Page complète du livre audio gratuit :


PROUST, Marcel – Chopin (Poème)

Donneur de voix : GamObs | Durée : 4min | Genre : Poésie


Marcel Proust

Ce poème est un éloge funèbre et majestueux. Chronique du génie inspirant le génie…

« Chopin, mer de soupirs, de larmes, de sanglots
Q’un vol de papillons sans se poser traverse
Jouant sur la tristesse ou dansant sur les flots.
[...] »

Marcel Proust, Les Plaisirs et les Jours, Portraits de peintres et de musiciens 1896

Chopin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Frederic Chopin, Sonate n°3 pour violoncelle et piano seul Op.65, largo, interprété par Kazimierz Wilkomirski et Maria Wilkomirska (1959, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 13 253 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Esperiidae le 21 septembre 2011

    Bonjour GamObs,

    J’aime beaucoup Chopin et découvre avec plaisir ce magnifique poème de Proust.

    Merci et bravo pour votre tendre lecture de ce mélancolique et si bel éloge.

  2. GamObs le 21 septembre 2011

    Bonsoir Esperiidae,

    Je reçois vos compliments avec l’humilité du néophyte.

    Soyez sur que rien ne me faire plus plaisir que de vous avoir fait découvrir ce poème.

  3. france le 26 septembre 2011

    merci de m’avoir fait connaitre Proust en tant que poète ! la « Recherche » est n long poeme, bien sur,mais il faut y inventer la sonate de Vintheuil..
    Chopin accompagne merveilleusement ce texte nostalgique que vous lisez avec beaucoup d’émotion.
    Merci encore

  4. valensi colette le 26 septembre 2011

    merci à vous et au site litterature.com
    de nous donner de votre temps et nous
    faire découvrir tant d’univers.
    J’aime beaucoup, en général, quand
    une lecture d’un texte est accompagnée de
    musique
    merci encore
    colette

  5. isabelle le 19 février 2012

    C’est une très jolie musique que l’on entend sur ce texte de Chopin, mais ce n’est pas une musique de Chopin, seulement une inpiration « à la façon de ».
    Je crois meme que c’est une musique récente écrite pour la mise en scène de l’admirable pièce de paul Valery: l’idee fixe

  6. isabelle le 19 février 2012

    Oh l’ affreuse bourde que je viens d’écrire,après vérification il s’agit bien du largo de la sonate de violoncelle….pardon à vous.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.