Page complète du livre audio gratuit :


ROUSSEAU, Jean-Jacques – Lettre sur la musique française

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 54min | Genre : Essais


Quentin de la Tour - Portrait de Jean-Jacques Rousseau

Voici Lettre sur la musique française, avec un Avertissement et la Lettre.

« La querelle (« Querelle des Bouffons ») excitée l’année dernière à l’Opéra n’ayant abouti qu’à des injures, dites d’un côté avec beaucoup d’esprit et de l’autre avec beaucoup d’animosité, je n’y voulus prendre aucune part.
[...]
Maintenant que les bouffons sont congédiés, ou prêts à l’être, et qu’il n’est plus question de cabales, je crois pouvoir hasarder mon sentiment, et je le dirai avec ma franchise ordinaire, sans craindre en cela d’offenser personne.
[...]
Toute musique ne peut être composée que de ces trois choses ; mélodie ou chant, harmonie ou accompagnement, mouvement ou mesure.
[...]
Si l’on demandait laquelle de toutes les langues doit avoir une meilleure grammaire, je répondrais que c’est celle du peuple qui raisonne le mieux ; et si l’on demandait lequel de tous les peuples doit avoir une meilleure musique, je dirais que c’est celui dont la langue y est le plus propre. C’est ce que j’ai déjà établi ci-devant, et ce que j’aurai occasion de confirmer dans la suite de cette Lettre. Or s’il y a en Europe une langue propre à la musique, c’est certainement l’Italienne ; car cette langue est douce, sonore, harmonieuse, et accentuée plus qu’aucune autre, et ces quatre qualités sont précisément les plus convenables au chant. »

De Wikipédia, nous lisons :
« Dans sa Lettre sur la musique française, publiée en 1753, c’est bien l’auteur d’Hypolite et Aricie qu’il attaque pour ses théories sur l’harmonie : « C’est donc un principe certain et fondé dans la nature, que toute musique où l’harmonie est scrupuleusement remplie, tout accompagnement où tous les accords sont complets, doit faire beaucoup de bruit, mais avoir très-peu d’expression : ce qui est précisément le caractère de la musique française ».

Nous retrouvons, dans ce pamphlet, le lien fait par Jean-Jacques Rousseau entre musique et langues, traité dans Essai sur l’origine des langues, dont le titre se complète de : « où il est parlé de la mélodie et de l’imitation musicale ».

L’auteur, en 1755, écrit un texte dans lequel il poursuit son opinion sur Jean-Philippe Rameau, Examen de deux principes avancés par Monsieur Rameau.

Ces trois textes nous donnent une idée de la pensée de notre auteur sur la musique, la mélodie, l’harmonie et les langues, leurs particularités, leurs modulations, etc…

Illustration : Quentin de la Tour, Portrait de Jean-Jacques Rousseau (1753).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Lettre sur la musique française.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3
Partie 05 (Notes).mp3



> Références musicales :

Giovanni Battista Pergolese, Andantino, RV565 – P250i, 11, interprété par Arthur Grumiaux et Istvan Hadju (1961, domaine public).

Arcangelo Corelli, Sonate pour violoncelle et piano, en Ré mineur, I, Preludo, interprétée par Janos Starker et Stephen Swedish (1962, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Essais, Philosophie, ,

 

Page vue 3 874 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. ahmed le 25 mai 2017

    Bonsoir chère Christiane-Jehanne ,

    Ravi de vous écouter sur ce sujet que j’attendais depuis l’annonce par vos soins.

    Merci infiniment et je vous souhaite du courage pour les autres lectures .
    Une agréable soirée.

    Amitiés,
    Ahmed

  2. Christiane-Jehanne le 26 mai 2017

    Bonjour, cher Ahmed, je vous remercie beaucoup de votre bien gentil message, ces textes de Rousseau sont très intéressants.

    Grand merci, cher Ahmed, de votre bien encourageant soutien.
    Je suis en train d’enregistrer les Six Lettres de Madame de Staël sur notre auteur.

    Toutes mes amitiés, et belle journée à vous!
    Christiane- Jehanne.

  3. Gauthier le 29 mai 2017

    Bonjour chère Christiane-Jehanne
    Merci pour cet enregistrement, je vais écouter cela rapidement moi aussi !
    Au fait, j’avais préempté il y a plus d’un an le dictionnaire de musique de Rousseau, qui est la version peut-être la plus aboutie de sa pensée sur la musique. Mais je n’avance pas beaucoup finalement pour l’instant dans l’enregistrement. Si jamais vous souhaitiez approfondir la pensée de Rousseau sur la musique, je peux très bien vous le laisser (et éventuellement même vous envoyer la liste des articles que j’avais repérés comme étant les plus importants).
    cordialement
    Gauthier

  4. Christiane-Jehanne le 29 mai 2017

    Bonjour cher Gauthier, merci infiniment de votre bien amical message.
    Oui, tout à fait, vous avez ce très beau projet. Votre proposition est extrêmement gentille et j’en suis vraiment plus que touchée.
    Ce Dictionnaire est très intéressant, je viens même de le recevoir en Hachette -bnf, pour le plaisir de l’objet.
    Je vais vous envoyer un Message Privé, et nous pourrions nous organiser et avancer ensemble!
    Je vous remercie infiniment de votre confiance.
    Toutes mes amitiés, cher Gauthier.
    Christiane-Jehanne.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.