Page complète du livre audio gratuit :


NIETZSCHE, Friedrich – Le Crépuscule des idoles

Donneur de voix : Olivier Pontreau | Durée : 4h 20min | Genre : Philosophie


Frédéric Nietzsche (1882)

Le Crépuscule des idoles ou Comment philosopher avec un marteau est un condensé de la pensée de Nietzsche.

« Les hommes posthumes — moi, par exemple — sont moins bien compris que ceux qui sont conformes à leur époque, mais on les entend mieux. Pour m’exprimer plus exactement encore : on ne nous comprend jamais — et c’est de là que vient notre autorité. »

Traduction : Henri Albert (1868-1921).

> Écouter un extrait : Avant-propos.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Crépuscule des idoles.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Philosophie, , ,

 

Page vue 140 449 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

18 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Viktor le 11 mars 2010

    Merci merci merci merci !

  2. Marcel L. le 11 mars 2010

    Génial Nietzsche! Merci de nous avoir conviés à cette lecture!

  3. Christian le 13 mars 2010

    Merci pour ce travail monumental, mais s’il est permis d’exprimer quelque réserve pour une autre fois, quel est l’intérêt de cette emphase dans la lecture, qu’on croirait tout droit sortie d’un enregistrement du début du XXème siècle ? « qu’y aurait-il de plus nécessaiiire que la sérénité ? » Personnellement, dès qu’un lecteur ajoute beaucoup d’effets dans sa lecture, j’entends plus les effets que le sens, cela finit par faire écran au texte… Mais vous n’êtes pas le seul ici à faire cela. Si cela plaît et si cela vous plaît, c’est bien.

  4. Olivier Pontreau le 13 mars 2010

    Si j’ai réussi à donner à cette lecture un air d’enregistrement du début du 20eme siècle, tant mieux… C’est presque contemporain de l’oeuvre en question.
    J’imagine Nieztsche plutôt emphatique. Et comme il le dit, ce qui se discute ne vaut pas grand chose. Donc je ne discuterai pas de savoir s’il faut lire de manière emphatique ou non du Nieztsche !

  5. Aurore...Boréale le 14 mars 2010

    De toute évidence, on ne peut reprocher à un lecteur d’appréhender un texte tel qu’il le ressent. Tout au plus peut-on avoir une approche différente…Dans ce cas précis de philosophie, il est appréciable de laisser respirer la phrase et peut-être une certaine emphase y contribue-elle

  6. Homerrr le 14 mars 2010

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec Christian, j’ai beaucoup de mal avec la lecture d’Olivier. Je n’ai pas envie de blesser, mais je sens un peu de suffisance dans l’élocution… suffisance qui se justifie d’autant moins vu la qualité d’enregistrement proposé.
    Je rappelle une évidence, mais vous êtes sensé lire avant tout pour les autres…

    Bravo tout de même pour la performance d’avoir lu cet incontournable de la philosophie.

  7. cécile le 15 mars 2010

    Eh bé moi je l’aime bien, cette lecture. Je trouve qu’elle permet de s’imprégner du sens, justement.
    Alors merci à Olivier!

  8. colline le 17 mars 2010

    je viens juste de télécharger ce texte qui pour moi jusqu’à maintenant m’a semblé très ardu comment prendre tout ces commentaires cette écoute va t’elle fausser mon interprètation ou quand mème va-elle m’aider je pense la dernière question sera la bonne mais je suis prête à écouter vos conseile je suis une mamie qui se lance dans la philosophie depuis le début de sa retraite merci d’avance

  9. colline le 17 mars 2010

    je vous remercie Olivier car mème si je n’ai pas encore écouter votre texte je trouve ça fantastique toutes ces lectures que l’on découvre grace à vos et vos confrères c’est super

  10. sohrab le 26 avril 2010

    J’ai écouté un autre texte de Nietzsche sur ce site et il faut avouer que la platitude de la lecture m’a rapidement persuadé de passer à autre chose. Nous oublions souvent que le texte contient une vie qu’une lecture doit pouvoir restituer. Hors, à l’écoute d’un texte il est impossible de poser sa propre tonalité. Alors Olivier, merci pour le temps que vous nous consacrez et surtout pour tout l’âme que vous y mettez.

  11. Felix the Cat le 6 avril 2011

    Merci beaucoup pour une lecture parfaite de ce grand livre!

  12. dom le 18 mai 2011

    simplement je vous remercie, à la fois l’association et le lecteur.

  13. Innotescit le 27 novembre 2011

    Merci! C’est vrai que le style de lecture n’est pas neutre, contrairement aux voix blanches traditionnelles. Cela n’a pas dérangé mon confort d’écoute.

  14. Rouge Le Renard le 12 mars 2012

    c’est vrai que le ton du donneur de voix est surprenant mai finalement je me suis laissé emporté et j’ai même apprécié et oublié pour entrer dans la pensée de Nietzsche, cet homme de race

    Nous sommes des sous-hommes, ce livre n’est pas seulement de la « culture » c’est un livre divin, un grand oeuvre que nous avons du mal à apprécier dans toute sa barbarie féconde car nous sommes de « culture » moderne.

    Vive Nietzsche.
    Puisse-je vaquer à la fontaine de Zarathoustra grâce au cadeau de Nietzsche

  15. Adem le 17 janvier 2014

    Merci à tous,
    Vos commentaires divergents me sont aussi une richesse. Je les ai tous aimé car je ressens une liberté et puis on s’adapte pour en tirer le meilleur de chaque partie. Bravo à Olivier P. et à tous et, n’oubler pas que quelque chose nous a réuni ici …

  16. Strauss le 23 octobre 2014

    Merci beaucoup, en tant qu’étudiant de la langue francaise je vous remercie!!!

  17. sinclair le 10 janvier 2017

    merci pour vous lecture mais j aimerais savoir qu elle idee est defendu dans ce livre

  18. Rodica Cretu le 10 janvier 2017

    Ha, ha, ha, vous êtes adorable Sinclair! Je viens de terminer « Ainsi parlait Zarathoustra » et je me suis posée exactement la même question.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.