Page complète du livre audio gratuit :


SHAKESPEARE, William – Antoine et Cléopâtre

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 3h 35min | Genre : Théâtre


cleopatra.gif

Antoine et Cléopâtre (Antony and Cleopatra) est une pièce de théâtre, classée dans les tragédies historiques de William Shakespeare.
La première représentation eut lieu en 1606 ou 1608 et la première publication en 1623.
La principale source de William Shakespeare est La vie de Marc Antoine par Plutarque, selon la traduction de Thomas North du texte français d’Amyot. Shakespeare suit de près le récit de Plutarque, n’omettant que la campagne d’Antoine contre les Parthes.

Après la mort de Jules César, Marc-Antoine hérite un tiers du monde romain, dont l’Égypte. Las de la guerre, il tombe sous le charme de Cléopâtre et aurait pu passer la fin de sa vie auprès d’elle si les besoins de l’État et les attaques de son rival Octave César l’avait permis. Convoqué à Rome pour une conférence au sommet, il accepte pour raison d’état de se marier avec la sœur d’Octave, Octavie.
Cléopâtre est furieuse et fait tout son possible pour regagner son amour. À Rome l’idée se propage que Cléopâtre est le mauvais génie de Marc Antoine et qu’elle met en péril l’Empire Romain. Octave déclare donc la guerre à l’Égypte et la faiblesse militaire de Cléopâtre entraîne l’échec de celle-ci.
Antoine croyant à une rumeur qui parle du suicide de Cléopâtre, retourne son glaive contre lui et se tue. Cléopâtre qui en fait s’était simplement réfugiée dans un mausolée apprend la mort d’Antoine et devant alors pour rendre hommage à Octave, défiler dans les rues de Rome, se suicide à son tour pour éviter de souffrir cette honte. (Inspiré de Wikipédia)

Traduction : François Guizot (1787-1874)

> Écouter un extrait : Acte 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Antoine et Cléopâtre.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Acte 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Acte 02.mp3
Acte 03.mp3
Acte 04.mp3
Acte 05.mp3



> Références musicales :

-Paulin.h-, Epic Horns Péplum, extrait de l’album Cinematic 1 (licence Cc-By-Nc-3.0).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 4. XVIIe siècle, Théâtre, , ,

 

Page vue 16 776 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

12 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 6 mai 2015

    C’est tellement bien fait que cela parait facile.

  2. ahmed le 6 mai 2015

    Bonsoir Chère Christine Treille,

    Toujours toute seule pour le Théâtre … Bravo …
    C est une passion …et j ai à vous demander si pouviez lire : Simone WEIL …

    Cordialement,
    Ahmed

  3. christine treille le 7 mai 2015

    Jouer la »comédie » m’amuse énormément, je dois l’avouer Jean Pierre. Si vous trouvez en plus que cela n’est pas si mal fait alors vous me comblez car c’est un plaisir ajouté à un plaisir!
    Cher Ahmed, je suis toujours très heureuse de vous retrouver! Pour ce qui est de Madame S.Weil, je dois dire que je suis un peu hésitante. Je ne suis guère portée pour la philosophe et j’ai peur que ma lecture s’en ressente. Toutefois j’aimerais pouvoir vous faire plaisir. Y a-t-il un texte en particulier (pas trop long pour ma première fois en philo…) qui vous tenterait? Tenez-moi au courant et je verrai si je peux vous satisfaire. Merci encore à tous les deux.

  4. ahmed le 7 mai 2015

    Bonsori Chère christine treille ,

    Merci infiniment de votre message et ma foi , je vous propose : Lettre à un religieux …

    Cordialement
    Ahmed

  5. Christine Treille le 7 mai 2015

    Voilà Ahmed, c’est fait, l’annonce de la lecture de Lettre à un Religieux est chose faite! Je vous demande seulement un peu de patience car je suis en train d’enregistrer Lorenzaccio mais après cette pièce je me lance dans la philosophie!
    Amitiés
    Christine

  6. ahmed le 7 mai 2015

    Chère Christine ,

    Aucun soucis pour l’attente …l essentiel c est votre volonté de le faire !!!

    Mes sincères amitiés .

  7. Adem le 11 mai 2015

    Merci Christine Treille pour votre lecture que j’ai personnellement beaucoup appréciée.
    Il m’a été donné de constater que les commentaires de cette page sont datés à compter du 6 mai 2015 en cours, or que de mon coté je viens de recevoir ce jour du 11 mai le courrier porteur du site!
    J’aimerai savoir si c’est un décalage volontaire ou bien un incident d’autre nature dans ma boite Email?
    Merci de me répondre?
    Salutations
    Adem

  8. Christine Sétrin le 12 mai 2015

    Bonjour Adem,
    Le courrier de nouveautés du site, envoyé en général tous les lundis matins, récapitule les titres publiés sur notre site pendant la semaine précédente.
    Antoine et Cléopâtre a bien été publié le 6 mai et figure donc dans la newsletter du 11 mai.
    Tout est normal :-)
    Très belle journée,
    Ch.

  9. Jean-Pierre Baillot le 12 mai 2015

    … il fallait donc une belle agilité pour voir la merveilleuse Cléopâtre, dès potron-minet, le 6 mai ! ;-)

  10. Christine Treille le 12 mai 2015

    Merci Adem pour votre gentille appréciation qui me permet de renforcer mes envie de lectures théâtrales.

    Je vois que Christine Sétrin( merci infiniment Christine!) vous a informé avec la vitesse de l’éclair en ce qui concerne la différence entre le courrier envoyé par mail qui résume les titres une fois la semaine et les parutions journalières. Pour les parutions journalières il faut que vous sautiez les 3 ou 4 lectures proposées chaque jour au hasard et qui apparaissent en premier à l’écran et vous découvrirez les dernières lectures mises en ligne et ce avant que la mail de récapitulation ne vous les annonce.

    Jean-Pierre savait déjà tout! ;)

  11. Lily le 9 août 2015

    Merci énormement pout toutes les pièces que vous nous faites redécouvrir avec brio, c’est un plaisir de vous écouter :)

  12. Christine Treille le 9 août 2015

    Merci Lily! Je dois vous avouer que j’ai découvert cette pièce en la lisant pour L.A. Le plaisir est donc double pour moi!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.