Page complète du livre audio gratuit :


SHIEL, Matthew Phipps – Le Nuage pourpre

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 11h 24min | Genre : Romans


Le Nuage pourpre

« D’un ton prophétique et passionné, le prédicateur proclama :
- J’avertis l’humanité toute entière que cette nouvelle tentative d’atteindre le pôle obligera Dieu à se manifester par le tonnerre et par la foudre ! »

Le Nuage Pourpre (The Purple Cloud, 1901), est un roman de science-fiction et d’apocalypse de l’écrivain britannique Matthew Phipps Shiel.

Paru à la même période que La Guerre des Mondes, de H.G. Wells, Le Nuage pourpre décrit la terrifiante calamité qui va s’abattre sur la race des hommes, et le destin terrible et inéluctable de Jeffson, qui participe à l’expédition du Boréal à la découverte du pôle arctique.

L’expression « roman apocalyptique » prend tout son sens dans ce roman, récit halluciné et au-delà du désespoir, d’un homme abandonné de Dieu.
On ne pourra pas oublier les visions cauchemardesques du crépuscule de l’humanité. On ne pourra pas oublier non plus l’indicible beauté des forces de la vie qui, toujours quelque part, survivent envers et contre tout.

Traduction de Jean Gibet, avec l’aimable autorisation des Editions Denoël.
© Éditions Denoël, 1972, pour la traduction française.

Illustration : d’après pxhere.com, domaine public.

> Écouter un extrait : Partie 00.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Nuage pourpre.zip




> Références musicales :

Parties 00, 06, 10, 15, 25 :

Daniel Lederman, Exil (licence Cc-By).

Partie 01 :

Daniel Lederman, Premier Contact (licence Cc-By).

Partie 02 :

Daniel Lederman, La Mante religieuse (licence Cc-By).

Partie 03 :

Daniel Lederman, L’Invasion (licence Cc-By-Nc).

Partie 04 :

Daniel Lederman, Limbes (licence Cc-By).

Partie 05 :

Daniel Lederman, Le Village caché (licence Cc-By-Nc).

Partie 08, 20, 23 :

Daniel Lederman, Le Temps suspendu (licence Cc-By-Nc).

Partie 11 :

Daniel Lederman, La Grotte (licence Cc-By).

Partie 13 :

Daniel Lederman, Le Monstre de verre (licence Cc-By-Nc).

Partie 17 :

Daniel Lederman, Rêve (licence Cc-By).

Partie 25 :

Daniel Lederman, Derrière (licence Cc-By).


> Rechercher : 7. XXe siècle, Fantastique, Romans, Romans (Complets), , ,

 

Page vue 3 206 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

17 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Eric le 17 mai 2018

    Oh, mais cela à l’air très bien ! Servi par un de mes audio-lecteurs préférés, c’est plus de onze heures d’émotions qui s’annoncent…
    Merci.

  2. Vincent de l'Épine le 17 mai 2018

    Merci Eric,
    J’espère que ce roman vous plaira ! Il m’a demandé beaucoup de travail, et de plus j’étais vraiment heureux d’avoir obtenu l’autorisation des éditions Denoël pour la traduction française.
    Vincent

  3. Romain le 20 mai 2018

    Vous vous êtes donné beaucoup de mal pour un sujet aussi pessimiste…
    J’espère que vous aurez beaucoup d’auditeurs pour récompenser votre peine.
    Pour ma part, même si j’aime beaucoup votre voix, je vais passer mon tour car j’enregistre des lectures pour les malades dont j’ai la charge: je ne veux pas les déprimer…
    J’imagine qu’il faut de tout pour plaire, mais la vie est tellement difficile pour tant de gens: permettons-leur de rêver ou de rire un peu :)

    Merci de m’avoir lu .

  4. Crox le 20 mai 2018

    Merciii

  5. Vincent de l'Épine le 20 mai 2018

    Merci à vous Romain et Crox !
    Romain, je vous remercie de vos encouragements. Tous les goûts sont évidemment dans la nature, et si vous vous occupez de personnes malades, il vaut mieux évidemment leur faire écouter des textes plus légers. Vous en trouverez beaucoup sur notre site :-) . Merci de m’avoir laissé ce petit mot.

  6. will hauff le 25 mai 2018

    Merci pour ce classique de la science-fiction. Un roman très intéressant.

  7. Vincent de l'Épine le 25 mai 2018

    Merci Will !
    Heureux que vous ayez apprécié ce roman. Comme vous le dites c’est un classique, même si M.P. Shiel est peu connu de nos jours.

  8. Sofia le 25 mai 2018

    Merci cher Vincent pour cette découverte, j’avoue que je n’aimais pas la pêche (ni son odeur la faute aux jobs d’étudiants…) mais là pas moyen de me réconcilier avec ce fruit !
    Aurons-nous droit aux d’autres lectures de cet auteur dans un futur plus ou moins proche ?(j’adore les romans de SF post-apocalyptiques)
    Merci !!
    Sofi@

  9. Vincent de l'Épine le 25 mai 2018

    Merci Sofia, voilà qui me fait très plaisir !
    M.P. Shiel a écrit beaucoup de nouvelles, je ne les ai pas toutes lues mais certaines sont très intéressantes. Et comme ce sont des textes courts, il est envisageable de les traduire.
    A ma connaissance elles évoquent plus l’univers d’E.A. Poe, et je ne crois pas qu’il y en ait d’autres qui se rattachent au genre « SF post-apocalyptique »… genre plutôt rare il faut le reconnaître.
    Merci de vos encouragements.
    Vincent

  10. Sofia le 25 mai 2018

    De rien cher Vincent, tout le mérite ne revient qu’à vous ! Poe, Lovecraft, les contes d’Hoffmann et bien d’autres découverts ici (thx Mr Depasse pour Erckmann-Chatrian)bercent certaines mes nuits d’insomnies…
    Peut-être vous soumettrais-je une version (si cela peut aider biensûr). Qui sait ?
    En tout cas j’en profite pour vous remercier encore ainsi que l’ensemble de l’équipe!
    Merci pour votre travail ,
    Sofi@

  11. Pastel le 15 juillet 2018

    Cher Vincent, Je dois avouer que si par le plus grand des hasards, j’avais ouvert ce livre, il est fort probable que je l’eus abandonné au bout de quelques chapitres, trop de morts, trop d’explosions, trop de destructions, mais votre voix, ses intonations et votre ponctuation ont su me le rendre passionnant, je n’ai eu alors de cesse que d’en connaître la fin. J’avais tant craint une ultime catastrophe. L’espoir d’un nouveau monde plus humain que le précédent n’est ce pas ce que chacun de nous souhaite ? Faudra t il pour autant que s’accomplisse dans le menu le cours de ce récit ? Grande question En attendant merci infiniment, sans vous, je serai passée à côté de cet ouvrage.

  12. Vincent de l'Épine le 17 juillet 2018

    Merci Pastel !
    Vous me faites vraiment bien plaisir. D’abord parce que vous me dites que j’ai su vous emmener dans ces pays bien sombres où vous n’aviez guère envie d’aller. Ensuite, je suis très sensible à votre commentaire notamment sur l’intonation et la ponctuation, auxquelles d’attache beaucoup d’importance dans mes lectures, raison pour laquelle je mets très longtemps à enregistrer chaque livre audio. Mais je dois dire que je suis d’un seul coup payé de toutes mes peines !
    Merci de votre retour, qui m’est très précieux.

  13. Le Barbon le 19 août 2018

    Merci, monsieur de l’Épine, pour ce roman d’apocalypse traduit par-dessus le marché par un certain Gibet, pour couronner le tout.
    Je sens que je vais me marrer.

  14. Le Barbon le 22 août 2018

    Le Barbon au rapport !
    Shiel m’a fait penser à Edgar Poe, mais durant toute la deuxième moitié du roman (soit environ cinq heures), je me suis demandé où voulait en venir l’auteur. Les incendies m’ont beaucoup intrigué, voire dérouté.
    Deux mystères non résolus.
    Enfin, l’impression que le lascar tire à la ligne.

  15. Vincent de l'Épine le 22 août 2018

    Bonjour Le Barbon
    Et merci pour votre rapport et pour avoir témoigné de l’intérêt pour cette lecture.
    Vous avez raison pour la première partie, il y a du Poe et même une scene tres Lovecraftienne (ou pré-Lovecraftienne pour être plus exact). Lovecraft à d’ailleurs cité ce roman dans son fameux Épouvante et surnaturel en littérature et n’est pas loin de partager votre avis.
    Merci à vous et à bientôt peut être pour une prochaine lecture.
    Vous pouvez disposer ☺

  16. Coraline Poupaert le 5 septembre 2018

    Merci encore une fois Vincent pour cette lecture, vous êtes décidément ma voix préférée !!
    J’ai aussi beaucoup pensé à Lovecraft pour ce monde post apocalyptique de la seconde partie et à Poe pour la première partie avec son atmosphère de tension extrême presque insupportable (mais délicieuse) de catastrophe imminente et inévitable.
    Il est vrai que ce récit est vraiment pessimiste mais ce style de récit vous va à ravir ^^ !!

  17. Vincent de l'Épine le 6 septembre 2018

    Merci Coraline, votre commentaire me fait très plaisir. Vous êtes vraiment très aimable de prendre un peu de temps pour me donner vos impressions, c’est très précieux !
    Comme vous j’ai beaucoup aimé cette tension, et cette impression de destin inéluctable et maléfique pendant la première partie du roman. Pour la suite… eh bien je le confesse, j’aime ces ambiances de noirceur et de fin du monde…
    Mais je ne trouve pas le roman si pessimiste. Je ne veux pas en dire trop pour ne pas en déflorer la fin, mais il y a quelques moments de vrai bel espoir dans cette oeuvre, et qui sont d’autant plus remarquables étant donnée la noirceur du roman en général.
    Merci à vous, et à bientôt je l’espère. Il y a beaucoup à écouter sur notre site !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.