⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'SHAKESPEARE, William - Jules César (Le Discours d'Antoine)' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. olifaxe le 22 juillet 2011

    Combien de temps la traduction ratée de Hugo sévira-t-elle ?

    Hugo est l’un des plus magnifiques écrivains de la langue française, mais il faut oser le dire, en anglais, c’était une quiche.

    Il casse la musicalité de la langue et a fait quelques erreurs grossières.

    Un exemple en tête :

    O, beware, my lord, of jealousy;
    It is the green-ey’d monster, which doth mock
    The meat it feeds on.

    Trad maison :

    Prenez garde mon seigneur, de la jalousie; ce monstre aux yeux verts qui se moque de la viande dont il se nourrit.

    Trad de hugo :

    … qui fait la viande dont il se nourrit.

    Mock est devenu Make.

    Alors pitié. Trouvez d’autres traductions de Shakespeare qu’Hugo.

    Merci tout de même pour votre peine.

  2. René Depasse le 22 juillet 2011

    Mon cher Olifax,rendons à Cesar(c’est le cas de le dire!) ce qui est à César.Cette traduction est due à un des fils de Victor Hugo,pas au père! Si vous en connaissez une autre libre de droits ,n’hésitez pas à me le signaler.

  3. Vero le 14 janvier 2016

    Discours d’Antoine.

    Merci, mais il me semble une Lecture plutôt plate, peu expressive.

    Vero

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.