Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'PRÉVOST, Marcel - Lettres de femmes (Sélection)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

22 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 28 janvier 2020

    Une vraie curiosité que j’ai hâte de découvrir ! Merci,chère Cocotte, pour la générosité et la variété de vos lectures toujours de grande qualité.🌷

  2. Cocotte le 28 janvier 2020

    Chère Claryssandre
    Oui, vous allez vous régaler, du moins je l’espère, avec ces petites pépites. Les lettres coquines ne sont ni grossières ni vulgaires. D’autres sont très morales, malgré un début… qui suggère autre chose. Et deux sont vraiment émouvantes.
    Ce n’est qu’une sélection. Si vous pouvez, lisez les autres, qui sont délicieuses, elles aussi.
    Merci pour votre commentaire, le premier. Il m’a fait plaisir. Je vous souhaite de passer un bon moment.
    Amitiés
    Cocotte

  3. Origan le 28 janvier 2020

    Chère Cocotte, le site doit être saturé de nouveau car je ne parviens pas à télécharger les chapitres de cette nouvelle lecture très prometteuse que vous nous offrez. Merci par avance. Je pourrais copier-coller les mots si justes que Claryssandre vous adresse !

  4. Cocotte le 28 janvier 2020

    Chère origan
    Merci beaucoup pour votre encourage

  5. Cocotte le 28 janvier 2020

    Chère Origan
    Merci beaucoup pour votre encourageant commentaire, qui m’a fait grand plaisir.
    Vous avez raison, le serveur est quelquefois saturé.Vous pourriez peut-être réessayer le soir. J’espère que vous ne serez pas déçue par ces petites nouvelles qui sont bien appétissantes! je me permets de vous signaler « Dévouement », le sacrifice d’une femme de chambre au grand cœur pour sa maîtresse!
    J’envoie mes lectures le matin, très tôt, pour ne pas avoir de problème.

    Jeudi matin, vous aurez une petite surprise. je n’en dis pas plus…
    A bientôt!
    Amicalement
    Cocotte

  6. Stéphane le 28 janvier 2020

    Dame Cocotte, bonjour !
    Aujourd’hui, j’ai pris une résolution inaccoutumée : je vais prendre mon courage à deux mains, être entreprenant, voire téméraire en lisant des lettres de femmes que je ne connais point… moi dont l’habitude pousse naturellement à être plus rouge qu’une tomate!
    Je compte pour cela sur la voix amicale et réconfortante de Dame Cocotte afin de surmonter cette épreuve, espérant toutefois que les auditrices ne me prendront pas pour un indécent et un malappris.
    Stéphane

  7. Cocotte le 28 janvier 2020

    Oh! Cher sire Stéphane! Vous, un indécent, vous, un malappris! jamais de la vie! personne ne pensera cela de vous. Vous pouvez vous lancer dans Les Lettres sans crainte! Je vous assure que tout est super correct! Aucun mot ne choquera vos oreilles. Car tout est suggéré. Rien de trivial ni d’indécent.
    Oh non, vous ne serez pas rouge! Rouge de plaisir, peut-être!
    De toute façon, je suis sûre que vous rirez, vous sourirez, vous passerez un bon moment! C’est une de mes lectures préférées. Je ne connaissais pas Marcel Prévost, mais il m’a conquise!
    Amicalement
    Cocotte

  8. Origan le 29 janvier 2020

    Chère Cocotte, je me permets de vous écrire car cela n’était encore jamais arrivé: depuis hier, aux différentes heures de la journée et le soir, puis ce matin à 8 h, quand j’essaye de télécharger par chapitre votre lecture une page s’ouvre me signalant que l’adresse IP du site littetatureaudio.org est introuvable.

  9. Origan le 29 janvier 2020

    Suite du message précédant: il m’est conseillé de vérifier ma connexion. Or en wifi ou en 4G je parviens à vous envoyer ce message. Savez-vous si d’autres auditeurs rencontrent la même difficulté ? Peut-être faut-il que je m’adresse à quelqu’un d’autre dans la rubrique « Aide » ? Merci beaucoup. Vous m’intriguez avec la surprise…

  10. Cocotte le 29 janvier 2020

    Chère Origan
    Ne vous faites pas de souci. Vous n’êtes pas la seule. plusieurs donneurs de voix et audio lecteurs ont rencontré le même problème.
    Christine a signalé ce bug à Augustin, qui est très compétent en informatique et répare très rapidement… dès qu’il a un moment, car il est bénévole, comme nous tous, et il a des obligations.
    Il vous suffit d’attendre tranquillement que le serveur soit réparé, pour la grande satisfaction de tout le monde.
    Amicalement
    Cocotte

  11. Origan le 29 janvier 2020

    Merci à vous, tous les bénévoles du site, à Vincent pour son message sur le forum, à Augustin pour son bon vouloir et à Cocotte pour le ton bienveillant et rassérénant de sa réponse…

  12. Stéphane le 29 janvier 2020

    Merci à vous aussi, Origan, pour votre sympathique message que je partage et pour votre indulgente patience.
    Stéphane.

  13. Origan le 30 janvier 2020

    Stéphane, Cocotte a le pouvoir de m’apaiser… Et maintenant je saute de joie car le serveur semble marcher ! Youpiiiiih.

  14. Yasmina le 30 janvier 2020

    Merci pour ces très belles lettres!

  15. Cocotte le 30 janvier 2020

    Et merci à vous, chère Yasmina, pour votre aimable et encourageant commentaire.
    Cordialement
    Cocotte

  16. Cocotte le 30 janvier 2020

    Chère Origan, cher Stéphane
    Un grand merci à vous deux! C’est très réconfortant de voir des messages comme les vôtres. Vous me motivez pour continuer.
    Et le serveur re-fonctionne!
    Youpiiiiiiiiiiiiiii!

  17. Origan le 1 février 2020

    Chère Cocotte,

    Je ne suis peut-être pas assez ancienne sur le site mais ça m’a fait tout drôle de vous entendre dans un registre différent de celui auquel je m’étais habituée.

    Sans vouloir passer pour une oie blanche, les lettres les plus coquines, (jamais vulgaires ni grossières comme vous l’aviez annoncé) m’ont beaucoup appris ! Pourtant, je ne vis pas au IXXème siècle. Le contexte culturel de la nouveauté des mariages d’amour, rares encore je crois, à cette époque, comparée à la grande majorité des mariages arrangés doit être pour quelque chose dans cette abondance et cette « science » des relations à côté du mariage, plus ou moins fondées sur l’amour.

    Allez savoir pourquoi c’est « Wagnérienne » et « Le dernier amant » qui m’ont frappé(e). Mais il est vrai que « Dévouement » est une petite merveille si drôle. Finalement, je me souviens de l’univers de Feydeau et je me détends.

    Merci pour ces moments d’étonnement, de beaucoup de sourires et d’émotions au cours de l’écoute de ces lettres. Votre interprétation est toujours plus vivante et expressive il me semble.

  18. Cocotte le 1 février 2020

    Chère’ Origan
    Oh! Quel magnifique commentaire! Vous êtes vraiment entrée dans l’esprit de ces Lettres, et votre analyse du 19ème siècle est très pertinente.
    Oh oui, « Dévouement est très drôle, surtout si on compare le titre… et ce que contient la nouvelle!
    Je suis ravie que ces Lettres de Prévost vous aient plu. Je vais enregistrer un de ses romans très célèbre, les Demi-vierges.
    Je ne l’ai pas encore parcouru. J’ignore si Prévost est aussi délicat dans ce roman que dans ses Lettres. On verra… Oui, je me suis bien amusée à m’essayer dans un registre différent.
    Un très, très grand merci pour ce si beau commentaire, qui m’a beaucoup touchée!
    Merci également pour votre fidélité qui me fait très plaisir.
    Amitiés
    Cocotte

  19. Stéphane le 1 février 2020

    Bonsoir Dame Cocotte,
    Je suis arrivé à mi-chemin de cet excellent enregistrement et cela m’a tellement séduit que, ayant lu moi-même les lettres que vous avez rangées de côté, j’ai voulu marquer une pause pour vous exprimer ma gratitude et ma satisfaction. Quel charme en effet!
    J’ai tout particulièrement apprécié cette lettre de dévouement adressée à la baronne de Rosemond par sa femme de chambre. Votre façon également d’interpréter le rôle de celle qui écrit vingt-huit jours est tellement juste qu’on oublie par moments que c’est vous qui lisez ses lettres.
    En fait, j’ai grandement apprécié cette lecture/audition et il me semble que l’auteur insiste, à travers ses lettres, sur cet aspect de  »duel intime d’une vie de femme, entre la tentation et une vertu hypothétique toujours à justifier » … il excelle en tout cas à exprimer le ressenti féminin des classes aisées dans ces conditions et, comme vous le dites si justement, en rapport avec l’esprit de son époque.
    J’avais aussi envie de lire et écouter un peu de cela, et je vous en remercie sincèrement.
    Je reste aussi convaincu qu’il y a de ces gens que le chemin de la vie nous fait croiser et dont le souvenir restera gravé dans notre mémoire tout le long de notre voyage sur cette terre; vous êtes pour moi une de ces précieuses personnes.
    Stéphane

  20. Cocotte le 2 février 2020

    Cher sire Stéphane
    Que je suis contente que vous ayez aimé « lettres de femmes »! Votre si bienveillant et amical commentaire m’a touchée, émue, et fait très, très plaisir. Comme Origan vous analysez finement l’esprit de l’époque. Comment vous en remercier, Claryssandre, Yasmina, Origan, vous, et tous ceux qui ont eu un coup de cœur pour cette lecture ainsi que tous vos messages si aimables ? Eh bien, je vais lire les autres lettres du recueil. Voilà!
    Vous avez raison : Vingt Huit jours est une nouvelle très intéressante : rien n’est dit, tout est à deviner, et la fin est surprenante et excellente!
    Pour moi aussi, vous êtes une des précieuses personnes dont vous parlez.
    A bientôt! Amitiés
    Cocotte

  21. Raby le 19 juin 2020

    J’ai découvert par hasard cet écrivain au grand talent à décrire la sensibilité féminine. Je suis prof de français travaillant au Koweït. 15 ans auparavant, j’aurais aimé proposer un extrait de « la blague » comme examen pour mes élèves tunisiens de bac. Belle et triste histoire, rendue encore plus touchante par la voix de Cocotte

  22. Cocotte le 19 juin 2020

    Cher Raby
    Votre message m’a beaucoup touchée et fait un grand plaisir. Quelle joie de voir que nos lectures arrivent jusqu’au Koweït! je crois que c’est le premier commentaire qui nous arrive de ce beau pays!Comme vous, j’ai été conquise par Marcel Prévost.J’envisage de publier prochainement les autres Lettres de femmes, ainsi que les Demi-Vierges, un roman qui décrit bien les mentalités de cette époque.
    Je vous remercie chaleureusement de m’avoir dit votre satisfaction. C’est très encourageant:
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.