Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'MIRBEAU, Octave - Chez l'illustre écrivain' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Cocotte le 26 juin 2020

    Joyeux anniversaire, cher René! Que la santé, le bonheur et la joie de vivre vous accompagnent aujourd’hui, et tous les mois, toutes les années à venir!
    Amitiés
    Cocotte

  2. Pomme le 26 juin 2020

    Que cette journée vous soit bien douce, cher René!
    Avec toute mon amitié.
    Pomme

  3. Christiane-Jehanne le 26 juin 2020

    Très heureux anniversaire à vous, cher René, santé, joies ! Recevez toutes mes amitiés bien sincères 😀, mes pensées les plus chaleureuses 😀, Christiane.

  4. Alain Degandt le 26 juin 2020

    Très BON ANNIVERSAIRE, cher René ! Que l’année entière vous soit douce et légère ! Je vous adresse mes plus chaleureuses et amicales pensées.
    ALAIN D.

  5. Pauline Pucciano le 27 juin 2020

    Joyeux anniversaire en retard, cher René !

  6. Christian Dousset le 28 juin 2020

    Cher René, je vous souhaite un très heureux anniversaire. Joie et santé à vous. Christian;

  7. Le Barbon le 29 juin 2020

    Avec retard (on ne me prévient jamais), bon anniversaire à l’illustre donneur de voix.

  8. Samir le 2 août 2020

    MERCI à vous tous pour cette lecture,et spécialement à vous Mr René Depasse.

  9. Cocotte le 3 août 2020

    Cher Samir
    Toute l’équipe de l’Illustre Écrivain vous remercie chaleureusement, et en particulier René Depasse, qui est, en effet, superbe dans le rôle titre. C’est une interprétation parfaite, tout à fait dans le ton, et elle m’a beaucoup plu. Une belle performance d’acteur!
    Notre ami René ne peut répondre à tous les messages qu’il a reçus, mais il en a été très touché et remercie tous ceux qui les ont postés.
    Cordialement
    Cocotte

  10. masque de chair le 6 novembre 2020

    Autant Molière est convaincant lorsque, à travers son Tartufe il dénonce les faux dévots avec une parfaite unité, autant cette pièce est à mon sens ratée à cause de sa dernière scène, qui la fait passer ex abrupto du ton de la farce ou de la comédie, à celui du manifeste ou du pamphlet. Mirbeau aurait été mieux inspiré de mener ce dernier combat à travers une autre pièce, pourquoi pas sérieuse, comme l’ont fait pour d’autres causes Sartre ou Camus.
    Ce commentaire n’a bien sûr rien à voir avec le travail méritoire des donneurs de voix, que je remercie de m’avoir fait découvrir cette oeuvre.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.