Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'RENAN, Ernest - La Vie de Jésus (Début du volume)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. emileemilie le 14 août 2017

    Que des historiens nient l’existence du Christ est tout à fait respectable et judicieux. En revanche, je suis très sceptiques quand des historiens donnent à Jésus une vie différente que celle écrite dans les évangiles. Je serais curieuse de connaître par exemple les sources de certaines hypothèses comme « Jésus avait des frères et des sœurs, dont il semble avoir été l’aîné ». Où a t’il pu trouver une telle information?

    Quelques éléments de cet essai me semblent pertinents comme la provenance du nom de Jésus et la description de la vie l’époque.

    En revanche, je trouve que la position de l’auteur manque de cohérence. Notamment quand il dit que le Christ n’était pas au courant des avancées de la science. Aujourd’hui où les connaissances scientifiques et historiques sont vulgarisés, des gens croient encore à l’existence de Satan et aux miracles. Les paroles du Christ sont toujours d’actualité car elles parlent de l’homme.

    En tous les cas Merci R Depasse pour cette lecture!

  2. Druide le 21 janvier 2018

    Ces récits sont écrit de la plume d’un être humain que divin ..

  3. Max DeGroot le 9 août 2018

    Réponse Emileemilie
    Ernest Renan s’efforce de raconter une enfance de Jésus avec la vraisemblance du vécu mais même si cette vision romanesque n’est qu’une fantaisie imaginative, le fait est que celui-ci avait bien des demi-frères et des demi-soeurs, tous enfants de Joseph, issus d’un premier mariage et dont la mère était décédée. Ils étaient au nombre de 6, 4 garçons et 2 filles. Leurs prénoms sont cités dans les textes bibliques mais la postérité nous a surtout laissé Jacques, l’aîné, premier évêque de Jérusalem célèbre pour la controverse (la 1ère et non la dernière) de l’an 49 date du premier concile, et Simon dit le Zélote, apôtre de Jésus et de par son qualificatif militant pro-juif hostile à l’occupation romaine. Pour terminer, Joseph avait été charpentier mais était un vieillard du 4ème âge lorsqu’il avait épousé la fillette Marie, orpheline de 12 ans, en seconde noces. On peut en conclure que Jacques était de 22 ans l’ainé de Jésus. Bigre!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.