Page complète du livre audio gratuit :


RICHEBOURG, Émile – Marcelle la mignonette

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


Marcelle la mignonette

« Il y a quelques années déjà, ces lieux étaient égayés par la joie naïve d’une jolie blonde de seize ans ; elle s’appelait Marcelle. Mais dans le village on ne la nommait jamais autrement que Mignonnette, surnom qu’elle devait à sa nature délicate. Frêle petite fleur des champs, un choc un peu violent pouvait la briser. Elle était excessivement sensible, la moindre contrariété agissait fortement sur ses nerfs et lui causait des souffrances cruelles. Sa mère l’entourait de soins attentifs, et Marcelle, confiante dans cette affection protectrice, s’épanouissait doucement au soleil de l’amour maternel ; le sourire du bonheur fleurissait sur ses lèvres. »

Un des contes des Amours de village

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Portrait de Julie Manet (1894).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Marcelle la mignonette.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Nouvelles, ,

 

Page vue 1 577 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Francine du Québec le 21 mai 2020

    Bonjour Cocotte
    Ce soir je télécharge Marcelle la Mignonette. Je suis heureuse de vous retrouver un peu en retard, car on est déjà le 20 mai, mais contente de pouvoir vous écouter ce soir. Votre santé est bonne j’espère ? Moi tout va bien. ici il fait une température super belle, chaude et ensoleillée. On est déconfiné dans ma ville et les choses commencent à reprendre comme avant tranquillement. On demeure très prudent malgré tout et on est heureux de voir le printemps si beau. J’espère que c’est pareil chez vous Cocotte et je vais de ce pas écouter cette nouvelle de Émile Richebourg que je ne connais pas. Bonne semaine à vous chère amie que j apprécie tellement. À bientôt
    Amicalement
    Francine

  2. Cocotte le 21 mai 2020

    Chère amie Francine, quelle joie de vous retrouver! Vous êtes déconfinée vous aussi, la vie normale reprend… un peu. C’était quand même pénible de ne pas pouvoir aller se promener, marcher. Tout commence à rouvrir, à revivre peu à peu. Pourvu que de déconfinement n’amène pas une autre vague de maladies! Ce serait la catastrophe économique. Déjà que la première vague a causé bien des dégâts, dans tous les domaines.Il va bientôt falloir en payer le prix. Enfin, tant qu’on a la santé.
    Il fait une journée magnifique : un beau soleil et 30° On se croirait en été. Chez vous, c’est la même chose? Vous avez une magnifique journée de printemps? ?
    Moi aussi, je vous apprécie beaucoup, chère Francine, vous êtes tellement encourageante et amicale!
    Demain, vous allez avoir un Alphonse Daudet! Le temps va se dégrader ce WE. Vous pourrez peut-être l’écouter… en plusieurs jours car il dure plus de 10 heures:
    A bientôt! Amitiés
    Cocotte

  3. Ribambelle le 10 juin 2020

    Merci pour cette lecture Cocotte, votre diction est toujours très appliquée.
    C’est une jolie histoire, avec une belle fin pour Marcelle. ça change de nouvelles cyniques de certains auteurs.

  4. Cocotte le 11 juin 2020

    Chère Ribambelle
    Que votre commentaire m’a fait plaisir! Dès la pointe du jour, il me met de la joie au coeur pour la journée. merci beaucoup!
    En effet, j’aime bien, de temps en temps, publier une nouvelle qui finit bien, dans laquelle les méchants sont punis et les bons récompensés. Les auteurs de romans noirs ou cyniques ont des qualités incontestables, mais une petite chose légère, de temps en temps, redonne l’espoir qu’un jour, ce sont les qualités de cœur qui triompheront.. We shall overcome… to day!
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.