Page complète du livre audio gratuit :


ROSNY aîné, J.-H. – La Mort de la Terre (Version 2)

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 3h 21min | Genre : Romans


La Mort de la Terre

« L’impuissance de l’homme était dans sa structure même : né avec l’eau, il s’évanouissait avec elle. »

Souvent considéré comme le père de la science-fiction, Joseph-Henri Rosny aîné (1856-1940) a connu la notoriété auprès d’un large public grâce à son roman La Guerre du feu qui nous plonge dans le lointain passé des premiers hommes. À l’inverse, avec La Mort de la Terre, c’est vers les ultimes heures de l’humanité qu’il nous précipite. Cette œuvre de science-fiction comporte une dimension prophétique qui ne saurait laisser indifférent.

Dans un univers désertique où règne la résignation, le héros, Targ, essaie de lutter.
« Le veilleur n’hésita guère ; il s’engagea dans un trou dont le diamètre excédait à peine la largeur d’un homme. Le passage sinueux et semé de pierres aiguës, devint plus étroit encore ; Targ se demanda s’il lui serait possible de revenir en arrière. »

Illustration : La Vallée de la mort.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Mort de la Terre.zip



> Remarque
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.



> Références musicales :

Gustav Mahler, Symphonie nº5, 1er mouvement, interprétée par l’ensemble Waterloo Cedar Falls Symphony (licence Cc-By-3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Fantastique, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 2 004 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Daniell le 11 décembre 2018

    Brrr… pas joyeux le visionnaire ! mais merci pour votre lecture captivante M. Dousset

  2. Christian Dousset le 13 décembre 2018

    Je vous le confirme, Daniell, mais par ces temps de réchauffement climatique et d’aveuglement…Merci pour votre commentaire.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.