Page complète du livre audio gratuit :


MÉRY, Joseph – Trois Poèmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Poésie


Jeu-d-echecs

Joseph Méry, connu sur notre site par 7 nouvelles, a aussi écrit quelques poésies ignorées et de registres variés dont :

Le Ballet des heures, gracieux poème à la gloire du temps qui passe :

« Les heures sont des fleurs l’une après l’autre écloses
Dans l’éternel hymen de la nuit et du jour ;
Il faut donc les cueillir comme on cueille les roses
Et ne les donner qu’à l’amour. »

Règle du jeu d’échecs, exposé didactique sur la marche des pièces :

« Puis la dame se place et garde sa couleur ;
Nul combattant du jeu ne l’égale en valeur :
Elle vole d’un bond de l’une à l’autre zone…
[...]
Huit modestes pions, soldats de même taille,
Gardent l’état-major sur un front de bataille ;
Un pas leur est permis ; un ou deux, jamais trois ;
Troupe vile immolée aux caprices des rois :
Ils ne prennent qu’en pointe ; et pourtant il arrive
Qu’un d’eux, soldat heureux, aborde l’autre rive. »

Ode à Marseille. Voyage marin imaginaire autour du monde où rien, en définitive, n’est aussi beau que le retour à Marseille, où le poète naquit en 1797 :

« Restons dans la Cité que tant d’azur couronne,
Qu’éclaire un beau soleil, que la mer environne :
Le rivage natal est un si doux lien !
Pourquoi, si tout ici surpasse notre envie,
De relais en relais tourmenter une vie ?
Pourquoi changer quand on est bien ? »

> Écouter un extrait : Le Ballet des heures.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Le Ballet des heures.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Règle du jeu d’échecs.mp3
Marseille.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio : Le Ballet des heures, Règle du jeu d’échecs, Marseille.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 5 339 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.