Page complète du livre audio gratuit :


MICHOTTE, Edmond – La Visite de R. Wagner à Rossini

Donneuse de voix : Mon Evasion | Durée : 1h 47min | Genre : Société


La Visite de R. Wagner à Rossini

Né dans une riche famille noble belge, Edmond Michotte (1831-1914) a fait ses études en Belgique et à Paris. À partir de 1854, il vit entre Bruxelles et Paris, où il évolue dans les cercles de célébrités de la foule musicale et fait la connaissance de Rossini, alors près de quarante ans son aîné.
Après avoir eu l’occasion d’assister à la rencontre du compositeur avec Richard Wagner, il a publié une brève revue de l’événement.

Rencontre entre Richard Wagner et Rossini : la scène se déroule en mars 1860, dans l’appartement qu’occupait alors Rossini, au croisement de la rue de la Chaussée d’Antin et du Boulevard des Italiens. Rossini est la personnalité musicale qui domine la scène parisienne depuis près de trente ans alors même qu’il s’est retiré sur son Olympe (!) et a abandonné la composition d’opéras depuis la création de Guillaume Tell en 1829.
Wagner, de son côté, est âgé de 47 ans. Il a déjà composé Rienzi, Le Vaisseau fantôme, Lohengrin et Tannhäuser et a déjà bien avancé la Tétralogie.
Le texte de Michotte est éclairant sur l’affrontement de style, de génération et de conception même de la musique qui oppose, au moins prima facie, Richard Wagner et le « Cygne de Pesaro ».

> Écouter un extrait : À Auguste Gevaert.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

À Auguste Gevaert.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
La Rencontre.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Biographies, Société, , ,

 

Page vue 1 613 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ceusette le 19 juin 2021

    C’est curieux, je venais juste de réécouter un disque sur les ouvertures de Rossini! Merci beaucoup pour la lecture de ce document qui ravira les mélomanes!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.