Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'MERLE D'AUBIGNÉ, Jean-Henri - Histoire de la Réformation en Europe au temps de Calvin (Tomes 01 à 03)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ThéoTeX le 17 juin 2017

    Les deux premiers tomes de l’Histoire de la Réformation au temps de Calvin, de Merle d’Aubigné, sont en ligne ; chaleureux remerciements à Bruissement et à Thierry pour leur persévérance digne des Huguenots. Une bonne publicité pour litteratureaudio a été faite ici : http://mercipourlabible.com/portfolio/histoire-de-la-reformation-au-xvie qui atteint une grande partie du public évangélique de France.

  2. Bruissement le 18 juin 2017

    Nous avons sans doute eu besoin de persévérance, cher ThéoTex, vu l’ampleur de la tâche, cependant celle-ci a été grandement facilitée par vos apports divers (texte rendu plus lisible, choix et pose de la musique, envoi sur le serveur, patience si aimable…) et, pour moi notamment ce travail s’est trouvé bien gentiment réduit par votre lecture du livre 2 du tome 1.
    Il est à noter que vous lisez aussi le tome 3. Le travail d’équipe va se poursuivre avec le tome 4 lu par notre amie et collègue Cocotte et le 5 par vous de nouveau.
    Je n’ai pas encore trop osé dire combien j’avais apprécié les qualités d’écriture, de probité (les documents à l’appui de ses dires sont foison) d’esprit ouvert et d’intelligence tranquille de ce chercheur inlassable qu’a été Merle d’Aubigné. Son ouvrage historique, qui nous plonge dans une époque intéressante et vue sous un angle jamais approché me semble-t-il, n’en est que plus passionnant.
    Chaleureux remerciements à vous, cher TeoTex, pour l’exhumation, pour LA, de cette œuvre colossale.

  3. thierry codvelle le 19 juin 2017

    Pour ce qui me concerne, je dois dire que l’enregistrement des chapitres qui m’étaient confiés (2.13 à 2.36), a été une école de persévérance que je ne regrette pas. Il m’a fallu l’Histoire de la Réformation pour acquérir une disciple de préparation et d’enregistrement que je n’avais qu’à moitié jusqu’alors.
    Puis-je me permettre : le lien sur le site mercipourlaBible, renvoie aux tomes 1 à 4 de l’ouvrage. Y aurait-il la possibilité qu’il renvoie à Merle d’Aubigné « lui-même », plutôt qu’à une partie de l’ouvrage ?

  4. Bruissement le 30 août 2017

    Chapeau bas à la Genève du 16ème siècle!
    Je viens de finir l’écoute des chapitres lus par mes collègues (tome 1 et 2) que je remercie au passage.
    Bien sûr, l’histoire restituée par Merle d’Aubigné ne manque pas d’événements remarquables et utiles à la compréhension du fait religieux. C’est d’ailleurs en ce sens un ouvrage monumental (au propre comme au figuré).
    Pourtant on peut également, sortir de cette lecture, impressionné par la valeur d’un petit peuple.
    Car tout de même, voilà un peuple qui a un tel goût de la liberté qu’il ne craint ni évêque, ni pape ni Charles Quint ni François 1er. Voir ce petit peuple face à de tels adversaires, maintenir un courage inébranlable, malgré sévices et tortures, pour préserver son indépendance a de quoi réjouir grandement.
    Chapeau bas à la Genève du 16ème siècle!

  5. ThéoTeX le 2 octobre 2017

    La courte éclipse du billet s’explique par l’adjonction du Tome III à la suite de l’ouvrage. Tous nos remerciements à Cocotte pour sa narration alerte de la suite des aventures de Calvin, qui ne sont pas tout à fait terminées, il reste 5 tomes… mais voilà dès à présent un nombre respectable d’heures d’enregistrement sur LA pour fêter dignement le 500ième anniversaire de la Réforme, qui aura lieu le 31 octobre qui vient. Bonne écoute !

  6. Alain Bégin le 31 octobre 2017

    Tout ce que je peux dire c’est bravo et merci pour la lecture de ce classique!

  7. Maxime Georgel le 25 janvier 2019

    Drôle de manière de faire ! On présente une caricature du calvinisme puis on vient expliquer que Calvin ne serait pas calviniste. Quelle folie. Tout lecteur de l’Institution saura bien répondre à cela. Calvin était un vrai calviniste : il croyait à l’élection souveraine et ce qu’il ne faut pas sonder selon lui, c’est la raison pour laquelle il choisit un tel plutôt qu’un autre. Je ne connais pas de théologie, aussi néo-calviniste et américain qu’il soit, qui nie cela.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.