Page complète du livre audio gratuit :


MIRBEAU, Octave – Scrupules

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 33min | Genre : Théâtre


Octave Mirbeau - Scrupules

Comme à son habitude, ici Mirbeau démystifie et tourne en dérision tout ce qu’un vain peuple respecte aveuglément : la richesse mal acquise et la réussite sociale, une « grimace » trompeuse dans une société qui repose sur le vol
Mirbeau parvient cependant à nous faire rire de ce qui devrait plutôt nous désespérer, dans le vague espoir que l’étincelle de la conscience nous aidera à mieux vivre, à mieux exercer notre liberté et à mieux nous révolter.
Scrupules est un conte de Mirbeau qu’il fit paraître dans Le Journal en 1896 ; puis il l’adaptera pour le théâtre et l’inscrira dans un recueil de six pièces en un acte publié sous le titre  :  Farces et moralités en 1904.
Voleur, cambrioleur, homme d’esprit et de goût, séducteur, élégant, gentleman…

Scrupules.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Le voleur : Alain Degandt,

Le valet de pied : Lemoko,

Le volé : Bernard,

Le commissaire : Ludo,

Didascalies et présentations : Cocotte,

Conseils et recherche musicale : Christine Sétrin.


> Références musicales :

Piotr Ilyich Tchaikovsky, Casse-noisette Op.71, Acte 2 : Danse de la Fée Dragée, interprété par l’Orchestre Symphonique de Londres dirigé par Antal Dorati (1962, domaine public).

Bruitages : Freesound et Lemoko.

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Théâtre, , , , , , ,

 

Page vue 6 107 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Prof. Tournesol le 25 mars 2013

    Un grand bravo à vous tous pour cette pièce, on approche vraiment de la perfection ! Les bruitages, le rythme, les voix : tout y est ! Et puis ce cher Mirbeau, quel écrivain facétieux et anticonformiste !
    A prendre absolument en exemple… ;-)

    Vincent

  2. djeddou le 31 mai 2013

    belle histoire chére amis enyoer moi des site livre audio long s v p

  3. Cocotte le 1 juin 2013

    Toute l’équipe te remercie, cher Tournesol, pour ton si aimable commentaire.
    Cette pièce est, en effet, très amusante et c’était un grand plaisir de l’enregistrer. Nous sommes ravis que tu l’aies aimée.
    Amitiés
    Cocotte

  4. Cocotte le 1 juin 2013

    Cher Djeddou
    Merci de nous avoir fait part de votre satisfaction. Votre commentaire nous encourage à continuer la lecture de pièces de théâtre. Surtout de Mirbeau, que nous reprendrons après les vacances.
    Pour accéder à huit sites proposant des livres audio, vous allez à la page d’accueil. En haut, il y a « Des livres à lire et à entendre ». Vous cliquez dessus. Il sort un petit texte, que vous allez lire. Il dit « Notre site a deux fonctions : 2/ nos liens vers d’autres sites audio gratuits ». Vous cliquez et vous avez ainsi la possibilité d’écouter des centaines de livres.
    J’espère que vous trouverez ce que vous cherchez. Si vous avez besoin d’une aide, n’hésitez pas à me la demander.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Plume le 14 avril 2014

    Bon, la critique de Mirbeau qui traite les commerçants, les financiers, les journalistes et les politiques de voleurs n’est pas hyper originale mais c’est amusant quand même et cet échange si courtois entre le voleur et le volé est un pur régal, surtout servi par Alain Degandt et Bernard. Encore une fois, une belle réussite pour LA. Bravo !

  6. Hacen Saddiki le 26 septembre 2015

    Bonjour à vous, je vous remercie infiniment de ce grand travail de cette pièce de théâtre , je l’ai beaucoup aimé , et je l’ai entendu des dizaine de fois . Vous êtes magnifique et votre voix me soulage lorceque je l’ai écouté merci milliards de fois

  7. Alain Degandt le 19 novembre 2015

    Merci à vous, Hacen, votre commentaire nous réchauffe le coeur, à nous aussi et nous sommes contents lorsque nos petites prestations, surtout lorsqu’elles sont réalisées en équipe, apportent un peu de réconfort et de joie à nos auditeurs. Bien cordialement,
    A.D.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.