Page complète du livre audio gratuit :


PAVIE, Théodore – Devadatta : scènes et récit de la vie hindoue

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 36min | Genre : Nouvelles


Devadatta.gif

Devadatta est une nouvelle parue dans la Revue des deux mondes en avril 1864. On y rencontre notamment des brahmanes un peu « bobos ».

« Peu à peu ce jeune homme, élevé dans les principes austères du christianisme, se laissa aller sans résistance à une vie molle et contemplative, rêvant à l’aise sous les voûtes silencieuses de ces temples où des milliers de statues, les unes colossales et monstrueuses, les autres finement sculptées et réduites aux proportions de la nature humaine, représentent, sous une forme visible et palpable, toutes les hallucinations du paganisme. Dans l’enceinte de ses pagodes où les brahmanes ne cèdent le pas qu’aux taureaux sacrés, nonchalamment étendus sous les longues colonnades, les bruits du dehors ne pénétraient guère. Il régnait parmi les hôtes de ces lieux tranquilles une sorte de fraternité, celle qui résulte de l’égalité de naissance et de l’esprit de corps. Ces prêtres païens, qui naguère encore inspiraient à Devadatta tant d’horreur, étaient donc au demeurant d’assez bons diables, un peu menteurs peut-être, fort insouciants, mais instruits, amis du beau langage, distinguées dans leurs manières, une race intelligente et choisie à laquelle on pouvait être fier d’appartenir. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Devadatta.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 5 152 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claire-Marie le 30 janvier 2018

    Bonsoir
    des brahmanes un peu « bobos »
    J’adore l’idée…
    Quel amusant anachronisme !
    Merci pour ce nouvel enregistrement.
    Bien cordialement
    CM

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.