⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'MONTAIGNE, Michel (de) - C'est une sottise de faire dépendre le vrai et le faux de notre jugement (Essais I, 26)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Sophie la girafe le 23 juillet 2011

    Ne serait-ce pas plutôt notre cher René qui nous parle? ;-)
    Bien amicalement
    Sophie

  2. Christine Sétrin le 23 juillet 2011

    Effectivement chère Sophie ;) !!!!!

    C’est corrigé !!!

    Bonne journée,

    Ch.

  3. Marcel L. le 26 juillet 2011

    Cette affirmation de Montaigne : » c’est une sottise… » constitue aussi un jugement; ainsi que si nous le réfutions ou si nous l’admettions ne serait-ce pas aussi une sottise de notre part d’avoir discuté un tel jugement peut-être à la limite de l’entendement

  4. René Depasse le 26 juillet 2011

    Certes,Marcel,Montaigne qui préférait dire « Que sais-je? »plutôt que » Je sais que » aurait été plus conséquent avec lui-même en intitulant son chapitre: »Est-ce une sottise de faire…..? »Il n’en reste pas moins que le texte est riche en réflexions!Bonnes découvertes sur notre site!

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.