Page complète du livre audio gratuit :


MIRBEAU, Octave – Deux nouvelles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


Octave Mirbeau

Deux pamphlets contre les crétinisés anesthésiés qui respectent bêtement les règlements administratifs et contre ceux qui s’engraissent de la misère des pauvres.
Octave Mirbeau (1848-1917) s’était donné pour mission « d’obliger les aveugles volontaires à regarder Méduse en face. »

En attendant l’omnibus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Le Gamin qui cueillait des cèpes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 12 049 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Prof. Tournesol le 8 avril 2009

    Très drôle, aussi bien le texte que l’interprétation… pourrait-on goûter à d’autres textes de Mirbeau, on n’est jamais rassasié de cette ironie si mordante !
    Merci René.

  2. will hauff le 23 juillet 2010

    wonderful reading of the short stories!

  3. Peu Importe le 10 septembre 2010

    Bravo au lecteur de cette sympathique nouvelles (en attendant l’omnibus)
    J’aime le style cinglant et burlesque de Mirbeau mais si j’apprécie cette nouvelles c’est aussi pour la lecture qui sait justement le transmettre ce que Mirbeau a mis dans ses mots :) )

  4. Peu Importe le 10 septembre 2010

    Et je m’excuse pour les fautes, je n’ai pas encore dormi :)

  5. hervé le 25 novembre 2010

    Bravo sans flatterie car les phrases ampoulées e l’époque!! et surtout l’excellent timbre de voix de mr Depasse un peu détaché donne une situation burlesque excellente digne de l’humour anglais
    Merci pour ces deux nouvelles
    Merci également à Monsieur Mirbeau qui de trés loin me fait un clin d’oeil
    Vive la littérature

  6. brigitte le 27 février 2012

    J’aime beaucoup ces nouvelles de Mirbeau, auteur que j’ai decouvert sur votre site. Humour grincant a souhait et que la lecture de Mr Depasse sublime. le nom  »Porcelet » du socialiste en dit deja long….
    Pauvre Jaures mille fois trahi !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.