Page complète du livre audio gratuit :


ROUMANILLE, Joseph – La Verge d’osier (La Vedigano)

Donneurs de voix : Cocotte & Lemoko | Durée : 10min | Genre : Contes


Joseph Roumanille - La Verge d'osier

« – Chers petits !
Nous disait un soir ma pauvre mère-grand,
( ah ! Si je notais par écrit tout ce qu’elle nous racontait, l’aimable livre que je ferais… »

« Pour Joseph Roumanille, des écrivains français littérateurs d’élite ont fait l’honneur, à diverses reprises, de traduire quelques-uns de ses contes… Voici celle de la Vedigano, elle est due à la plume d’un maître, M. Armand de Pontmartin. »

La Verge d’osier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, , , ,

 

Page vue 5 286 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

2 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Rodica Cretu le 20 octobre 2018

    Si on analyse ce conte de plus près, on se rend compte que c’est Dieu lui-même l’instigateur de tous les conflits et qu’il se moque d’Eve car c’est elle, et elle seule, qui s’en sorte battue dans cette affaire. Les autres participent à un marathon. Je suis sure que Eve a repoussé les avances du Dieu, et c’est pourquoi il a gardé une dent contre elle. Le refus d’ Eve s’explique par le fait qu’elle était frigide, car au Paradis, comme tout le monde sait, personne n’avait entendu du plaisir sexuel.

  2. Rodica Cretu le 20 octobre 2018

    Si on analyse ce conte de plus près, on se rend compte que c’est Dieu lui-même l’instigateur de tous les conflits et qu’il se moque d’Eve car c’est elle, et elle seule, qui s’en sorte battue dans cette affaire. Les autres participent à un marathon. Je suis sure que Eve a repoussé les avances du Dieu, et c’est pourquoi il a gardé une dent contre elle. Le refus d’ Eve s’explique par le fait qu’elle était frigide, car au Paradis, comme tout le monde sait, personne n’avait entendu du plaisir sexuel, à l’exception du serpant, qui cherchant son âme pareille, et qui, voulant élibérer le ver de la forteresse pomme, a dupé Eve à manger ce fruit. Mais ceci et une autre conte pour les adultes….

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.