Page complète du livre audio gratuit :


PLATON – Ion

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Philosophie


Platon

« — Salut à Ion. D’où nous viens-tu aujourd’hui ? Est-ce de chez toi, d’Éphèse ?
— Point du tout, Socrate: je viens d’Épidaure et des jeux d’Esculape.
— Les Épidauriens ont-ils institué en l’honneur de leur dieu un combat de rapsodes ?
— Oui vraiment, et de toutes les autres parties de la musique.
— Eh bien, as-tu concouru? et quel a été ton succès ?
— Nous avons remporté le premier prix, Socrate. »

Traduction: Victor Cousin (1792-1867).

Ion.
> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)




> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Philosophie, , , ,

 

Page vue 24 726 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. gaiffelet le 4 juin 2008

    Bravo ! Sachez que je découvre ce dialogue grâce à vous ! On vous sent parfois même porté par l’enthousiasme, mon cher Rhapsode. Cela dit, si la description de l’enthousiasme poétique que donne ici Platon me paraît très vraie, je crains que le fait de le rapporter à une possession divine ne parle plus guère aujourd’hui.

    Ce texte présente aussi quelque chose qu’on trouve très souvent chez lui, et que je goûte à chaque fois : une critique de l’ultra-spécialisation érudite directement transposable à notre monde universitaire contemporain. Pauvre Ion : ce pitoyable vantard sait beaucoup sur un détail qu’il s’imagine contenir toutes choses, ne résiste pas à Socrate qui n’a, pour tout savoir, que sa méthode. La fin lui est fatale, à ce donneur de voix vaniteux… Est-ce une morale à notre usage ? Ou bien faut-il prendre au sérieux la thèse de l’inspiration divine ? ;-)

    Le fait que vous vous parliez à vous-même donne à cette lecture un petit goût de pratique réfléchie. Et cet aspect est superbe !

  2. Serena le 23 janvier 2009

    L’inspiration divine que donne Socrate au métier de rhapsode (métier d’Ion) est dépassée et de ce fait, est un peu lourde à écouter.

    Elle est cependant bien racontée !

  3. Dionysos le 27 juin 2009

    Merci beaucoup pour cette lecture très vivante d’un texte intéressant. Cependant il aurait peut être été plus utiles que deux lecteurs interprètent les deux personnages afin qu’il soit plus simple à celui qui écoute de marquer le dialogue.

  4. l'amour de sophie le 16 juillet 2009

    excellent texte de platon, la seule loupe de la philosophie socratique, socrate use encore une fois de ruse; il flate et après il aime a décontenancer, de la manière la plus simple avec des questions comme il sait faire, ce cuistre aux réponses courtes comme sa morale se retrouve à nu devant la réalité.

    merci pour ce passage.

  5. yousse Faghloumi le 25 janvier 2010

    à lire

  6. Fouad SAID le 7 septembre 2010

    A écouter

  7. deuxtiers le 3 octobre 2011

    ne trouvant pas comment envoyer un mail pour rené depasse, je laisse ici un commentaire. tout d ‘abord merci rené pour l’excellent travail. l’homme étant ce qu’il est sur terre, un terrien donc, il ne peut pas parler et entendre en même temps. soit il lit terrien soit il écoute pour entendre t’es rien. merci encore rené.

    objet du post: ne sachant pas comment publier une page, il me parait mieux que rené fasse ce qu’il a l’habitude et pratique à l’excellence. ma requête est donc que soit lu « la table d’émeraude » qui n’est disponible nul part sur internet après mes recherches (hum…) dites « google ».
    que rené ( de préférence ou un autre si besoin), si il est d’accord, lise donc cette table d’émeraude. lecture comme il le veut et pense, ca n’a aucune importance puisque que ceux qui ont des oreilles au pays des aveugles entendent.
    rené donc, j’espère que tu acceptes le travail et le mette en ligne. voici le lien ou j’ai enregistré moi même (bof) les mystères d’hermes et je ne sais comment le mettre ici comme dans cette page. http://www.litteratureaudio.com/forum/don-de-voix-vos-essais/la-table-demeraude/page-1

    je réitère en disant qu’il me plairait bien que le lecteur de socrate dans platon le lise; rené me paraissant le plus indiqué.
    merci encore si tu le fais beau rené.

  8. nikkoo le 6 mars 2013

    Merci !

  9. Mohamed-elb le 13 février 2014

    Merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.