Page complète du livre audio gratuit :


PROUST, Marcel – La Mort de Baldassare Silvande

Donneuse de voix : Domi | Durée : 49min | Genre : Nouvelles


marcel proust-170x220

À travers le regard de son neveu Alexis, l’auteur nous fait assister aux dernières années du vicomte Baldassare Silvande.
Autour de celui-ci se presse la société qu’il fréquentait auparavant (amitié ? bienséance ? …)
Au cours de la nouvelle, Baldassare se dépouille de toute la futilité de son existence ; son dernier souffle est un retour à l’enfance.

Ce texte est extrait de la première œuvre de Proust Les Plaisirs et les Jours (1896).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Mort de Baldassare Silvande.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3



> Références musicales :
Chapitre 1 :
Gabriel Fauré, Berceuse en ré majeur, Op016, interprété par Christian Ferras et Jean-Claude Ambrosini (1958, domaine public).

Chapitre 2 :
Luigi Boccherini, Concerto pour violoncelle en si bemol majeur G482, Andantino grazioso, interprété par Maurice Gendron et l’Orchestre des Concerts Lamoureux, dirigé par Pablo Casals (1958, domaine public).

Chapitre 3 :
Wolfgang Amadeus Mozart, Sinfonia concertante K320d, Andante, interprété par Isaac Stern, William Primrose et l’ensemble Perpignan Festival, dirigé par Pablo Casals (1951, domaine public).

Chapitre 4 :
Frédéric Chopin, Prélude en mi mineur Op028, interprété par Samson François (1958, domaine public).

Chapitre 5 :
Robert Schumann, Scènes d’enfants Op015, Rêveries, interprété par Wladimir Horowitz (1950, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 11 043 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Juliette le 7 avril 2011

    Quel plaisir de trouver cette lecture !

    Grand merci chère Domi , voila une belle soirée en perspective .
    Amicalement
    Juliette

  2. nanoubix le 11 avril 2011

    C’était trés beau, trés profond, trés Proust – une trés belle lecture, merci!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.