Page complète du livre audio gratuit :


NODIER, Charles – L’Amateur de livres

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Essais


Beaux livres

Brodant sur le même thème de l’amour des livres que Meray (Les Diverses Façons d’aimer les livres), Flaubert (Bibliomanie (Version 1, Version 2)), et lui-même (Le Bibliomane), Charles Nodier mêle souvenirs, peur de l’avenir des bouquinistes et réflexions pertinentes, telles celles-ci : « Le bibliophile sait choisir les livres ; le bibliomane les entasse. Le bibliophile joint le livre au livre, après l’avoir soumis à toutes les investigations de ses sens et de son intelligence ; le bibliomane entasse les livres les uns sur les autres sans les regarder. Le bibliophile apprécie le livre, le bibliomane le pèse ou mesure. Le bibliophile procède avec une loupe, et le bibliomane avec une toise. J’en connais certains qui supputent les enrichissements de leur bibliothèque par mètres carrés. [...] Le bibliophile ne doit pas se confondre avec le bouquiniste, dont nous allons parler, et cependant le bibliophile ne dédaigne pas de bouquiner quelquefois. Il sait que plus d’une perle s’est trouvée dans le fumier, et plus d’un trésor littéraire sous une grossière enveloppe. Malheureusement ces bonnes fortunes sont fort rares. Quant au bibliomane, il ne bouquine jamais, parce que bouquiner, c’est encore choisir. Le bibliomane ne choisit point, il achète. »

L’Amateur de livres.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, ,

 

Page vue 9 665 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jocelyne le 1 août 2011

    Encore un grand bonheur, merci M.Depasse

  2. Amalia le 15 août 2011

    Bonjour, monsieur René Depasse, depuis Barcelona.

    Sa lecture de ce petit livre, a été pour moi un gran cadeau de l’éte.

    Merci beaucoup et bonne journée.

    Amalia

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.