Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'RACINE, Jean - Bérénice - Acte IV, Scène 5' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

8 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. [...] de Villon, ou de Joachim du Bellay, ou encore ceux de Jehan Rictus, les anthologiques extraits de Bérénice de Racine (…Que le jour commence, et que le jour finisse, sans que jamais Titus puisse voir [...]

  2. rabouille le 24 août 2008

    un beau texte, certes mais tellement dépassé !!au temps de sarkosy !!!

  3. Lutun Rose le 8 septembre 2008

    La beauté du cœur n’est jamais dépassé . Pas même par le temps .
    Les beaux sentiments ne sont pas comédies .
    Bérénice se meurt du sacrifice fait à la raison d’ état .
    … qui n’a jamais été éprouvé de cette raison là ; qu’elle s’appelle même de nos jours « -liaison d’adultère »- .

    Mais le vrais adultère et de renoncer à son propre bonheur .

  4. laurent le 9 mai 2009

    merci à tous les deux

  5. anissa le 11 décembre 2012

    J’ai un problème de grande urgence.. Serait il possible de poster l’Acte 1 scène 4 s’il vous plait. Je dois représenter cette scène demain.. Mais n’ai aucune idée pour le ton.. Je vous en pris.. HELP ME !

  6. CROSET le 22 décembre 2012

    Vraiment , c’est pas possible de laisser passer de tels interprétations, glaciales, sans émotion et tellement tellement plat !
    pour tous les jeunes élèves comédiens qui tombent sur cela, c’est terrible, !

  7. francoise guizol le 30 avril 2013

    merveilleuse interprétation toute en retenue , superbe!
    Merci à tous les deux.
    Comme Victoria nous manque!

  8. Vero le 2 décembre 2015

    Bonne lecture, mais il n’y a rien de dramatique! Sans émotion. C’est une tragédie!…
    Vero

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.