Page complète du livre audio gratuit :


NOUVEAU TESTAMENT – Première Épître aux Corinthiens

Donneuse de voix : Bruissement | Durée : 1h 10min | Genre : Religion


La Colombe de la paix Breniaux

L’apôtre Paul a bien du mal avec cette église de Corinthe si satisfaite d’elle-même et de ses dons spirituels et si peu soucieuse de mettre en pratique les principes chrétiens… ce qui nous vaut, parmi remontrances et rectifications, un petit joyau, au chapitre 13 versets 1 à 8 : un hymne à l’Amour en quelque sorte !

Pour ceux qui aimeraient l’entendre sans avoir à tout réécouter, je l’ai mis aussi à part sur le deuxième MP3, cette fois, en compagnie de Beethoven…

Traduction: Louis Segond (1810-1885).

Accéder au sommaire de La Bible

Première Épître aux Corinthiens.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Première Épître aux Corinthiens, Chapitre 13, versets 1 à 8.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Symphonie Pastorale Op. 068, Au bord du ruisseau, interprété par l’ensemble Columbia Symphony Orchestra, dirigé par Bruno Walter (1958, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Religion, , , ,

 

Page vue 14 186 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Cocotte le 29 mars 2011

    Un pur joyau, ce texte! Et célèbre à juste titre! Un peu plus d’amour dans notre monde d’aujourd’hui ne ferait pas de mal. Très éliyvant. Merci, Bruissement.
    Cocotte

  2. bruissement le 29 mars 2011

    Merci Cocotte d’avoir été sensible à ce texte! Amitiés

  3. Victor le 7 avril 2011

    merci,

    Pouvez vous mettre en ligne le deuxième épitre
    ainsi que les tous les épitres et actes des apôtres
    Si possible.Merci pour votre travail.

  4. bruissement le 7 avril 2011

    Cher Victor
    Volontiers, je veux bien mettre en ligne la deuxième épître aux Corinthiens et d’autres aussi.
    Dans mes projets prochains, j’avais prévu l’épître de Jacques et les Actes des Apôtres.
    Cependant, en ce moment, je lis quelques psaumes qui arriveront sur le site avant un mois.
    Je suis heureuse et vous remercie de l’intérêt que vous portez à ces textes si importants.

  5. medju le 7 juin 2011

    je ne sais pas comment vous l’expliquer, mais il y a quelque chose dans votre voix qui me rend délicieux ce que j’écoute. Je suppose que cela vient de votre qualité d’ âme.
    Merci d’avoir p d’autres votre

  6. bruissement le 8 juin 2011

    Merci, Medju, pour ce gentil commentaire. Je suis contente que cette épître, qui contient de très beaux passages, puisse vous apporter quelques délices.

  7. Plume le 9 juillet 2012

    Chère Bruissement,
    J’ai été un peu surprise, au début de mon écoute, par votre façon de lire (je suis habituée à une lecture plus « neutre » des textes bibliques) mais, une fois accoutumée, je l’ai trouvée très agréable. Votre voix est également très douce à l’oreille. Merci pour ces lectures.
    Bien cordialement,
    Plume

  8. Bruissement le 9 juillet 2012

    Chère Plume,
    Merci pour votre gentil commentaire
    Une lecture plus neutre, notamment pour les textes bibliques, est très appréciable et certainement appréciée par beaucoup.
    Néanmoins, j’ai tendance à la nuance, même quand je m’efforce d’uniformiser le ton.
    Et comme il en faut pour tous les goûts, il m’est agréable que d’autres voix lisent aussi des textes bibliques…ainsi j’aime beaucoup votre façon de lire les épîtres que vous avez déjà lues.
    Amitiés

  9. Vincent de l'Épine le 15 mars 2015

    Merci Bruissement,
    Cela fait longtemps que je voulais vous laisser un petit commentaire.
    Grand merci pour votre belle lecture de ce texte (le début du chapitre 13) qui est un des plus beaux que je connaisse. Je ne suis pas croyant mais il m’a toujours été droit au cœur, par sa puissance et sa simplicité. Merci de votre lecture si sensible.

  10. Bruissement le 15 mars 2015

    Cher Vincent, il est fort intéressant que vous ayez été sensible à ce début du chapitre 13, bien que non croyant. Pour ma part je l’ai beaucoup aimé dès ma jeunesse, c’est peut-être pour cela que je l’ai détaché de l’épître et l’ai mis en musique. Confidence pour confidence: la toute fin, « l’amour ne meurt jamais » fut le verset choisi par mon mari et moi pour notre mariage…et l’on peut dire que, après un nombre considérable d’années passées heureusement ensemble, il n’a pas pris une ride…contrairement à nous ;)

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.