Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'RENARD, Jules - Poil de carotte (Adaptation théâtrale)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahikar le 11 novembre 2017

    Bonjour,

    Pour info, la pièce est très différente du roman. Le public visé n’est pas le même. Le roman visait un public jeune, alors que la pièce élargit les thèmes (la famille, la mésentente, le manque de communication, la difficulté à vivre ensemble) et vise un plus vaste public.

    Extrait d’une conférence prononcée par Jules Renard le samedi 29 octobre 1904, devant les adhérents de l’Amicale de la Nièvre :

    « J’avais porté longtemps, fort longtemps, Poil de Carotte et je m’en étais délivré d’abord par le livre. J’allais mieux, pas tout à fait pourtant. Malgré le bon accueil ou à cause du bon accueil fait au livre intitulé Poil de Carotte, il me restait encore du Poil de Carotte. (Il m’en reste encore d’ailleurs, il m’en restera toujours, car il y a – est-ce un avantage ou une infériorité – il y a l’homme d’un seul livre, comme il y a l’homme d’une seule femme.)         
    Je ne voulais pas recommencer le livre, sous prétexte de le continuer. Il ne me plaisait pas d’écrire un Poil de Carotte en deux, trois, quatre… trente-six volumes.             
    C’est alors que je songeai au théâtre. »

    En vous souhaitant une bonne écoute !

    Amitiés, 😊

    Ahikar

  2. OKO le 23 novembre 2017

    super bien lu… je me suis régalé… bien différent du roman
    merci

  3. feynmanadmirer le 18 novembre 2018

    Les dialogues lus avec clarté et une technique impeccables. Merci beaucoup, monsieur Ahikar. Un grand merci à toutes et tous pour ce site magnifique !

  4. Ahikar le 9 septembre 2019

    Merci OKO et feynmanadmirer pour vos commentaires.
    Amitiés, :)
    Ahikar

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.