1874-1875. Il se cherche encore, car il y a ici du Flaubert, du Hoffmann, du Poe. Ce n’est pas une histoire fantastique, mais une dénonciation amusante des connaissances mal acquises où, par les pitreries du docteur Gloss, l’auteur semble vouloir tourner en ridicule les représentants de toutes les sectes. Avec déjà le thème du double, récurrent dans son œuvre…

Le Docteur Héraclius Gloss.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, , ,

 

Page vue 14 588 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Prof. Tournesol le 13 avril 2010

    Bravo Gustave pour cette belle lecture, vous avez le ton juste pour lire les nouvelles de Maupassant. Et merci pour la découverte de celle-ci…

    A bientôt j’espère ! :)

    Vincent

  2. Denis le 22 avril 2010

    Bravo pour cette lecture au ton juste. Et merci de me faire découvrir cette nouvelle de Maupassant qui me prouve une fois de plus son immense talent d’écrivain.

  3. martine V. le 16 septembre 2010

    merci pour cette lecture tellement vivante,qui nous a fait rire aux larmes….remarcable de fluidite…nous avons passe un bon moment..merci

  4. Hélène le 3 avril 2014

    Merci Gustave pour cette excellente lecture où pointe l’ironie dans le ton ! Ce fameux thème du double m’ayant fait penser qu’il s’agissait d’une oeuvre d’une époque où Maupassant était déjà malade, je suis retournée sur le site (Je l’avais enregistrée) pour me rendre compte que c’était une oeuvre de jeunesse…il savait donc déjà quels étaient ses démons !
    Merci aussi à tous ceux de littérature audio qui nous charment et nous instruisent !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.