Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'RIMBAUD, Arthur - Le Dormeur du val (Poème, Version 2)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

26 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Providia le 8 août 2009

    Magnifique document audio; il arrive que l’intention du donneur de voix embrasse le génie du poète.

  2. Gilles-Claude Thériault le 8 août 2009

    Très touché par ce que vous dites. Merci.
    Dire un poème, c’est d’abord entendre.
    Pour lire un roman, il faut quelques heures…
    Pour lire un poème, il faut souvent une vie.

  3. nanoubix le 9 août 2009

    Tres belle voix, c’est un réel plaisir de vous entendre.

  4. mary le 13 août 2009

    A ce donneur de voix… merci! quel enchantement de vous entendre.. pourquoi version 2. j’aimerais bien entendre la version 1.

  5. Gilles-Claude le 13 août 2009

    Merci Mary. C’est gentil.
    Version 2, parce qu’il y a déjà sur le site un enregistrement du même poème :
    http://www.litteratureaudio.net/mp3/Arthur_Rimbaud_-_Le_dormeur_du_val.mp3.

  6. Victoria le 15 août 2009

    Bonjour Mary et Gilles-Claude,

    Vous pouvez consulter la page complète Rimbaud, Poésies à cette adresse :

    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/arthur-rimbaud-poesies.html

    Vous y trouverez Le Dormeur du val lu par René Depasse.

    Bien cordialement,

    Victoria

  7. MARIE DE MEDEUIL le 27 août 2009

    Cher interprète de Rimbaud

    je viens de passer 3 semaines à lire/ et relire des poètes
    d’une façon boulimique …. et bien entendu RIMBAUD.

    Votre voix est magnifique.

    Pour l’anecdote, j’ai eu la chance d’assister à
    ADEN ( YEMEN ) en 1994 à l’inauguration de ce
    que l’on appelle maintenant la Maison RIMBAUD.
    En réalité, c’était la maison de commerce pour
    laquelle il travaillait.

    Connaissez vous le poète Joseph BRODSKY ????
    Il me semble que votre voix conviendrait parfaitement à l’interprétation de ce très grand
    poète russe ( PRIX NOBEL 1987…)Je le dévore
    comme beaucoup de poètes russes du 20 ème siècle.

    MERCI beaucoup.

  8. Lilia Correia le 7 septembre 2009

    Cette voix qui embellit encore ce qui est déjà sublime. Quel enchantement. Merci

  9. juliette le 7 septembre 2009

    Cher Gilles-Claude
    La poésie est une lecture personnelle, intime , pour laquelle nous avons tous une petite musique intérieure qu’un autre lecteur dérange toujours un peu.
    C’est sans doute ce qui en fait « selon moi » une des lectures les plus difficiles .
    Cependant sana grandiloquence ,ni mièvrerie ,vous parvenez a nous transmettre l’émotion la plus subtile .
    Un pur bonheur !!! On en redemande .
    Bravo et mille fois merci .
    Juliette.

  10. Gilles-Claude le 7 septembre 2009

    Aux Christina, Mathias, Lilia, Juliette, bruissement,
    Providia, nanoubix, mary, Marie de Medeuil et tous les autres
    qui ont entendu Recueillement et/ou Le Dormeur du Val.

    Vos commentaires me touchent et je suis sincère en les recevant
    comme s’ils s’adressaient avant tout à un autre… au poète.

    Je referai Recueillement et le Dormeur
    quand j’aurai réussi à améliorer la ‘prise de son’.
    Je crois être sur la bonne voie.
    Ce que je fais ici est artisanal et je le fais par plaisir.

    Je ne dirai sans doute pas différemment
    mais toujours dans le but de mieux servir le poème.
    Ici, nous sommes davantage des ‘prêteurs’ de voix :
    notre voix n’est que cet archet, comme le disait Ferré,
    qui frotte les mots afin de les faire vibrer,
    sachant que la musique c’est le poème et le luthier, le poète.
    Comme disait Lorca pour le théâtre :
    ‘la poésie sort du Livre et se fait humaine’.
    Voilà pourquoi on m’a appris de ne pas jouer sur les mots,
    mais de laisser monter l’émotion qui elle s’exprime dans la voix.
    À me sentir pauvre.
    C’est vraiment ce que je tente en disant un poème,
    convaincu que le respect est la seule approche possible.

    Gilles-Claude

    P.S. J’offre ici
    http://www.youtube.com/watch?v=XKqEI1i1foU
    un court poème de Brodsky,
    pour répondre au souhait de Marie de Medeil.

    Je ne peux le présenter ici. En raison des droits.
    D’autant plus que ce n’est pas sans tristesse
    que je constate que ce site est en danger…

  11. latiti le 20 septembre 2009

    L’interprétation de ce poème de Rimbaud est vraiment poignante. Superbe. :-)

  12. Stanley le 20 septembre 2009

    Gilles-Claude, une fois de plus je vous écoute en boucle. Vous m’avez encore fait frissonner et j’ai même versé une larme. Je n’y peux rien, je suis sensible à votre voix tellement profonde et qui rend palpable chaque mot que vous prononcez. Y a une telle émotion qui est dégagée.

    Mille mercis Gilles-Claude. Respect ! S’il vous plaît, encore des poèmes ! C’est un délice. Ce serait un bonheur de vous entendre lire Une Saison En Enfer.

    Stanley, un rimbaldien.

  13. Excellent le 3 octobre 2009

    magnifique bravissimo ! ca donne des frissons , well done.

  14. teviloj le 21 octobre 2009

    Très belle interprétation, merci à vous pour cette beauté… mais vous écrivez plus haut que ce remarquable site est en danger?
    Pourriez-vous nous dire pourquoi en quelques mots?
    Ce serait si triste qu’il disparaisse…

  15. mossu jacques le 2 novembre 2009

    Gilles-Claude Thériault le 8 août 2009 : Merci de dire que pour lire un poême il faut bien souvant toute une vie .
    Merci au donneur de voix .

    Je suis très ému par ce que je viens d’entendre.
    Mais comment ce fait t’il que  » Soleil et chair » ne soit pas considéré à sa juste valeur, car pour moi il dépasse tout ce que je connais de la poésie.

  16. Gilles-Claude le 4 novembre 2009

    Merci de partager ainsi votre émotion.
    Je vais ‘travailler’ doucement ‘Soleil et chair’.
    Pour renouer avec ce poème (Credo in unam) par l’émotion seule.
    Merci encore.

  17. Sophie le 30 novembre 2009

    Merci encore…Magnifique!

  18. olivier le 14 décembre 2009

    Putain,ça fait bu bien!!!

  19. Alexandre K le 30 mars 2010

    Merci de dire ainsi Rimbaud.

  20. Mina le 24 mai 2010

    Merci beaucoup pour toute les emotions que vous transmettez !!!! Vous arrivez a passer le message de ce poeme avec cette voix a des adultes mais aussi à des jeunes ( je n’ai que 13 ans ) et je l’ecoute en boucle

  21. Gilles-Claude le 26 mai 2010

    Merci Mina pour votre commentaire.
    Je suis très touché que déjà à votre âge votre cœur
    s’ouvre à la magie de quelques mots prononcés dans le silence et qui arrivent à vous atteindre. Et parfois, pour la vie !
    Merci encore !

  22. MIRYAM le 6 juin 2010

    CETTE POESI EST TRES BELLE ELLE EST TRISTE EST SA NOUS FAIS PENSAI COMMENT SA VA SE PASSER POUR NOUS PLUS TARD

  23. salut c’est merveilleux c’est fluide

  24. Rafael Silva le 20 avril 2013

    Salut,Gilles-Claude!

    Ce que j’ai été content aujourd’hui… Mes vacances se sont finalement établies. J’enseigne toujours le français aux débutants et je vais à la fac tous les jours, donc les vacances n’ont pas vraiment été éta, quoi?!

  25. Bruno Caron le 21 novembre 2016

    Juste merci,
    Une diction où les pauses et le ton donnent du sens, éclairent la beauté du texte, et en révèlent l’indicible émotion. Merci pour cette superbe interprétation.

  26. [...] Poème à trous: Le dormeur du val; [...]

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.