Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'POTTER, Beatrix - Histoire de Pierre Lapin' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Lucie le 16 juin 2014

    Sûrement une jolie histoire mais le phénomène d’écho la rend inaudible -

    Amitiés de Lucie

  2. Minou le 17 juin 2014

    Pas inaudible du tout ,très joli conte pour les petits que je vais m empresser d apprendre pour les petits de la maternelle ou je conte Jeudi
    Merci Anais
    Minou

  3. GEP007 le 3 août 2014

    Phénomène d’écho ? Non ( PB d’Equilazer ou d’effet 3D ? sur votre lecteur ou PC )

    Très bien lu et mise en fond sonore parfaite.
    Merci

  4. baboche le 20 septembre 2014

    Très joli conte, jolie musique, mais le souffle de la lectrice dans le micro est très perturbant. Dommage qu’il n’y ait pas un ingé son pour arranger ça.

  5. papouts le 29 octobre 2014

    Superbe voix, très adaptée aux enfants. Aucun problème d’écho ni de souffle. Merci pour cette belle lecture.

  6. emilieemilie le 24 juillet 2015

    J’aime beaucoup la littérature pour enfants et les jouets. Dans certains magasins, on voit souvent des illustrations de Pierre lapin mais je ne connaissais pas les histoires. En tant qu’adulte, je préfère forcément Moumine le troll, mais bon l’histoire est sympa pour les touts petits;)

    Votre voix Anaïs est des plus agréables, quel regret de ne pas l’entendre plus souvent sur ce site. Timbre, diction et rythme de lecture parfait. Quant à l’arrangement sonore, il est très sympa. Juste un petit B à la liste des A. Pour les enfants, il est bien de changer la voix des personnages comme celle de Monsieur Mac Grégor.

    Merci Vincent pour la traduction et tout le travail que cela vous a donné

  7. [...] Pierre Lapin – Version mp3 [...]

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.