Page complète du livre audio gratuit :


RYNER, Han – L’Homme-fourmi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 5h 30min | Genre : Romans


Fourmis

Les hommes ont toujours été intrigués par les fourmis et ont cherché dans leur organisation sociale un modèle. Han Ryner en 1901 suit longuement l’incroyable métamorphose et les étranges aventures de la vie d’un homme transformé en fourmi : « Un prétexte à blâmer nos orgueils, à nous qui, par les sens, sommes inférieurs à tant d’animaux, à nous qui souvent croyons tout savoir et dont l’intelligence très probablement doit errer magnifiquement parmi une foule d’erreurs insoupçonnées. »

« Ah ! comme je prierais (la fée qui m’a transformé) de me refaire fourmi, pour toujours cette fois, et en m’affranchissant du trouble de toute pensée humaine, de tout souvenir humain. Oui, je la supplierais avidement. Car je n’ai trouvé que des compensations trop insuffisantes au riche univers perdu. Le baiser est un si pauvre paradis ; la femme est une si irritante femelle. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

L’Homme-fourmi.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03.mp3
Chapitre 04.mp3
Chapitre 05.mp3
Chapitre 06.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 7 910 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Robert le 25 septembre 2011

    Merci, René Depasse, pour ce curieux livre, que je m’empresse de télécharger pour ce soir et demain.
    N. B. Je viens de vous écouter dans Casanova, et ce genre de littérature convient très bien à votre ton :
    http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/casanova-giacomo-histoire-de-ma-fuite-des-prisons-de-la-republique-de-venise.html

  2. emilie le 28 juin 2014

    un roman étrange… Est le qualificatif qui le décrit le mieux, me semble-t’il. J’ai été enchanté par le début, quand l’homme de sciences rencontre la fée. Ce passage est drôle et poétique… J’ai un peu regretté que le livre ne garde pas ce ton, même si le sujet est traité sous un angle assez déroutant. En effet, l’auteur parle longuement des angoisses et des drames amoureux de cet homme fourmi qui garde sa complexité d’homme malgré sa transformation.

    Merci encore pour cette étrange découverte.

  3. colin le 17 décembre 2016

    Bonjour, je me demande si Bernard Werber à lu ce livre ,avant d’écrire sa trilogie Les Fourmis ?

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.