Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'RAMUZ, Charles-Ferdinand - Jean-Luc persécuté' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

10 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 13 mars 2018

    Merci, madame Pomme.

  2. pomme le 15 mars 2018

    J’espère, Le Barbon, que ce roman vous touchera autant que moi.
    Pomme

  3. Régis le 17 mars 2018

    Quel tristesse..

  4. pomme le 18 mars 2018

    Oui, Régis, en effet. Mais cette tristesse est sublimée par les qualités littéraires du texte. J’espère que vous y aurez été sensible.
    Pomme

  5. Régis le 18 mars 2018

    Oui, j’ai aimé ! et puis votre lecture est excellente.

  6. pomme le 19 mars 2018

    Ah, je suis bien contente, Régis! Et merci pour le compliment.
    Pomme

  7. Nordine le 21 mars 2018

    Merci Pomme, comme j’ ai des problèmes d’ audition, il n’ y a que votre voix et celle de Cocotte qui me conviennent et que je comprend très bien.
    D’ ailleurs il faut que je remercie aussi Cocotte parce que je l’ écoute beaucoup elle aussi.
    Enfin je vous remercie encore à toutes deux et bonne continuation.
    Nordine.

  8. pomme le 21 mars 2018

    Bonsoir Nordine, je suis très touchée par votre commentaire, c’est très aimable à vous.
    Cocotte serait ravie de vous lire!
    Bien cordialement,
    Pomme

  9. Eric le 27 mars 2018

    Est-ce que vous accepteriez de faire une relecture du classique de Charles Dickens LES GRANDES ESPÉRANCES ? Merci infiniment pour tout vos lectures…

    Eric (Canada)

  10. pomme le 27 mars 2018

    Bonjour Eric, votre demande est bien flatteuse, mais je dois vous avouer que je m’interdis de lire des textes traduits de l’anglais à cause de mon trop mauvais accent des noms propres. Je suis désolée de vous décevoir.
    Pomme

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.