Page complète du livre audio gratuit :


PROUST, Marcel – Sur la lecture (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 1h 54min | Genre : Essais


Livre et signet

« Tant que la lecture est pour nous l’initiatrice dont les clefs magiques nous ouvrent au fond de nous-mêmes la porte des demeures où nous n’aurions pas su pénétrer, son rôle dans notre vie est salutaire. Il devient dangereux au contraire quand, au lieu de nous éveiller à la vie personnelle de l’esprit, la lecture tend à se substituer à elle, quand la vérité ne nous apparaît plus comme un idéal que nous ne pouvons réaliser que par le progrès intime de notre pensée et par l’effort de notre cœur, mais comme une chose matérielle, déposée entre les feuillets des livres comme un miel tout préparé par les autres et que nous n’avons qu’à prendre la peine d’atteindre sur les rayons de la bibliothèque et de déguster ensuite passivement dans un parfait repos de corps et d’esprit. »

En préface au livre de J. Ruskin Sésame et les lys dont il a assuré la traduction, Marcel Proust nous invite à une réflexion sur le livre et l’acte de lire. Comment ne pas retrouver ici les thèmes qui vont sillonner La Recherche, comment ne pas sentir cette vibrante invitation à nous pencher sur nous-mêmes ?

« Il n’y a peut-être pas de jours de notre enfance que nous ayons si pleinement vécus que ceux que nous avons cru laisser sans les vivre, ceux que nous avons passé avec un livre préféré. »

Remarque : Pour la commodité de l’écoute, le texte a été divisé en 3 parties de manière artificielle. En outre, les notes auxquelles l’auteur renvoie ont été insérées au texte ce qui peut sembler alourdir la lecture.

Illustration: Livre et signet (cliché personnel).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Sur la lecture (Version 2).zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Première Partie.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Deuxième Partie.mp3
Troisième Partie.mp3


> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.



> Références musicales :

Erik Satie, Gnossienne nº 1, interprétée par Edward Rosser (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Essais, ,

 

Page vue 5 178 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 13 juin 2016

    L’imparfait de l’indicatif, source de mystérieuse tristesse pour le petit Marcel !
    Merci à vous, Christian, de tenir la chandelle de ses insomnies… et des nôtres.

  2. Paruline le 14 juin 2016

    Un grand merci de nous offrir cette lecture !
    Une façon de mieux connaître le petit génie qui devint grand.
    -Très beau choix d’image ! -

  3. Christian Dousset le 14 juin 2016

    Cher Jean-Pierre,
    On peut ainsi comprendre combien il était impérieux pour lui de partir à la recherche d’un passé pas si simple!
    Chère Paruline,
    Merci aussi d’avoir apprécié mon petit bricolage photographique.
    Au plaisir de vous retrouver entre d’autres pages.
    Christian

  4. Benoît le 15 juin 2016

    Tout un personnage, ce Proust ! Il n’aura jamais fini de nous étonner.

    Merci à vous, Christian, j’ai beaucoup apprécié votre lecture.
    De plus vous nous avez donné la chance de découvrir
    vos talents en photographie : double bravo !

    Amitiés de Benoît

  5. Vero le 21 juin 2016

    Un grand merci.

    Vero

  6. Ahmed le 1 juillet 2016

    Bonsoir cher Christian Dousset ,

    Merci votre lecture et j’aime toujours ces études qui donnent des idées sur la manière dont les écrivains s’attachent à ce monde de littérature .

    Bien cordialement,
    Ahmed

  7. Christian Dousset le 15 octobre 2018

    Cher Benoît Vero et Ahmed,
    Malgré le retard, j’apprécie vos réactions chaleureuses qui constituent autant d’encouragements à la lecture.

  8. Christian Dousset le 15 octobre 2018

    Dans mon précédent message, l’adjectif « cher » doit évidemment porter un « s » et Benoît être séparé de Vero par une virgule !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.