Page complète du livre audio gratuit :


MENDÈS, Catulle – Les Trois Bonnes Fortunes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Les Trois Bonnes Fortunes

« Chacun de vous me contera, sans trop mentir, l’une de ses aventures d’amour, et puisque l’eau va aux fleuves, et les millions aux millionnaires, et le bonheur aux heureux, c’est à celui des trois à qui est échue, autrefois ou naguère, la plus précieuse, la plus rare, la plus parfaite bonne fortune, que j’accorderai de baiser, en présence des deux autres, l’ongle rose et cruel de mon petit doigt déganté ! »

Ainsi s’exprime, dans cette charmante nouvelle de Catulle Mendès, Les Trois Bonnes Fortunes, Madame de Ruremonde dont le verdict… ne serait peut-être pas le vôtre ?

Les Trois Bonnes Fortunes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 2 809 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Emilieemilie le 17 mai 2016

    J’attends toujours Zohar de Mendes Catulle. Ce roman vous irait très bien;)

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k80405f
    Madame La Présidente

  2. Kassandre le 17 octobre 2016

    Toujours aussi fabuleux M. Depasse!
    Je regrette juste que vous ne lisiez plus que des nouvelles, contes et autres textes courts (certes remarquables) et que vous ayez délaissé les romans!…

  3. René Depasse le 18 octobre 2016

    Chère Kassandre,il faut sortir de la vieillesse « comme un vieillard en sort »(sic)’disair Victor Hugo dans LES DURGRAVES et ne plus s’approcher des immenses cathédrales mais des petites chapelles pour y pénétrer et les décrire, sous peine de perdre le souffle!J’ai préféré la variété et la quantité souvent très brèves, mais riches ,à la qualité ,certes souvent plus séduisante..Il fallait choisir!!Merci de votre intérêt

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.