Page complète du livre audio gratuit :


RENARD, Jules – Coquecigrues : Homuncules

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Coquecigrues

Coquecigrues (balivernes, bêtises, rigolades, inventions drôles) comprend plusieurs rubriques dont Homuncules (dans le sens de versions miniatures) composé lui-même de 9 très brefs récits qui sont ici lus à la suite (3 minutes pour chaque texte).

Voici, dans l’ordre, les 9 titres et un aperçu : La Tête branlante, L’Orage, Le Bon Artilleur, Le Planteur modèle, La Clef, Le Gardien du square, Qu’est-ce que c’est !, La Ficelle, Les Trois Amis.

« La vieille est vieille et avare ; le vieux est encore plus vieux et plus avare. Mais tous deux redoutent également les voleurs. À chaque instant du jour ils s’interrogent :
- As-tu la clef de l’armoire ? dit l’un.
- Oui, dit l’autre.
Cela les tranquillise un peu. Ils ont la clef chacun leur tour et en arrivent à se défier l’un de l’autre. La vieille la cache principalement sur sa poitrine, entre sa chemise et sa peau. Que ne peut-elle délier, pour l’y fourrer, les bourses de ses seins inutiles ?
Le vieux la serre tantôt dans les poches boutonnées de sa culotte tantôt dans celles de son gilet à moitié cousues et qu’il tâte fréquemment.

[...]

- Où est la clef ? dit la vieille ; c’est à moi de garder la clef, maintenant.
Le vieux continue de remuer sa tête d’un air satisfait, les joues près de crever.
Et la vieille comprend. Elle s’élance, agile, pince le nez du vieux, lui ouvre par force, au risque d’être mordue, la bouche toute grande, y enfonce les cinq doigts de sa main droite et en retire la clef de l’armoire. » (La Clef)

Homuncules.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 10 493 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

1 commentaire sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Pilette le 29 décembre 2011

    Merci M. Depasse.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.