Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'ROLLAND, Romain - Jean-Christophe (Œuvre intégrale)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

7 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. jJacques Maniez le 6 août 2015

    Bravo et grand merci à André Rannou pour sa fidèle lecture de cette puissante fresque de la société et des courants de pensée européens au début du XXe siècle.

  2. André le 31 décembre 2015

    Merci à vous jJacques!
    André

  3. Eric le 17 février 2017

    Je vous remercie de tout cœur pour cette très belle lecture de cette œuvre. Vous avez toujours gardé le ton juste sans lenteur ni précipitation.

    Eric

  4. Thierry Janvier le 6 septembre 2018

    J’achève bouleversé une seconde écoute de cette œuvre pleine de vie, d’intelligence et de générosité. A l’heure où les frontières se resserrent de nouveau et où les égoïsmes ne se cachent plus, quel grand bol d’air ! Merci à vous d’avoir consacré du temps à faire connaître ce chef-d’oeuvre.
    Thierry

  5. André Rannou le 6 septembre 2018

    Votre appréciation me touche et je vous en remercie de tout cœur.

  6. Lila le 22 novembre 2018

    Bonsoir Mr Rannou,
    Grâce à vous, j’ai découvert un auteur français d’un niveau très élevé.Google m’a appris qu’il s’intéressait à la spiritualité indienne (moi aussi) et chose étonnante, la description de Jean Cristophe et d’Olivier correspond exactement au système subtil qui nous dirige. En résumé, Cristophe est le masculin (canal droit solaire-Pingala) qui forme notre ego d’où la force physique, l’orgueuil, l’agressivité, les pensées vers le futur, l’optimisme…tandis qu’Olivier est régi par son canal gauche -Lunaire Ida , féminin, introverti, émotif, sensible, intuitif …appelé le superego. J’ai également vu qu’il était ami avec Freud, plutôt contradictoire pour un homme qui décrit la vertu et surtout la chasteté, la moralité là où Freud défend l’immoralité, la sexualité comme point d’existence…
    Merci à vous de cette superbe lecture

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.