Page complète du livre audio gratuit :


PLATON – La République (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : Ludovic Coudert | Durée : 16h 14min | Genre : Philosophie


Platon

« Qu’est-ce que la justice ? » Cette question que Socrate lie étroitement avec celle de savoir quelle vie il faut désirer vivre est au cœur de l’ouvrage le plus célèbre de Platon, la République. Faut-il vivre la vie d’un homme simple, attaché à faire consciencieusement son travail, sans profit pour lui-même ? Ou au contraire celle d’un petit brigand ou mieux encore d’un voleur accompli comme un tyran prospère, riche et impuni jusqu’à la fin de sa vie, vie louée d’ailleurs par un certain nombre d’hommes ? La discussion commence chez le vieillard Céphale puis seule la jeunesse ambitieuse reste pour prolonger la soirée (le temps des dix livres qui composent la république !). La parole entraînera ce groupe exigeant à réfléchir aux conditions d’existence d’une cité réelle et aux principes de décomposition des cités dans l’histoire. Au fond la république apprendra à ses lecteurs à réfléchir au gouvernement de soi comme au gouvernement des cités.

Socrate : « Si une cité d’hommes bons venait à l’existence, il semble qu’on y lutterait pour échapper au pouvoir comme maintenant on lutte pour l’obtenir, et là il deviendrait clair que le véritable gouvernant n’est point fait en réalité, pour chercher son propre avantage, mais celui du gouverné. » (347d)

- Livre I (Version 1, Version 2)
- Livre II
- Livre III
- Livre IV
- Livre V
- Livre VI
- Livre VII
- Livre VIII
- Livre IX
- Livre X

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 1. Antiquité, Philosophie, , , ,

 

Page vue 11 279 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Christine le 9 février 2017

    Bonjour,
    Vous écouter est un régal. Vous lisez lentement ce qui autorise la réflexion à mesure que la logique se déroule.
    Vraiment merci.
    Christine

  2. Ludovic le 1 mai 2018

    Bonsoir Christine
    je vous remercie pour votre commentaire élogieux. Je ne sais pas pourquoi je ne l’avais pas lu plus tôt, désolé! De tels commentaires donnent envie de recommencer les enregistrements audio que j’ai un peu délaissé ces derniers temps… Très cordialement

  3. Lili le 24 juin 2018

    Bonjour Ludovic, félicitations pour ce beau travail ! Je voudrais demander l’accord pour l’utiliser dans quelques vidéos sur ma chaine YouTube. L’utilisation peut être commerciale (publicité), ou non. Comment vous contacter pour demander une autorisation ? Très cordialement

  4. Ludovic Coudert le 26 juin 2018

    Bonjour Lili
    Merci pour vos félicitations,
    quel est le nom de votre chaîne Youtube? je suis curieux d’y jeter un oeil et je vous recontacterai par ce biais plus facilement, si cela vous convient. Pour l’utilisation commerciale il faut que je me renseigne un peu plus. À bientôt
    Bien cordialement
    Ludovic Coudert

    PS: ou bien on peut se contacter par message privé sur le forum de Littérature Audio si vous y êtes inscrite?

  5. Lili le 26 juin 2018

    Bonjour Ludovic,
    Veuillez m’écrire un mot à mon adresse mail : stanculelieana@gmail.com , pour pouvoir vous répondre sur votre mail. Pour le moment, je vous invite à voir sur ma chaine : des livres audio du domaine public ou publiés sous une Licence CC BY-NC-SA, poèmes sélectionnés depuis les Concours de Poésie que j’ai organisé avec des écrivains de tous les pays du monde par mon Cercle Littéraire Multilingue et Multiculturel, mais aussi les Livres d’Or des Enfants de la Terre, réalisés par moi pour le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, et beaucoup plus :
    https://www.youtube.com/channel/UC-yXHUyLqMxx9fTlAeB0dQQ
    Je vous remercie,
    Lili

  6. SPECKENS Jean le 27 août 2018

    Je l’avais déjà lu et relu. Je l’avais déjà entendu et réentendu grâce à vous. Toujours d’actualité. Un grand merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.