⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


SÉGUR, Comtesse (de) – Le Général Dourakine

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 37min | Genre : Romans


Le Général Dourakine

Le Général Dourakine est la suite de L’Auberge de l’Ange Gardien.

La guerre finie, le général rentre chez lui, en Russie, en emmenant la famille Dérigny. La nièce du général, femme intéressée et méchante vient rendre visite à son oncle, avec ses huit enfants, cruels et mal élevés. Paul devient leur souffre-douleur. Jacques le protège autant qu’il peut, ainsi que leurs parents, mais ils ne réussissent pas toujours à soustraire le pauvre enfant à ses bourreaux.
Heureusement le général invite son autre nièce, la charmante et douce madame Dabrovine et ses enfants, au château de Gromiline, que convoite l’avide madame Papofski.
Et les affrontements vont commencer…

Illustration : Le Général Dourakine, par Émile Bayard (1863).

> Écouter un extrait : Chapitre 00.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Général Dourakine.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 3 279 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

11 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Rose Marie Ortola le 6 mars 2021

    Ah chère lectrice,quel beau cadeau,je vais retrouver style de la comtesse de Ségur avec grand plaisir.
    Notre monde a besoin de toutes ces valeurs.
    Allez,je plonge .
    Merci et bonne fin de semaine
    Rose Marie

  2. Cocotte le 6 mars 2021

    Chère Rose-Marie
    Votre commentaire m’a fait un grand plaisir. Je suis ravie que ce général Dourakine vous ait fait passer un bon moment. Merci pour ce message si amical et encourageant!
    Il fait bon, en ces temps pas très drôles, de retrouver un peu son enfance.
    J’ai enregistré ce roman de la comtesse de Ségur avec joie, en espérant que les jeunes audio lecteurs, et ceux qui ont gardé le cœur jeune, aimeraient ces délicieux romans si délicieusement surannés. Ces valeurs, la gentillesse, l’attention aux autres, la générosité, l’entraide, oui, le monde d’aujourd’hui a encore besoin de ces valeurs.
    Passez un excellent dimanche
    Amicalement
    Cocotte

  3. tontonzark le 10 mars 2021

    Merci d’avoir lu ce livre pour nous.
    Les contes renferment des messages de sagesse tout en amusant petits et grands.
    Le Général s’appelle »Dourakine ». en russe « dourak » veut dire « idiot », stupide.

  4. Cocotte le 10 mars 2021

    Cher Tonton!
    Il y a tout un lectorat intéressé par les romans de la comtesse de Ségur! Des jeunes filles et ceux qui ont gardé une âme de jeune. Ils rappellent à beaucoup des souvenirs d’adolescence!)
    Je suis ravie de constater que ce général a été apprécié (il pas si idiot que ça. Une phrase du texte : L’empereur n’aurait pas confié une armée à un âne!) Bravo pour vos connaissances en russe!
    Je vous remercie chaleureusement pour votre commentaire qui m’a beaucoup touchée.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Sleepy le 22 mars 2021

    Merci Cocotte pour cette nouvelle lecture. J’adore vous écouter, vous êtes la meilleure. Vivement un prochain livre de notre Comtesse bien aimée.
    Sleepy

  6. Cocotte le 22 mars 2021

    Merci, cher, chère Sleepy, pour votre aimable et encourageant commentaire.
    Je suis contente que vous aimiez la Comtesse de Ségur. Il y a de nombreux romans de cette auteure dans la bibliothèque. Cependant, il en reste encore trois ou quatre, encore inédits.
    Puisque vous les aimez, je les enregistrerai à votre intention, quand j’aurai un peu vidé ma trop longue liste de lectures en cours.
    Amicalement
    Cocotte

  7. giuliana le 24 mars 2021

    Merci Merci ! vous nous donnez de moment magnifiques que je peut partager avec ma vielle mère et mes petites filles

  8. Cocotte le 24 mars 2021

    Chère Giuliana
    Je vous remercie vivement pour votre commentaire très motivant. En effet, j’ai enregistré les deux romans de la comtesse de Ségur pour les petites filles, et aussi pour les grands-mères, en souvenir de leur jeunesse. Je suis ravie de voir que cet enregistrements a plu à celles à qui il était destiné.
    Vous me donnez envie de lire d’autres romans de la comtesse de Ségur.
    Amitiés à vous quatre
    Cocotte

  9. Beautemps le 11 avril 2021

    Chère Cocotte,
    merci beaucoup pour cette aimable lecture. Je trouve très gentille de la part de la Comtesse, qu’elle a écrit des romans pour les enfants de la famille. Je trouve que cela est un joli cadeau très personnel. Peut-être avait-elle besoin d’une justification de traiter de tels sujets pour se mettre à écrire en tant que femme à cette époque-là. Je ne sais pas si quelqu’un existe qui est au fond très aimable mais qui explose si violemment comme le général. J’ai voulu m’entourer avec de l’harmonie et voilà que j’ai trouvé Dourakine et Barbara. Dans Barbara j’ai bien aimé l’absence d’un miracle sauveur, bref, des dénouements faciles auquels on s’attend instinctivement dans les romans.
    Un grand merci pour ces lectures lus si clairement et avec tant de vivacité! Je vous souhaite une très aimable soirée et une bonne semaine!
    Chaleureises amitiés,
    Katja

  10. Cocotte le 12 avril 2021

    Chère Katja
    Votre très amical commentaire m’a beaucoup touchée et fait un grand plaisir. Je suis heureuse de constater que le Général Dourakine vous a plu, bien que la Comtesse de Ségur ait écrit des romans pour ses petits-enfants, un roman pour chacun. Elle était une grand-mère très affectueuse. Même moi, à mon âge avancé, j’ai enregistré l’Auberge de l’Ange Gardien et sa suite avec délices. C’est si bon de lire une histoire dans laquelle les méchants sont punis et arrivent à se corriger, et où les bonnes actions sont récompensée. Bien sûr, c’est de l’utopie, mais je trouve reposant de lire un roman qui finit bien.
    Chacun a droit à ses préférences, que je respecte, mais si je lis un roman dur ou misérabiliste, il me déprime, alors qu’actuellement, nous avons besoin de croire à de beaux lendemains, qui tardent un peu à arriver, mais courage, et gardons le moral, envers et contre tout !
    Merci également pur votre opinion sur Barbara. Je la partage entièrement. je suis en train d’enregistrer un recueil de nouvelles de M.A. Braddon. j’espère qu’il vous plaira!
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  11. Beautemps le 15 avril 2021

    Chère Cocotte,
    merci pour votre très aimable commentaire si vite ! Il est vraiment une aubaine de se plonger ces lectures charmantes ces temps-ci. Je ne sais pas vous remercier assez!! Pour ne pas trop alourdir mon commentaire de la semaine dernière j’ai supprimé la phrase „Il y avaient des femmes à cette époque qui ont caché les livres qu’ils étaient en train d’écrire quand quelqu’un entrait dans la chambre.“ (Peut-être ais-je lu cela dans „Une chambre à soi“ de Virginia Woolf?) Est-ce qu’il est possible que, en prétextant „Je n’écris que pour mes nièces“ la comtesse s‘ était construit un paravent pour pouvour écrire plus librement?
    L’autre phrase que j’ai supprimé pour „raccourcir“ était que le général avait puni sans mesure un petit garcon (tome 1), aujourd’hui on est condamné à la prison pour cela. Cette observation aurait rendu beaucoup plus de justesse à la comtesse de Segur qui est pourtant loin de résister à la tentation de peindre le général en noir et blanc (aussi tome 2, la punition envisagé de Vassili). Seulement j’ai préféré ne pas évoquer ce souvenir penible, car il est juste, on aime cette lecture exactement pour leurs personnages sympas, droits et justes… Vous voyez maintenat mes deux hésitations… Et pour ne pas être plus longue que cela, je vous invite de continuer avec le commentaire en dessous de votre très belle lecture d’Emmanuel Bove „L’impossible Amour“  que je …

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.