⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


PROUST, Marcel – La Mort de Baldassare Silvande

Donneuse de voix : Domi | Durée : 49min | Genre : Nouvelles


marcel proust-170x220

À travers le regard de son neveu Alexis, l’auteur nous fait assister aux dernières années du vicomte Baldassare Silvande.
Autour de celui-ci se presse la société qu’il fréquentait auparavant (amitié ? bienséance ? …)
Au cours de la nouvelle, Baldassare se dépouille de toute la futilité de son existence ; son dernier souffle est un retour à l’enfance.

Ce texte est extrait de la première œuvre de Proust Les Plaisirs et les Jours (1896).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Mort de Baldassare Silvande.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3



> Références musicales :
Chapitre 1 :
Gabriel Fauré, Berceuse en ré majeur, Op016, interprété par Christian Ferras et Jean-Claude Ambrosini (1958, domaine public).

Chapitre 2 :
Luigi Boccherini, Concerto pour violoncelle en si bemol majeur G482, Andantino grazioso, interprété par Maurice Gendron et l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dirigé par Pablo Casals (1958, domaine public).

Chapitre 3 :
Wolfgang Amadeus Mozart, Sinfonia concertante K320d, Andante, interprété par Isaac Stern, William Primrose et l’ensemble Perpignan Festival, dirigé par Pablo Casals (1951, domaine public).

Chapitre 4 :
Frédéric Chopin, Prélude en mi mineur Op028, interprété par Samson François (1958, domaine public).

Chapitre 5 :
Robert Schumann, Scènes d’enfants Op015, Rêveries, interprété par Wladimir Horowitz (1950, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 12 589 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Juliette le 7 avril 2011

    Quel plaisir de trouver cette lecture !

    Grand merci chère Domi , voila une belle soirée en perspective .
    Amicalement
    Juliette

  2. nanoubix le 11 avril 2011

    C’était trés beau, trés profond, trés Proust – une trés belle lecture, merci!

  3. MOAL le 16 mai 2021

    Merci pour ce beau texte émouvant et votre lecture intelligente, sans pathos et fluide.

  4. Domi le 16 mai 2021

    Mon Dieu ! Je ne découvre qu’aujourd’hui les messages de Juliette et de Nanoubix ! Je vous en remercie et vous prie de m’excuser. C’était un texte enregistré au début de mes lectures et beaucoup de choses m’échappaient encore.
    Merci Moal de votre commentaire qui m’a permis. si longtemps après de voir que ce texte a plu à plusieurs auditeurs.

  5. Sautillant le 17 mai 2021

     » Le Temps retrouvé « !
    C ‘ est savoureux ! 😉…

    ( cette lecture… pas plus tard que cet après-midi !)…

  6. Sautillant le 19 mai 2021

    DOMI… Bonjour…

    PROUST nous la faisait brève en ce temps là ( il se couchait beaucoup beaucoup plus tard ) …
    CELINE ne pouvait pas encore ronchonner…
     » PROUST explique beaucoup trop pour moi… 300 pages pour nous faire comprendre que TUTUR… »
     » enuclée  » 🤫… TATAVE… c ‘ est trop long… « …
    Un beau texte… le premier de  » Les plaisirs et les jours « … en affinité avec le dernier… » La fin de la jalousie « … decouvert ici-même dans la remarquable lecture de GAËLLE ( celle qui aime les 🍓… il parait qu’ il y en a deux…)…
    Le  » mourir  » comme disent les anglais…
    tout le temps de se préparer à la mort… d ‘ abord en marchant vers elle à reculons… en regardant la vie… et puis… son désir d’ elle… la guérison inattendue… un temps semblant survenir… devient alors malvenue !
    La vie n ‘ apparait plus que comme un vain et absurde combat… Le neveu en qui elle pousse de toute son invincible puissance… de sa treizième à sa quatorzième année… peut foncer aveuglement…
    Des teintes de soleil couchant ( qui ne sont pas sans m’ evoquer  » La mort à Venise « )…

    DOMI… vous nous lisez ça vraiment Très bien ! (c ‘ est la première fois que je vous entendais dans un texte purement littéraire)… Felicitations !

    Ps… quelques accrocs techniques surtout dans le premier chapitre… des  » blancs  » (pas ceux de la lecture )… des hachures… L’ ordre ZIP est… 4.5.1.2.3…mais ceci n ‘ a pas d’ importance pour un texte si bref…

    Avec mon cordial salut…

  7. Domi le 19 mai 2021

    Oui Sautillant,
    J’espère en effet que la qualité de mes enregistrements s’est améliorée depuis ce texte.
    Toutefois, je ne suis pas une geek 😉 et il faut être indulgent.

  8. Sautillant le 19 mai 2021

    Ah la la ! DOMI !

    Vous ne reagissez que sur ce Ps ajouté à tout hasard…
    Quelques jours plus tard… m ‘ amuse toujours autant que… sur une page PROUST… vous ayez répondu à des commentaires… 10 ans après !!!
    M’ amuse d ‘ un rien… vous savez…

    À une prochaine lecture !

     » Geek « … le suis encore moins que vous… Ne me sers d’ une tablette que depuis quelques années… contraint et forcé… et je n ‘ irai pas plus loin ! La vérité est que je suis un nostalgique de la plume d’ oie et de tout ce qui allait avec … Toute cette quincaillerie électronique… je m ‘ en passerais volontiers…
    Comme l’ a très bien fait remarquer HOUELLEBECQ… notre existence dans les mains de quelques milliers d ‘ ingenieurs… Hum…

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.