Page complète du livre audio gratuit :


PELLETAN, Eugène – Tocqueville. La Démocratie en Amérique

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 20min | Genre : Essais


Tocqueville. La Démocratie en Amérique

Le célèbre ouvrage d’Alexis Tocqueville a inspiré à Eugène Pelletan (1813-1884) ce vibrant hommage à la liberté. Cet essai est tiré du recueil Heures de travail édité en 1854.

« Mais ce peuple [...] résout pour le monde entier, par sa propre expérience, le problème tant de fois repris, tant de fois ajourné de la démocratie. Il donne à tout homme né de la commune patrie un droit égal à l’instruction, égal à la souveraineté. Il dit à chacun : Tu penseras ce que tu voudras et tu le diras en toute sécurité au passant, pour le convertir si tu dis une vérité, pour en être converti si tu dis une erreur. Tu croiras ce que tu voudras, car Dieu a créé la conscience dans l’homme pour être son tabernacle vivant, et aucune main du dehors ne doit ouvrir ou fermer sans ton consentement la porte de ce tabernacle. Tu choisiras dans la foule qui tu voudras pour mettre en commun avec lui ton activité ou ta pensée, et obéir à cet inévitable besoin de sympathie que Dieu a déposé dans notre nature. Tu auras enfin toute liberté d’aller, de venir, d’adorer, de parler, de convoquer ton voisin ou d’assister à sa convocation. »

Tocqueville. La Démocratie en Amérique.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, , ,

 

Page vue 1 836 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 13 mai 2019

    Bien vu, merci.
    Rappeler que Tocqueville a été lu par l’excellent Ahikar ici :

    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/tocqueville-alexis-de-de-la-democratie-en-amerique-introduction.html

  2. DanielLuttringer le 13 mai 2019

    Merci, Le Barbon.
    Peut-être qu’un jour j’oserai affronter Ahikar pour la suite…?

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.