Page complète du livre audio gratuit :


PÈNE, Annie (de) – Confidences de femmes

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 4h 36min | Genre : Romans


Annie de Pène - Confidences de femmes

Annie de Pène est le pseudonyme de Désirée Joséphine Poutrel (1871-1918). Divorcée, elle gagna son indépendance à Paris par sa plume en tant que chroniqueuse pour les plus grands journaux de Paris et romancière. Elle fut une grande amie de Colette. Ces Confidences de femmes, parues en recueil en 1916, sont des souvenirs personnels, des confessions reçues, dans lesquels elle esquisse, avec un brin de dérision et beaucoup de tendresse, le portrait de femmes amoureuses, jalouses ou trahies, combattantes ou désabusées. Elle y évoque aussi le charme des jardins à la campagne, la mélancolie d’une maison oubliée. Ces trente-trois chroniques vivantes et animées sont lues à trois voix et accompagnées de morceaux de Debussy.

Lecture par Brigitte84, Esperiidae et Gaëlle.

Illustration : Joaquin Sorolla y Bastida, Mon épouse et mes filles au jardin (1910).

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Confidences de femmes.zip




> Références musicales :

Claude Debussy, Rêverie, interprété par Constantin Stephan (licence Cc-By-Nc-3.0).

Claude Debussy, La plus que lente, interprété par Gerlüz avec son aimable autorisation.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), , , , ,

 

Page vue 4 416 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

64 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 8 avril 2021

    Je vais découvrir une auteur lue par trois DDV que j’adore. Je suie ravie. Quel cadeau ! Merci mesdames 💐💐💐 !!! Bonne journée et prenez grand soin de vous. 🌹

  2. Gaëlle le 9 avril 2021

    Merci pour votre confiance, Claryssandre ! J’espère que vous prendrez autant de plaisir à écouter ces Confidences que nous en avons pris à les enregistrer !

  3. Claryssandre le 9 avril 2021

    Une écriture ciselée et merveilleuse ! Vous enrichissez le catalogue de LA d’un véritable petit bijou ! Quelle formidable découverte ! Et cette lecture à trois voix 👍👏🙏💖… Bravo et Merci !!! Il ne vous reste plus qu’à lire chacune un des romans de cette auteur…😉 L’appétit vient en mangeant mais aussi visiblement en lisant (ou écoutant) et vous m’avez donnez un grand désir de découvrir plus amplement l’oeuvre de madame De Pène. Avec toute ma gratitude et mon admiration.🌹

  4. Gaëlle le 9 avril 2021

    Je partage votre enthousiasme pour cette écrivaine, chère Claryssandre, qui rappelle tant Colette (dont elle a d’ailleurs été très proche à la fin de sa vie) que j’ai hâte de lire ici. J’ai déjà « préempté » ses chroniques écrites pendant la guerre – un autre facette particulièrement intéressante de sa production – ainsi que son premier roman, d’inspiration autobiographique. Je suis certaine que cela vous plaira également … mais patience, je ne suis pas une lectrice rapide, vous l’avez remarqué ! 🍓

  5. Stoval le 10 avril 2021

    Quelqu’un a dit un jour: « Avec des yeux de femme, on doit toujours appréhender la duperie d’un secret bien gardé.»
    Et pourtant, on a ici même le loisir de constater que la prestation de ces dames DDV est si juste et si bien sentie qu’on aurait bien aimé être un nuage pour les inonder de gratitude et leur envoyer une pluie de remerciements.
    Avec tous les compliments
    Stoval

  6. Lïat le 10 avril 2021

    Stoval: ce que vous avez écrit est ravissant !
    😊Je seconde avec plaisir !

  7. Claryssandre le 10 avril 2021

    Littératureaudio ou … l’école de la patience ! Heureusement, il y a tant d’œuvres à écouter et à découvrir que l’attente est plus aisée. Votre annonce, chère Gaëlle, me remplit de joie ! 🙏💐
    @ Stoval 👍👏!

  8. Brigitte84 le 10 avril 2021

    Nous avons eu tant de plaisir à nous rencontrer et à travailler ensemble que nous sommes heureuses de faire des heureux parmi les auditeurs. Merci pour vos commentaires si agréables et surtout merci à Gaëlle qui a tout initié.

  9. Alain Degandt le 12 avril 2021

    Une lecture de grande qualité, très agréable à écouter👌👍😊! Une autrice à découvrir absolument.Un grand MERCI à toutes les trois !

  10. Esperiidae le 13 avril 2021

    Cher Alain, c’est un grand plaisir de lire ton appréciation. Annie de Pène est effectivement une belle découverte, et c’était un véritable plaisir d’enregistrer cette autrice avec la complicité de Gaëlle et Brigitte :-) .

  11. Pauline Pucciano le 19 avril 2021

    Le mot qui me vient à l’écoute de ce très beau livre audio est : « élégance ». Le texte, vos voix, la musique, et jusqu’à l’image que vous avez choisie… Bravo !

  12. Sautillant le 19 avril 2021

    @ Pauline PUCCIANO… Bonjour !

    Ravi de vous retrouver sur cette page où comme le disait JPB à propos des pigeons sans le moindre egard pour certaine statue de PROUST… mais cette image ne convient pas… ma trace sera plus reverencieuse ! D ‘ ailleurs est-il besoin d’ en laisser une autre ?! Ecrire… Lu et approuvé au bas de votre commentaire… et signer… voilà qui peut suffire !
    Mais vous avez été bien rapide dites !… Il me reste encore les deux dernières sequences à ecouter puis…  » L ‘ Organe et la Sonde « … ce qui s’ appelle faire le grand ecart entre deux univers !
    À bientôt donc…
    Cordialement…

  13. Gaëlle le 20 avril 2021

    Merci bien à vous, Pauline, d’avoir pris le temps de nous écouter et de nous laisser un commentaire. Vous ne pouviez me faire plus plaisir, je crois en notant que texte, image et musique constituent un tout – je suis personnellement très attachée à ce qu’il n’y ait pas de ”fausse note”, et cette image nous a semblé destinée à cette lecture à trois voix.
    Quant à vous, Sautillant, je prends volontiers votre ”Lu et Approuvé”, malgré votre histoire de pigeon dont je ne sais que penser … Lard ou cochon? 🧐

  14. Jean-Pierre Baillot le 20 avril 2021

    Ni lard ni cochon… ni pigeon, d’ailleurs. Il s’agissait de mouettes !

  15. Sautillant le 20 avril 2021

    Mes hommages du matin… BRIGITTE 84 ESPERIIDAE
    GAËLLE ( dans l ‘ ordre alphabétique )…

    Bien avant  » Allô MENIE  » ( GRÉGOIRE ) et  » Allô MACHA  » ( BÉRENGER ) il y eut donc…  » Allô ANNIE « ! Oreille attentive de la journaliste à l’ epanchement de ces  » bleus au coeur « …  » Courrier du coeur  » de la Belle Époque… l ‘ encre est decolorée le papier jauni mais… au bout du compte… courrier du coeur de toujours…
    Fleurs fêlures pleurs… Les femmes l’ amour les hommes… rien de nouveau sous le soleil… mais c ‘ est toujours la première fois !… D’ emblee m ‘ est venue à l’ esprit la très belle chanson de Guy BONTEMPELLI…  » La femme « … avec ce magnifique vers qui s ‘ est incrusté dans ma mémoire…  » Ça met son coeur dans une lettre sans mettre son adresse au dos… « … Que c’ est beau !
    Trente trois brefs textes qui nous promènent dans les contrées de la Carte du Tendre toutes les nuances du Langage des Fleurs… La plume d ‘ Annie de PÊNE est vive alerte et sans bavure… trente-trois croquis… portraits ou tableautins… saynètes… délicat scalpel … operation à coeurs ouverts… Bah ! Ce n’ est pas si grave ! La tonalité d ‘ ensemble est plutôt légère… amour ou galanterie ?… celle de la bourgeoisie parisienne d’ alors… car tout ceci est très bourgeois très parisien… Et pourtant et pourtant… Le milieu social… l ‘ epoque… donnent leur coloration propre… mais le fond est partout et toujours le même… L ‘ auteur regarde avec la distance d’ un certain amusement… Tout ça pour ça ! semble-t-elle penser… On est loin de… ‘ Il n’ y a pas d ‘ amour heureux « … peut-être plus proche de…
     » Les histoires d’ A.  » des Rita Mitsouko… en moins loufoque bien sûr ! Neanmoins… à quelques reprises… son emotion est trop forte… et elle ne sait plus que dire… on ne peut plus sourire… c ‘ est trop triste… trop poignant… sans remède… il ne reste plus qu’ à supporter… se résigner à la fatalité… La dernière histoire remet tout en place… rions d ‘ un franc rire !
    Je trouve cette fin des plus facétieuses un vrai coup de génie ! Tout ça pour ça… oui.
    Mesdames les lectrices… toutes mes félicitations ! De vos trois voix si différentes
    vous nous faites entendre la voix d’ Annie de PÊNE dans toutes ses nuances… du léger frisson au sanglot rentré ( pour reprendre les mots du poème d ‘ ARAGON évoqué plus haut…  » Il n’ y a pas d ‘ amour heureux « )… oui… Chapeau bas…

  16. Sautillant le 20 avril 2021

    @ GAËLLE et Jean-Pierre… Bonjour !

    Je découvre vos messages après avoir envoyé mon commentaire ! Ni lard ni cochon en effet ! Je m ‘ etais fourvoyé dans une inadéquate image… qui n’ a pas manqué de troubler GAËLLE ! Mille excuses d ‘ avoir ainsi semé le trouble en elle… mon commentaire l’ aura pleinement rassurée j ‘ espere ! Des mouettes ! Mais oui ! Ma confusion est compréhensible… sur la fenêtre de mon 11eme et dernier etage je nourris un couple de goelands… et leur bébé et une nuée de pigeons ! Mais bah… ça laisse MARCEL de marbre… quel que soit le materiau de sa statue outragée !

  17. Jean-Pierre Baillot le 20 avril 2021

    … du bronze.

  18. Sautillant le 20 avril 2021

    …. Dont acte…

  19. Esperiidae le 21 avril 2021

    Chère Pauline,

    Je me joins à Gaëlle pour vous remercier d’avoir pris le temps d’écouter et commenter ce texte, que Gaëlle a si bien su mettre en valeur au montage!

    Cher Sautillant,

    En échos à vos hommages du matin je vous présente mes respects vespéraux.

    Comme Gaëlle, j’ai grignoté d’abord fébrilement votre premier commentaire, ne sachant si je mastiquais du lard ou si je m’astiquais du cochon… mais la plaidoirie qui a suivi m’a agréablement réconfortée, et l’honneur et le plaisir de vous lire ici se chipotent à présent la première place. Je remercie le hasard (et Gaëlle de s’appeler aussi Gaëlle !) d’avoir de fil en aiguille tissé le lien qui vous a amené du billet de Pauline jusqu’à « nos » ‘Confidences de femmes’. Vos mots décuplent le plaisir que nous avons pris à enregistrer ces confessions. Merci.

    Belle nuit à tous

  20. Sautillant le 22 avril 2021

    ESPERIIDAE…

    À chaque souffle du vent
    le papillon change de place
    sur le saule

    ( BASHÔ )

  21. Sautillant le 22 avril 2021

    … je n ‘ avais pas pris garde !
    « … ou si je m’ astiquais du cochon « !!!
    Du lard ou… du cochon ce lourchement de fangue !!! En tout cas… 😀😃😄😁😆😅🤣😂…

  22. Sautillant le 22 avril 2021

    Hum… fourchement me paraît un barbarisme…
    fourchage ? fourchure ? Guère plus orhodoxes…
    Restons prudents… en pensant à ceux et celles qui grappillent dans les lectures et commentaires du site pour peaufiner leur connaissance de la langue française… et tenons-nous en à…
    cette fangue qui a lourché !
    Les lumières d ‘ un ou d’ une qui pourrait m ‘ eclairer sur ce point seraient les bienvenues… JPB ?

  23. Sautillant le 22 avril 2021

    … et…  » Honni soit qui mal y pense « !

  24. Claryssandre le 22 avril 2021

    @ Sautillant, mes lumières sont bien trop faibles pour vous éclairer mais vos commentaires et vos « trouvailles linguistiques » illuminent mes journées ! J’adore  » mille vieux sur les nerfs » et « lis tes ratures » ! Bonne journée et lectures à vous. 🌹

  25. Sautillant le 22 avril 2021

    … Bonjour Dame à la Rose !

    … tenez… rien que pour vous… une tranche de vie vécue… J ‘ ai un voisin que j’ entends parler jusqu ‘ à des heures hindoues…
    Moralité…
    Bavard et pas couché !
    Eueuh…

     » Lis tes ratures  » vient d’ un surréaliste… je ne sais plus lequel… ça a beaucoup été repris…

    … et pour ce qui est de votre mémoire… sur le compte de laquelle vous vous desoliez hier… Bah… perdre la mémoire est peut-être préférable à être perdu par elle…

    Mes très cordiales salutations…

  26. Claryssandre le 22 avril 2021

    @Sautillant, 😉👍👏…🌹

  27. Sautillant le 22 avril 2021

    CLARYSSANDRE… Brrr… vous me faites trembler !
    Un échange que j ‘ ai eu avec la tendre LIAT a fait ressurgir en moi cette très belle chanson… que vous devez connaître…  » La complainte du phoque en Alaska « … je ne voudrais pas me transformer en ce phoque qui fait tourner des ballons sur son nez ! 😨🤢😰

  28. Sautillant le 22 avril 2021

    … par  » Beau dommage  » la chanson… les nombreuses reprises qui en ont été faites sont loin de valoir la version originale ( pour mon goût )…

  29. Sautillant le 22 avril 2021

    Une poussée
    de fièvre deforme
    la Lune

    ( Sumitako KENSHIN — 1961-1987 )

  30. Claryssandre le 23 avril 2021

    @Sautillant, bonjour ! J’espère que vous allez bien…😉 Non je ne connaissais ni le chanteur, ni la chanson. Quoique… En l’écoutant j’ai eu comme l’impression de reconnaître la mélodie du refrain. Peut être l’ai je entendu dans ma petite enfance. Une réminiscence ? Merci pour la référence. Je vous souhaite une bonne, belle et douce journée. Prenez soin de vous. 🌹

  31. Sautillant le 23 avril 2021

    Ah ! CLARYSSANDRE… Bonjour !

    Pendant que vous me répondiez… je répondais à Pauline P. et JPB… mais ça se rejoint car je leur disais que… à ma plus grande surprise !… j ‘ étais en train de réécouter
    ces  » Confidences de femmes  » au charme si prenant… Je pense que nos trois lectrices y sont pour beaucoup !

    La cueillir quel dommage
    la laisser quel dommage
    Ah ! cette violette !

    Bonne et belle journée à vous !

  32. Sautillant le 23 avril 2021

    CLARYSSANDRE…

    Pensant aux trois lectrices et cherchant à les imager dans le langage des fleurs…
    GAËLLE… toujours… L ‘ EGALE de GAËLLE…
    L’ immortelle
    ESPERIIDAE… que j ‘ entendais pour la première fois… au souffle poétique…
    Le camélia
    BRIGITTE 84 quelle surprise !… je ne l’ ai pas reconnue ! Elle a su prendre les couleurs des fleurs sur lesquelles elle a posé sa voix !
    La violette

    Et vous… CLARYSSANDRE… comment les avez-vous… humées ?

  33. Claryssandre le 23 avril 2021

    Ouh la la 😱 ! Quelle question 😰 ! Je dois être beaucoup trop terre à terre car j’avoue que si je les écoute quasi religieusement,avec un immense bonheur et une grande reconnaissance, je n’ai jamais pensé à…les humer ! Disons qu’Esperiidae m’évoque une petite fée (Clochette ?) donc du muguet. Brigitte 84, un parfum mystérieux et capiteux donc ??? Et Gaëlle …une petite fleur simple,sans prétention mais solide…une jolie fleur des champs. Je constate que, désormais, je manque autant d’imagination ou d’inspiration que de mémoire. Pardon mesdames si vous lisez ces quelques lignes 🙏💐 ! Je retourne à mes audiolectures et vous laisse, cher Sautillant, à vos questionnements… botaniques. Bonne journée à vous, à tous. 🌹

  34. Gaëlle le 23 avril 2021

    Cher Sautillant,
    Je suis très touchée que cette lecture ait réussi à faire vibrer votre petite fleur bleue intérieure, au point de nous écouter une deuxième fois ! Mais quant à vos comparaisons botaniques … l’immortelle, n’est-ce pas cette fleur sans odeur et sans charme qui prend la poussière dans les bouquets secs abandonnés ?? 😕 La petite fleur des champs de Claryssandre est plus à mon goût, à tout prendre …
    Quoi qu’il en soit, merci à tous les deux de nous faire part ainsi de vos enthousiasmes ! 🍓

  35. Sautillant le 24 avril 2021

    GAËLLE !

    Voilà bien les femmes !
    Le sujet tout trouvé d ‘ une 34 ème chronique! …  » L’ immortelle  »
    Je vous entends déjà nous la lire !

    Rendez-vous dans une semaine… pour le muguet du 1er MAI ! 💐🌸💮🏵️🌹🥀🌺🌻🌼🌷…

  36. Sautillant le 24 avril 2021

    … 🍓🍓🍓🍓🍓 TAGADADA…

    ( en croisant les doigts pour que JPB ne s ‘ engouffre dans la brèche ouverte d’ un… TSOUIN TSOUIN tout prêt à être cueilli !)…

  37. Sautillant le 24 avril 2021

    TAGADA… pourquoi TAGADADA ?

    Même si…  » DADA est tatou tout est DADA  » !

  38. Sautillant le 25 avril 2021

    … deux jours plus tard…

    Pas de doléances de la part de VIOLETTE et de CAMELIA ? Je peux sortir de dessous la table où je suis resté planqué tout ce temps… dans la crainte de me voir flagellé à coups d ‘ orties et assommé à coups de manuels de botanique !
    À en devenir aussi désabusé que BAUDELAIRE … 😥
    En tous cas tous mes élans poétiques ont été brisés net ! 🤭…

    La gloire du Printemps
    le ciel s’ ebat dans le ciel
    les fleurs dans les fleurs

  39. Esperiidae le 27 avril 2021

    le supplice du temps
    les secondes fécondent les secondes
    les minutes accouchent de minutes

    Cher Sautillant,

    Deux jours… et des poussières d’années plus tard…

    C’est que, voyez-vous, je suis aussi lente que – dit sans blâme ni jugement – vous êtes bavard, Sautillant! Je ne suis en effet pas très réactive, mais c’est de la faute au temps, qui n’accorde pas assez de minutes aux jours, ou pas assez de jours aux semaines, à choix.

    Non Sautillant, pas de doléance particulière, je concède être en effet habillée de quelques pétales de camélia ; celui du désir, celui de la passion, celui de la loyauté. Par contre je n’en ai ni la grâce, ni la délicatesse…

    Quant à la petite fée clochette de Claryssandre, j’en suis toute émue! ça me touche, merci chère Claryssandre! Une délicate petite fée clochette, c’est bien tout ce que je ne suis pas mais qu’assurément j’aimerais volontiers être ;-) .

    Chère Gaëlle, l’immortelle est une fleur exceptionnelle, dont l’hiuile essentielle, l’hélichryse, aide à guérir les bleus du corps et de l’âme, qui apaise, contribue à (re)trouver l’harmonie intérieure, le calme. Elle est aussi appelée la plante curry et donne de délicieuses fragrances asiatiques aux plats. J’en ai dans mon ma pharmacie et dans mon jardin, j’adore :-) .

    Sinon, pour en revenir à nos Confidences, je suis heureuse de lire qu’elles vous ont plu et inspiré.

    Belle journée à tous

  40. Sautillant le 27 avril 2021

    ESPERIIDAE… mes hommages de midi…

    Du baquet de la naissance
    au baquet de la mort
    et poutant et pourtant

    ISSA

    Juste une question… êtes-vous la Judith sur le blog de qui on se retrouve en tapant ESPERIIDAE souligné ( je ne peux souligner avec le clavier utilisé )?
    En vous remerciant de vous faire l ‘ avocat du diable auprès de GAËLLE ( ceci dit… vous restez sur son terrain… celui de la botanique ! 😲… alors que j’ ai revassé dans… le langage des fleurs… dans lequel l ‘ humble immortelle… qui ne fane pas… symbolise la constance la reconnaissance… l’ éternité ) … 🤫

  41. Christian Dousset le 28 avril 2021

    Que de finesse et de sensibilité dans vos interprétations! Grâce à vous, voilà pour moi une vraie découverte littéraire. Un grand merci à vos trois belles voix pour ce voyage dans ces archipels intérieurs.
    Christian

  42. Sautillant le 28 avril 2021

    @ ESPERIIDAE…

    Oui c ‘ est bien vous…
    Vrai… vos photo-montages me plaisent beaucoup ! Ceux d’ inspiration surrealiste d ‘ abord…  » Jour de la lessive  » ( peut-être un jeu de mots en images ?)… j’ adore ! Mais les autres aussi…  » Lunettes de soleil « … bien vu ! D ‘ un oeil de poète plein d’ humour… Me plait beaucoup aussi celui de la roue et de l’ eolienne… Zut ! Tout à ma  » meditation  » je n ‘ ai pas fait attention au titre ! Y ‘ a pas à dire vous avez l’ oeil.
    Eh bien… merci pour ces ouvertures du regard.

    Trois fois… 🤫🤫🤫

  43. Sautillant le 28 avril 2021

    …  » Faire la lessive « … et pas  » Jour de la lessive « …
    Quant à la roue et à l ‘ eolienne… elles ont disparu…

  44. yug le 29 avril 2021

    merci, mesdames, pour votre interprétation de ces confidences
    Une éclaircie dans le brouillard

  45. Gaëlle le 30 avril 2021

    Je crois pouvoir, au nom de toutes les trois, vous remercier bien chaleureusement, Christian et Yug, pour vos commentaires qui nous vont droit au cœur. Je vous souhaite que cette éclaircie, Yug, dure et que les prochains jours s’illuminent … si nos lectures peuvent y contribuer, nous serons largement récompensées du temps passé.

    @Sautillant : Esperiidae m’a convaincue, je vous pardonne donc votre immortelle qui guérit les bleus du cœur et de l’âme ! Et aussi parce qu’elle vous évoquait de beaux sentiments, dans cette langue poétique des fleurs – un brin désuète, mais finalement bien dans l’humeur de ces Confidences. 🍓

  46. Sautillant le 30 avril 2021

    GAËLLE… mes hommages du matin…

    Quel avocat qu ‘ ESPERIIDAE ! Elle gagne cet injuste procès… et sans la moindre fleur de rhétorique ! Fleurs qui ont aussi leur charme… et des noms dont l’ ésotérisme le dispute à celui des manuels de botanique !
    Je ne vous retiens pas davantage… je sais que vous avez fort à faire aujourd ‘ hui… les préparatifs de la Walpurgisnacht ! Choisir votre plus beau manche à balai… celui qui épatera tout le sabbat des sorcières… et le Diable lui-même !
    Rejouissez-vous toutes ! 👻👻👻…

  47. Sautillant le 30 avril 2021

    @ ESPERIIDAE…

    Sur le fil à linge
    vent fou dans la chemise
    - ailes du Printemps

    SHÔMON

    Quelle inépuisable source d ‘ inspiration que…
    le linge qui… seiche !
    ( oui… je sais… ce sont des poulpes
    mais votre message est crypté !… l’ encre sèche ! ).

    @ JPB… mon grand salut !

    Avez-vous vu ce photo-montage d’ ESPERIIDAE ?
    Digne des meilleurs collages surréalistes !
    Magique ! Je ne risque pas de l ‘ oublier !

  48. Jean-Pierre Baillot le 30 avril 2021

    Effectivement, Esperiidae fait de bien belles choses !

  49. Lïat le 30 avril 2021

    ❁❁❁ Les Trois Grâces sont parmi nous…
    Quel bonheur ! (◕‿◕) 🌸

  50. Brigitte84 le 3 mai 2021

    Étant encore plus lente que Esperiidae et Gaëlle, je me joins à leurs remerciements pour Yug, Christian, Alain, Pauline, Stoval, Clarissandre, Sautillant et Lïat. Chère Lïat, c’est toujours un bonheur que de recevoir vos appréciations toujours positives et encourageantes. Yug, je sais que vous êtes un soutien précieux. Sautillant, toutes les fleurs me conviennent puisque qu’elles éclairent et parfument notre univers. Même le petit mouron qu’on écrase sans le voir et qui est si méconnu m’aurait convenu🙂.

  51. Sautillant le 4 mai 2021

    BRIGITTE 84… mes hommages

    Mais oui… le mouron ! Quelle juste appreciation ! Ainsi dans mon oreille ! Alors que les voix de vos complices l ‘ occupaient toute… vous y apparaissiez un peu tremblante… remuée… Je vous avais entendue deux fois auparavant… je ne vous ai pas reconnue… Belle lectrice de composition !… un vrai petit bout de femme de ce temps-là …je voyais le manchon… la voilette… la petite frimousse de Annie de PÊNE… Oui… encore bravo !

  52. Sautillant le 4 mai 2021

    Ps…

     » Je savais bien deux choses pour les avoir vues moi-même, je savais les fleurs et les étoiles. J ‘ avais pris un pot de geranium et planté les fleurs dans la terreet les racines vers le haut. Mais lui s’ était tordu la tête comme quelqu’un qui se bat et était remonté par-dessus ses racines. Les fleurs remontent vers les étoiles parce que les étoiles leur donnent à boire. On voit les étoiles dans les puits, mais au contraire les étoiles sont des puits et la pluie et la rosée tombent de là « .

    Ainsi débute  » Le bonheur des tristes  » de Luc DIETRICH… Ne seriez-vous pas tentée d ‘ en faire la lecture ? ( l’ avez-vous déjà lu ?)… si celle-ci est possible. J ‘ ai posé la question aux  » moderateurs « … sans réponse pour le moment… Luc DIETRICH est mort en 1944 mais…

  53. Nadja le 5 mai 2021

    Un très grand merci aux trois lectrices qui ont su redonner vie à ce texte élégant et raffiné! C’est une vraie découverte. J’ai été très étonnée par la description ciselée des rapports homme-femme de l’époque, un rien désenchantée et souvent ironique. Bravo mesdames!

  54. Esperiidae le 21 mai 2021

    Merci à vous Nadja pour vos mots qui nous font bien plaisir et nous ravissent (je parle au nom de mes complices de ces Confidentes, je penses qu’elles ne m’en voudront pas…). Une description des rapports hommes-femmes, mais une fois n’est pas coutumes, d’un point de vue féminin et non pas en martyr (ni en plaignante non plus d’ailleur) mais avec coquetterie et un brin très plaisant d’humour, de malice et d’ironie.

    A Sautillant s’il repasse un jour par ici : Oui en effet l’Esperiidae des photos-montages Yrys c’est bien moi, ainsi que les poèsies d’antre-ciel-ether. Je suis heureuse que mon Jour de lessive vous ait plu ;-) .

    Bon weekend à tous deux Nadja et Sautillant.

  55. Sautillant le 22 mai 2021

    ESPERIIDAE… Bonjour…

    Ce jour de… repassage 😜… n ‘ a pas tardé…
    Je fais un saut sur le site le matin après le café… ça remplace les journaux que je ne lis plus … J’ ai juste une chose à vous dire…
    Connaissez-vous le tres beau livre d ‘ art d’ André BRETON…  » Je vois j ‘ imagine « … Il rassemble environ 150 poemes-objets de cet homme si cher à mon coeur… ! C’ est enchanté enchanteur… ça devrait vous enchanter !
    Au passage… cette belle coincidence… la lectrice precedente fraie en ces lieux sous le nom de… NADJA ! A-t – elle pensé à la  » NADJA  » de BRETON ? Les 5 premières lettres du mot russe qui signifie… ESPERANCE… et parce que ce n ‘ en est que le début… eclaire-t-elle André BRETON ( je cite de mémoire )…
    Je n’ ai pas encore lu vos poèmes… j ‘ attends d’ être… réceptif… mais il est certain que je le ferai… Et tous vos montages m ‘ ont plu ! Pas le seul  » Jour de lessive « …

    Mes cordiales salutations…

    Ps ce très beau livre… pour une bouchée de pain… editions Gallimard…

  56. Claryssandre le 22 mai 2021

    @ Esperiidae et Sautillant, bonjour 🌞 ! Excusez mon grain de sel … Mais où peut on admirer vos photos-montages chère Esperiidae ? 🌹

  57. Sautillant le 22 mai 2021

    @ CLARYSSANDRE… Bonjour chère CLARYSSANDRE…

    Rien de plus simple ! Tapez sur Google…  » YRYS  » ou…  » ANTRE-CIEL-ETHER « … et la caverne d ‘ ALI BABA s’ ouvrira !
    Je n ‘ ai pas encore regardé votre  » VAGUE  » ni la video dont vous donnez le lien sur  » L’ Organe et la Sonde  » pour cause de… flemme !!! Les liens que vous donnez ne s ‘ ouvrent pas d’ un clic… il faut les recopier… et ce petit effort me fait remettre à plus tard ! Honte à moi !

    Mon cordial salut…

  58. Sautillant le 22 mai 2021

    Erratum… le lien chez Pauline P. ( qui doit dormir à l ‘ heure qu’ il est en son île charmeuse de serpents… 6heures de moins qu ‘ ici je crois…)… s’ ouvre bien sur le champ ! On ira voir dans la journée… là faut filer au supermarché ! Là où…
    Les belles du caddy ont des yeux de voeux lourds !
    Eueuh…

  59. Claryssandre le 22 mai 2021

    @ Sautillant, « rien de plus simple » ?! Mouais…😱🥴 Chez moi Google doit être… grippé ou même covidé 🤒 !!! C’est évidemment ce que j’avais tapé. J’ai recommencé et l’on m’a gentiment balladée de site de vêtements (essentiellement des robes) en maisons d’éditions, agences d’architectures, sites bien être, épanouissement personnel et chamanisme…😰 😤 Mais ouf 😃 ! j’ai enfin trouvé un site de photos d’Esperridae (pas sûre que ce soit le bon…) http://yrys.over-blog.com. Merci pour l’info et pour les photos. 🙏👍💐 Bonne journée et lectures. 🌹

  60. Sautillant le 22 mai 2021

    Vous y êtes ! Et il y a l ‘ autre…
    Sais pas pourquoi ces problèmes…
    Par contre… je suis assigné à residence sur la page d’ accueil… on me dit que l ‘ endroit n’ est pas sûr ! Et vous ?
    J ‘ ai le refrain en tête pour toute la journée !
     » La belle de Cadix a les yeux de velours…

    La belle de Cadix n’ a jamais eu d ‘ amant
    La belle de Cadix est entrée au couvent…
    Tchi-ca tchi-ca tchic
    Aye aye aye…

    Et ça appelle la… » Conception  » de CHARLEBOIS !
    Deux chansons bien rigolotes…

    Bonne PENTECÔTE ! J’ aime ce passage des  » Actes des Apôtres « …
    Ou l ‘ Esprit aujourd ‘ hui ?

  61. Claryssandre le 22 mai 2021

    Non. Page d’accueil… accueillante. Petits cadeaux en passant. Humour noir https://youtu.be/kkxNaJ2q4QA
    Et… poésie bucolique https://youtu.be/3JsjXskDriI
    Bonne journée et lectures à vous, à tous !🌹

  62. Esperiidae le 26 mai 2021

    Bien l’bonjour frétillant Sautillant,

    Et bien non je ne connais pas ce livre d’art d’André Breton, merci pour l’info ! Je verrai s’il est disponible dans ma librairie lors de ma prochaine visite, et s’il titille assez ma curiosité, qui sait ?, j’y ferai peut-être une place dans ma biblio
    thèque ;-)


    C’est aujourd’hui encore dans le gris des temps
    Un jour de mai à nuages,
    Nul vent ne souffle sur nos secrètes images,
    Sur nos trésors d’ambulants.
    (Louise de VILMORIN – Recueil « Fiançailles pour rire » 1939)

  63. Isabelle le 12 juin 2021

    Chère Gaëlle,

    Grâce à Edouard Rod de qui Pomme a lu plusieurs nouvelles avec tant de bonheur, j’ai écouté « La chute de Miss Topsy » que vous aviez interprétée merveilleusement aussi.

    Je viens de savourer les « Confidences de femmes ». Vous me faites découvrir de la plus belle manière qui soit, grâce à des interprétations remarquables, une femme écrivain qui mérite d’être connue: comme ses analyses sont fines et justes!

    BRAVO et MERCI!

  64. Gaëlle le 14 juin 2021

    D’une voix à l’autre, d’un auteur à l’autre … je suis ravie que votre promenade sur L.A. vous a conduit jusqu’à ces Confidences, Isabelle. Beaucoup de finesse et de subtilité dans ces textes, derrière la légèreté du ton et l’humour qui y transparaît souvent, je suis d’accord avec vous. Je lirai d’autres textes d’Annie de Pène dans les prochains mois, qui montrent une femme pleinement investie dans son époque, et déterminée, qui mérite de sortir de l’oubli.🍓

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.