Page complète du livre audio gratuit :


SADE, Marquis (de) – Les Infortunes de la vertu

Donneuse de voix : Emeraude | Durée : 5h 2min | Genre : Romans


Nu par Nadar

« Il est essentiel pour le maintien de l’équilibre qu’il y ait autant de bons que de méchants, et que d’après cela il devient égal au plan général que tel ou tel soit bon ou méchant de préférence ; que si le malheur persécute la vertu, et que la prospérité accompagne presque toujours le vice, la chose étant égale aux vues de la nature, il vaut infiniment mieux prendre parti parmi les méchants qui prospèrent que parmi les vertueux qui périssent »

Les Infortunes de la vertu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 1 448 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Ahmed le 7 novembre 2019

    Bonsoir chère Emeraude ,

    Merci de ce choix et cette lecture et vous souhaite du courage pour d’autres lectures .

    Bien cordialement,
    Ahmed

  2. Ceusette le 8 novembre 2019

    Très bon choix de lecture! Merci beaucoup!

  3. Emeraude le 9 novembre 2019

    Merci beaucoup! J’espère que vous allez apprécier cette lecture!
    Émeraude

  4. Frederic Monpoint le 11 novembre 2019

    L’émeraude est pierre précieuse

    Jusqu’ici la plupart des illustrations entraperçues de ce texte m’avait tant horrifié, que je m’étais interdit de lire cet ouvrage !
    La qualité de votre lecture laisse s’exhaler les scènettes qui sont toutes de théâtre. Vous avez su parfaitement y traduire la fluidité du style.
    C’était et je vous en remercie, un très merveilleux moment !

    Note; A propos d’illustrateur, Georges Barbier avait -avec une similaire douceur de ton que la votre- dessiner ce texte.

    Bravo encore !!!

  5. Emeraude le 12 novembre 2019

    Merci beaucoup Frédéric pour ces beaux compliments! A très bientôt pour de prochaines lectures!
    Bien à vous
    Émeraude

  6. tontonzark le 12 novembre 2019

    Merci d’avoir lu ce livre car un ami m’en avait parlé mais comme je suis dislexique, c’était trop difficile de le lire moi-même.
    Vous lisez aussi bien que les comédiens de libraphone.

    Heureusement que ce récit n’est qu’une pure fiction, ça aurait été trop abominable qu’une femme, de plus si vétueuse, subisse tant de mauvais traitements.
    Aux personnes dont la vertu et l’intégrité morale est aussi haute que celle de Justine mais qui sont pas reconnus comme ils le mériteraient tant la corruption ambiante est grande.
    Je leur recommande de lire : « I King, le livre des transformations », traduction par Richard Willhelm.
    Que ce récueil de Sagesse de la Chine Antique leur donne la force intérieure pour résister et pour rester fidels à leurs valeurs quelque soient les ciconstances extérieures.

  7. patty le 14 novembre 2019

    Quelle aventure que la vie!
    Je ne suis qu’à 1h45 de lecture mais je dois dire, Emeraude, que vous nous y entrainez admirablement et votre lecture est en accord avec le texte;
    chacun sa Vérité aussi,face aux défits qu’on y rencontre….
    J’y retourne tout de go et merci déjà de nous avoir fait connaître ces deux soeurs et leurs destins opposés

  8. patty le 15 novembre 2019

    J’ai repris ma lecture où le plus » croustillant »
    était à venir.
    Toutes ces épreuves ont pourtant servi à quelquechose puisqu’elles ont permis à celle qui en avait le plus besoin,de retrouver une vie digne et noble….
    En tous cas merci Emeraude pour ce très beau travail que vous nous avez offert.

  9. Emeraude le 15 novembre 2019

    Bonsoir à tous,
    Je vous remercie pour ces doux compliments, cela est toujours plaisant je l’admets!
    Qui sait peut-être qu’il y a aura dans quelques mois les récits de la sœur..soit « Juliette ou les prospérités du vice ».
    A très bientôt
    Bien à vous
    Émeraude

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.