Page complète du livre audio gratuit :


MAUPASSANT, Guy (de) – Berthe

Donneur de voix : Alain Degandt | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Berthe

« Quand le docteur redescendit, je lui fis part de ma remarque. Il répondit :

- Vous ne vous êtes pas trompé, le pauvre être gardé là-dedans ne doit jamais voir ce qui se passe au-dehors. C’est une folle, ou plutôt une idiote, ou plutôt encore une simple, ce que vous appelleriez, vous autres Normands, une Niente.

Ah! tenez, c’en est une lugubre histoire, et, en même temps, un singulier cas pathologique. Voulez-vous que je vous conte cela ? »

Licence Creative Commons

Berthe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Maurice Ravel, Le Tombeau de Couperin et Gaspard de la nuit, interprétés par Samson François (1957-1958, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 11 642 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

13 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jan le 26 février 2013

    Excellent, merci!

  2. Esperiidae le 28 février 2013

    Il m’a pris l’étrange idée d’écouter cette nouvelle pour m’endormir… quelle mauvaise idée… impossible de m’abondonner au sommeil! Votre voix magnifique et l’interprétation parfaite de cette nouvelle que je ne connaissais pas m’ont irresistiblement tenue éveillée… Merci et félicitations pour cette lecture et le travail que cela demande.

    Au plaisir de vous écouter encore.

  3. gaumondie le 28 février 2013

    Superbe ! MERCI MERCI MERCI …

  4. Sylvie75 le 5 mars 2013

    Merci pour cette lecture très agréable ! Très belle voix et charmante musique !
    J’adore les nouvelles tout y est écrit ni trop peu ni pas assez, pas de longueur et tellement de choses dites pourtant….

  5. Alain Degandt le 6 mars 2013

    Merci à vous, Jan,Esperiidae,Gaumondie et Sylvie pour vos propos très encourageants. J’ai découvert cette nouvelle par hasard, en fouinant dans ma bibliothèque à la recherche d’un autre texte. Après avoir lu quelques lignes, j’ai été happé ! Dans sa forme, ce texte est un cas d’école. Par ailleurs, il aborde avec subtilité des questions liées au handicap (surtout au handicap mental), à la folie, à l’enfermement sous toutes ses formes, aux rapports entre le médecin et son patient, à l’amour, à la sincérité et à la fidélité, au mariage … Et avec quel style !

  6. mounia le 8 mars 2013

    merciiiiiiiiiiiiiii pouuur touus c’est trés jooli

  7. Alain Degandt le 8 mars 2013

    Merci pour votre enthousiasme, Mounia, il m’encourage à persévérer.

  8. sushama le 10 mars 2013

    M. Alain merci beaucoup. Pour une etrangere comme moi c’est bon d’ecouter un francais parlant sa langue maternelle, votre diction ,prononcitions sont tres comprehensible . merci en attendant encore des histoires lues( ou bien racontees) par vous!

  9. cocotte le 10 mars 2013

    Magnifique, cher Alain!
    J’aime beaucoup Maupassant et votre interprétation rejoint tout à fait ma sensibilité. Un moment rare de plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

  10. Alain Degandt le 18 mars 2013

    Merci Sushama et Cocotte pour vos commentaires chaleureux. J’espère pouvoir proposer d’autres lectures de Pergaud dans les mois qui viennent.

  11. Alain Degandt le 18 mars 2013

    … Oooouuupppsss ! … je voulais écrire « Maupassant », bien sûr, je ne vois pas ce que Pergaud est venu faire dans l’affaire ! Enfin,ceci dit, Pergaud aussi, j’espère pouvoir en faire quelques lectures dans les mois qui viennent … mille z’excuses !

  12. Matias le 27 avril 2013

    Merci beaucoup! Excellente « interprétation » : )

    Mais quelle est cette musique délicieuse? Quel compositeur(s) / oeuvre(s)?

    Merci encore!!!

  13. Alain Degandt le 30 avril 2013

    Merci Mathias pour votre appréciation. Le compositeur est Maurice Ravel et le pianiste Samson François interprète ici des extraits du « Tombeau de Couperin » et de « Gaspard de la Nuit »

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.