Page complète du livre audio gratuit :


MÉRY, Joseph – Un Chinois à Paris

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Mery

Joseph Méry (1797-1866), journaliste, romancier, poète, auteur dramatique et librettiste est aujourd’hui bien oublié. Cet ami de Balzac, Hugo, Gautier, Nerval et Dumas était pourtant fort apprécié et très prolifique…

Les amateurs d’Alphonse Allais, de Twain ou de Mac Nab aimeront l’humour de ces tribulations parisiennes d’un docteur Chinois, piégé par une danseuse de ballet.

« À Paris, chaque maison est gouvernée par un tyran, nommé portier ou concierge. Il y a vingt mille portiers qui désolent un million d’habitants et leur font passer une vie bien dure. De temps en temps, Paris fait une révolution pour renverser quelque bon diable qu’on nomme un roi, mais Paris n’a jamais renversé les vingt mille portiers. »

Un Chinois à Paris.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 9 841 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Helen Bruskas le 26 janvier 2011

    Au commencement tout était trop difficile pour moi.
    Maintenant je commence à comprendre et à écouter
    avec grande joie. Mille merci.

    à cause de vous la langue française va continuer à
    exister surtout pour les étrangers qui aiment vraiment
    cette langue mais qui n’ont pas de chance d’en parler
    souvent.

  2. Didier Guislain Pilette le 3 février 2011

    Merci M. Depasse.

  3. Jocelyne le 24 mai 2011

    Merci à tous pour vos belles lectures. Je fais de l’insomnie, maintenant je me rendors plus rapidement en écoutant vos lectures qui chassent ce qui me trouble. Des fois j’écoute 3 ou 4 fois le même texte avant de l’écouter au complet…C’est mieux que des pilules et en plus, je vais avoir avec une belle culture…Jocelyne

  4. Jocelyne le 21 juillet 2011

    Je cherche la valeur du lan, je ne doute pas de la générosité de notre chinois…simple curiosité. Jocelyne

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.